Les Féminines du MHSC ont enfin vaincu la malédiction rémoise (2-0) | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Les Féminines du MHSC ont enfin vaincu la malédiction rémoise (2-0)

à l'issue d'un match serré, accroché et de haute intensité, les Montpelliéraines ont arraché un succès extrêmement important face à Reims ce samedi (2-0). Vainqueures à Grammont ces deux dernières saisons, les champenoises n'ont donc pas réalisé la passe de trois. Bravo les Pailladines !

AUTOUR DU MATCH : Un petit air de revanche

Briser une série pour en poursuivre une autre. Voilà en une phrase le résumé de l’enjeu de cette rencontre de 12ème journée de D1 Arkema, entre le MHSC et le Stade de Reims. Une semaine après leur spectaculaire succès à domicile en Coupe contre Clermont (7-2), les Montpelliéraines démarraient donc la phase retour du championnat avec la venue de Reims à La Mosson. Un adversaire coriace de par son classement (6ème à 2 points des Héraultaises au coup d’envoi), mais aussi et surtout parce que les Champenoises sont venues s’imposer lors de leurs 2 dernières visites à Grammont (4-0 il y a 2 ans et 2-1 la saison passée). Le MHSC n’a perdu plus souvent à domicile que face à Lyon (4 fois) dans la division. Briser cette série négative face aux Rémoises permettrait aux Montpelliéraines d’en poursuivre une autre – positive celle-là – puisque le MHSC n’a perdu aucune de ses 5 dernières rencontres de D1 Arkema (2 victoires, 3 nuls). Seul le PSG (11 – 9 victoires, 2 nuls) connaît actuellement une plus longue série d’invincibilité dans la compétition. Pour y parvenir, le coach montpelliérain, Yannick Chandioux avait choisi l’innovation en troquant sa défense à 3 habituelle contre un 4-3-3 avec Deslandes et Lakrar aux postes inédits de latérales et une charnière Mpome-Gevitz. Le milieu était pour sa par confié au trio Bilbault - Boureille - Torrent, tandis que la ligne d'attaque était composée de Škorvánková et Robert dans les couloirs et de Mondésir en pointe.

De son côté, la coach rémoise Amandine Miquel pensait compter sur ses 3 flèches offensives : Dumornay, Louis et Bussy, mais cette dernière (pourtant annoncée titulaire) était contrainte de déclarer forfait à l'issue de l'échauffement et remplacée par Enninger. Il n'empêche, cela promettait une belle opposition

LE MATCH : MHSC 2-0 STADE DE REIMS

Ce coup tactique du coach montpelliérain allait-il être gagnant ? Personne ne le savait au coup d’envoi, mais le technicien pailladin osait, par cette composition, afficher culot et caractère pour inverser un rapport de force toujours compliqué avec les Rémoises. De rapport de force, il était en effet bien question lors du 1er acte : Une vraie partie d’échecs entre 2 blocs bien en place et peu d’occasions à se mettre sous la dent, à l’exception de 2 frappes de Skorvankova (20e) et Mondésir (24e), captées par la gardienne adverse. En face, les Rémoises « faisaient du Reims » si l’on peut s’exprimer ainsi : un bloc bas et compact et de la vitesse en contre, associé à un jeu à l’extrême limite de la régulière, ; à l’instar des contacts très rugueux infligés à Océane Deslandes et Charlotte Bilbault, toutes deux victimes d’un petit traitement de (dé)faveur de la part de leurs adversaires.

Mais parfois, l’équipe qui propose le plus de jeu finit par être récompensée. Après une grosse occasion montpelliéraine sur un centre qui filait devant le but sans être repris (31e), les Pailladines finissaient par ouvrir la marque à 10 minutes de la pause : sur un coup-franc montpelliérain, cafouillage dans la défense rémoise après plusieurs tentatives héraultaises et Maelys Mpome se trouvait à point nommé pour pousser le ballon au fond des filets (1-0, 35e). Yes !  Cet avantage acquis, il restait désormais à le conserver… mais avec des Rémoises obligées de faire le jeu et de moins jouer le contre, le coup semblait jouable justement.

Comme attendu, les Champenoises posaient un peu plus le pied sur le ballon, privaient les Montpelliéraines de ballons, mais sans se créer de réelles occasions grâce à un bloc très solidaire où l’axe Mpome, Gevitz, Bilbault, Torrent Boureille effectuait notamment un travail remarquable. Melchie Dumornay faisait cependant trembler l’arrière garde héraultaise lorsque sa frappe frôlait la transversale de Schmitz (58e), puis en voyant sa seconde tentative détournée par la gardienne allemande avant de s’écraser sur la barre transversale (60e). Poussées dans leurs retranchements, les Montpelliéraines faisaient preuve d’un investissement et d’une combattivité admirables, à l’image de ce superbe retour défensif de Charlotte Bilbault, prise de vitesse, mais qui s’est arrachée de manière magnifique pour reprendre l’attaquante haïtienne, partie seule au but (64e). Ça valait presqu’un but !

Si elles subissaient beaucoup, les Pailladines avaient aussi des opportunités en contre, mais après de tels efforts défensifs, elles manquaient souvent de justesse dans la dernière ou l’avant-dernière passe. Si elles ont tremblé jusqu’au bout, à l’image de cette frappe trop croisée de Dumornay au ras du poteau (80e), les Montpelliéraines, exemplaires de combattivité et de courage, ont réussi à maintenir le score et même à l’aggraver à la dernière seconde lorsque Marion Torrent profitait d’un mauvais renvoi champenois pour catapulter le ballon au fond des filets d’une superbe frappe après un crochet (2-0, 90e+5). Au final, les Féminines du MHSC s’offrent une victoire terriblement importante, mais surtout un succès aux couleurs pailladines : avec de l’intelligence, de la combattivité et surtout une très grande unité ! La malédiction rémoise est enfin vaincue. Bravo les filles !  

La fiche technique

Samedi 14 janvier 2023 .
12ème journée de D1 Arkema.

Terrain Mama-Ouattara - Grammont.

Mi-temps : 1-0
Score final : 2-0
Arbitre : Mme Laur.

MHSC : Mpome (35e), Torrent (90e+5e).
MHSC : Blanc (84e) ; Reims : Louis (18e), Joly (81e).
 

MHSC : Schmitz – Lakrar, Mpome, Gevitz, Deslandes (Belloumou 79e) – Torrent (cap.), Bilbault, Boureille (Elsig, 79e) – Robert, Mondésir (Scannapieco, 89e), Škorvánková (Blanc, 66e) . Entraîneur : Yannick Chandioux

STADE DE REIMS : Alvarado – Doucouré (cap.), Pasquereau, Demehin, Barclais (Notel, 83e)– Ngock (Joly, 72e), Ouchène – R. Corboz (Meyong 83e)  – K. Louis, Enninger (Chaussenotte, 77e), Dumornay. Entraîneur : Amandine Miquel.

 

Nérilia Mondésir et Maëlle Lakrar à l’honneur

Nérilia Mondésir et Maëlle Lakrar ont chacune reçu un trophée avant la rencontre. Pour l’attaquante haïtienne, celui-ci venait honorer son 100ème match sous le maillot du MHSC, disputé en toute fin de l’année civile 2022 contre Fleury. Pour la défenseuse tricolore, il s’agissait de lui remettre son trophée de joueuse des mois de novembre-décembre, décerné par les joueuses, le staff et les supporters du club. Il s’agit d’ailleurs de son 2ème trophée consécutif de joueuse du mois, après celui obtenu en octobre dernier.

 

A lire également

03fév2023

Féminines

le samedi 25 février à 13h45, les féminines du MHSC reçoivent l'en avant guingamp dans le cadre de la 15ème journée de D1 Arkema. Les joueuses de yannick chandioux vous attendent nombreuses et nombreux pour les soutenir lors de cette rencontre.
Lire la suite

Équipe pro

Samedi 25 février à 21h, le MHSC reçoit Lens à La Mosson et à l'occasion des vacances scolaires, la place est à 2€ pour les -16 ans là en Tribune Famille !La billetterie pour cette rencontre est ouverte. Toutes les infos sont ici !
Lire la suite

17Jan2023

Équipe pro

Dimanche 12 février, opération spéciale lors de la venue du Stade Brestois à La Mosson, avec la majorité des tribunes à 10 €.Soyez-là, Les Pailladins ont besoin de votre soutien !La billetterie pour cette rencontre est ouverte. Toutes les
Lire la suite