Jonas Omlin : "La force du groupe" | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Jonas Omlin : "La force du groupe"

Auteur de 5 clean-shEet depuis le début de la saison, rencontre avec notre portier suisse Jonas Omlin.

Jonas, tu es arrivé au club le 12 août 2020, successeur d'un certain Gerónimo Rulli; une pression supplémentaire pour toi ou pas ?
Non pas du tout, je ne le connaissais pas vraiment ; on m'avait dit qu'il avait fait un bon "job" et moi j'avais juste l'intention de faire aussi bien voire mieux.

Un contexte pour le coup totalement nouveau pour toi parce qu'excepté dans le cadre de tes obligations avec la sélection suisse, tu n'avais jusqu'alors aucune expérience en dehors de ton pays d'origine ?
Non c'est vrai mais c'était pour moi le bon moment de découvrir autre chose et forcément de progresser dans mon jeu. L'opportunité de venir à Montpellier c'était parfait pour moi. J'avais d'autres propositions mais le premier contact avec Bruno Carotti et le président Laurent Nicollin a été déterminant, je me suis tout de suite senti bien ici, un bon feeling dès les premiers contacts.

C'était tout nouveau pour toi, sur et en dehors du terrain. Et tu en as convenu toi-même, c'a été un peu laborieux au début...
Oui en effet, c'était beaucoup de nouveautés d'un coup pour moi, la Covid, une nouvelle vie, de nouveaux partenaires, mais je souhaitais relever le challenge et maintenant, je suis très heureux, je me sens plus épanoui. Lors de la première saison, c'était difficile, on prenait beaucoup de buts, mais on en marquait aussi beaucoup ; maintenant cette saison, on est plus un bloc équipe, on défend ensemble et on attaque ensemble, et ça fait plaisir...

Durant tes premiers mois à Montpellier, on te sentait plutôt replié sur toi-même, d'un naturel discret, presque solitaire...
Oui c'est vrai mais comme je l'ai dit, tout était nouveau pour moi, je n'avais rien d'autre à faire ni à penser que le foot, je ne connaissais rien de la Région mais le temps a passé et maintenant ça va beaucoup mieux, j'ai des amis, ma famille et mon petit se sont très bien adaptés et forcément ça m'a libéré l'esprit. 

Tant mieux, parce qu'on ne pourra pas dire que l'été 2021 vous ait porté bonheur (NDLR blessure à la cheville juste avant le match de la "Nati" à l'Euro contre le Pays de Galles à Bakou, blessure aux adducteurs en préparation avec le MHSC, lors du match amical à Metz)
Ah oui, mais ça m'a endurci, et quand je me souviens le parcours de mes compatriotes à l'Euro, et mon parcours avec Montpellier cette saison, je me dis que je ne m'en sors pas si mal ; Même si cette blessure m'a privé des 5 premiers de championnat, j'ai été épaté par les prestations de Dimitry (Bertaud), et rapidement je me suis dit que cela ne servait à rien de cogiter dans ma tête. Je le répète, cela m'a endurci et aujourd'hui je n'en tire que du positif pour moi et toute l'équipe.

A l'intersaison, il y a eu beaucoup de chamboulement dans le secteur défensif du MHSC ; les départs de Vito et Daniel (Congré), les arrivées de  Matheus Thuler et de Mamadou Sakho, l'éclosion de Maxime Estève, les progrès de Nicolas Cozza... et dès ton retour sur les terrains, 13 matches, 5 clean-shits...La mayonnaise a pris.
C'est très important et motivant en effet. Surtout le coach a bien analysé les problèmes dans le secteur défensif les dernières saisons, et maintenant nous avons adopté un autre style plus efficace, avec de nouveaux joueurs certes mais un bloc plus compact de mon point de vue.

Tiens d'ailleurs le "style", parlons-en parce qu'il a fait débat un moment, surtout dans tes phases de relance. Mais l’entraîneur a clarifié la situation très vite ; c'était son choix tactique, démarrer la relance très bas...
Oui, c'est un choix, on veut remonter comme ça, quitte à en accepter le risque et je prends ce risque parfois. De cette façon, on ne perd pas le ballon de suite sur un dégagement, on peut mieux construire et d'ailleurs, nous encaissons beaucoup moins de but ainsi, sur des fautes propres à nous. On est bien plus dans la possession de cette manière, le risque "zéro" n'existe pas mais on est plus dominants, à l'exemple du match à Brest. On marque 4 superbes buts et si vous regardez bien, c'est toute l'équipe qui y contribue ; ma relance, les ouvertures de Mamadou (Sakho), Nico (Cozza), les remontées de Jordan (Ferri), le super Téji (Savanier) qui fait des miracles pour nous...C'est beaucoup de plaisir pour tout le monde et c'est très bien comme ça.

5 clean-sheets (pour l'heure) à ton actif Jonas, ça doit booster ton moral !
Oui c'est sûr mais ce n'est pas seulement les résultats de ma détermination ; c'est surtout ceux de tout le groupe, tout le monde défend dès la perte de balle et c'est une solidarité très importante qui nous donne plus de forces sur le terrain, et plus d'ambition ensemble...

Dans quel secteur penses-tu avoir fait le plus de progrès depuis ton arrivée à Montpellier, et que te faut-il encore améliorer, de ton point de vue ?
Je dois encore m'améliorer dans le jeu au pied je le reconnais, mais on se stimule entre nous et je pense que je progresse surtout dans mes sorties aériennes et mes interventions sur la ligne. C'est une question de confiance et cette saison sur le terrain, on sent plus la force du groupe et cela contribue beaucoup aux progrès d'ensemble de l'équipe ! Et puis quand même, quand on sort d'un match sans avoir encaissé de but, bien sûr que c'est malgré tout un peu une satisfaction personnelle et intérieure pour moi. On a toujours à prouver quelque chose de plus à chaque fois, au poste qui est le mien.

Une toute dernière question Jonas ; sans plus se projeter dans l'avenir, est-ce que tu aurais cette volonté de t'inscrire dans l'histoire du club ? Penses-tu que le MHSC puisse être plus ambitieux demain qu'aujourd'hui ?
Pour moi c'est clair, l'équipe cette saison en a les moyens, parce qu'elle a beaucoup de qualités, le groupe est solidaire, et surtout avec un Téji (Savanier) comme je n'en ai jamais vu dans ma carrière avec un talent pareil, nous sommes toujours capables de marquer des buts et c'est très important, il y a maintenant un axe "défense/milieu/attaque" très cohérent. Il y a beaucoup de possibilités cette saison.

A lire également

16sep2022

Équipe pro

Premier rendez-vous du mois d'octobre à domicile avec la réception de l'AS monaco, le dimanche 9 octobre à 13h dans le cadre de la dixième journée de Ligue 1 Uber eats. Une rencontre placée sous le signe du soutien à la campagne Octobre
Lire la suite

01oct2022

Info Club

Ce mois-ci le fonds de dotation met à l'honneur la lutte contre le cancer du sein Chaque mois Espoir Orange et Rêve Bleu soutient une grande cause grâce aux buts marqués en Ligue 1 Uber Eats et en D1 Arkema. Août 2022 opération "1
Lire la suite

Fonds de dotation

Ce mois-ci le fonds de dotation met à l'honneur la lutte contre le cancer du sein Chaque mois Espoir Orange et Rêve Bleu soutient une grande cause grâce aux buts marqués en Ligue 1 Uber Eats et en D1 Arkema. Août 2022 opération "1
Lire la suite