MHSC 0-5 OL : Tombées sur plus fortes... | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

MHSC 0-5 OL : Tombées sur plus fortes...

Malmenées durant les 20 premières minutes, les féminines du MHSC ont bien réagi ensuite. Insuffisant pour combler leur retard mais encourageant pour la suite

AUTOUR DU MATCH : Un Classico reste un classico

On l'appelait jadis le ‘’Classico’’ du championnat entre le MHSC, pionnier des clubs pros pour le football féminin français et l'Olympique Lyonnais qui s'en est largement inspiré avant de devenir la machine à gagner qu’est devenu aujourd'hui le club rhodanien. Les temps ont changé, d'autres clubs pros se mêlent désormais à la lutte, comme le Paris-Saint-Germain ou des Girondins de Bordeaux, mais un match entre Montpellier et Lyon est toujours un moment particulier d'une saison. Pour l'aborder, l'entraîneur montpelliérain Frédéric Mendy a eu moins le choix que d'habitude. La faute à des blessées (Petermann, Puntigam) mais aussi à des suspendues à l'instar de sa capitaine Marion Torrent. Des absences qui pèsent lourd sur le papier mais avec lesquelles il a fallu composer… l'occasion aussi de voir que cette équipe est aussi un groupe. La phrase est bateau, on vous l'accorde, mais elle prend tout son sens avant la rencontre du jour comptant pour la 7ème journée de D1 Arkema. En face, l'entraîneur lyonnais Jean-Luc Vasseur, devait, comme son homologue montpelliérain, aborder au mieux ce retour de trêve internationale et les absences ou les méformes qui s'y rattachent souvent. Sauf que l'effectif lyonnais est tellement à la fois qualitatif et quantitatif que son 11 de départ, somme toute très classique, avait tout de même de quoi faire peur. Mais avant de penser au match vint le temps de l'hommage, celui à notre ami Bruno Martini, disparu le Z0 octobre dernier et en l'honneur duquel les Montpelliéraines sont entrées sur la pelouse vêtues d'un T-shirt "Bruno, à jamais avec nous", comme leurs homologues de l'équipe masculine le week-end passé.

LE MATCH : MHSC 0-5 OL. LYONNAiS

Avoir peur, c'est tout ce que les Montpelliéraines ne voulaient pas. Après leur entame de match ratée contre le PSG il y a quelques semaines, l'objectif était donc de rester solides le plus longtemps possible.

Oui mais voilà. Face à des Lyonnaises décidées à vite se mettre à l’abri, la défense montpelliéraine n’a tenu que 4 minutes : Le temps pour Maroszan de catapulter de la tête au fond des filets une offrande de Delphine Cascarino (0-1, 4e). Un premier coup sur la tête suivi d’un second après un coup de casque victorieux d’Amandine Henry sur coup-franc (0-2, 7e).  Deux accélérations, 2 buts, l’entame était affreusement rude. Et alors que les Montpelliéraines sortaient une première fois la tête de l’eau sur une frappe de Landeka à côté (18e), Cascarino (encore elle), envoyait un caviar à Le Sommer qui reprenait le ballon et l’envoyait hors de portée de Perrault (0-3, 20e). Décidément, ces Lyonnaises avaient des allures de tueuses au sang froid. En ce soir d’Halloween, c’était raccord mais ce score lourd ne reflétait pourtant pas la qualité de l’investissement des Montpelliéraines lors de cette entame.  Samedi soir, elles sont tombées sur plus fortes, tout simplement.

Comme la peur n’évite pas le danger, les joueuses de Frédéric Mendy repartaient de l’avant avec comme guide leur entraîneur bien sûr, mais aussi leur volonté de ne pas lâcher. Engman (frappe au-dessus, 21e) puis Mondésir dont le centre filait devant le but sans être repris (31e), sonnaient la révolte, tout comme Fowler, auteure d’une belle action juste avant la pause (43e).

Au retour des vestiaires, les Pailladines avaient le mérite de stopper l’hémorragie et de donner une belle image du club. Celles de joueuses qui donnent le maximum et qui refusent de céder face à l’adversité. Certes, elles ont beaucoup défendu, certes elles ont encaissé un 4e but signé Gunnarsdóttir (72e), puis un 5e par Buchanan (90e+3), mais elles se seront battues jusqu’au bout. Si Bruno Martini (qui venait régulièrement assister aux matchs de notre équipe féminine) n’aurait pas aimé le score, il aurait sans doute apprécié la belle réaction collective des Héraultaises après la pause.

Ce match "bonus" face aux multiples championnes d’Europe terminé, il faut désormais se concentrer sur la suite, car tout est encore jouable dans la course à la qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Prochaine étape dans 15 jours à Dijon.

La fiche technique

Samedi 31 octobre 2020.
7e journée de D1 Arkema.

Terrain Mama-Ouattarra - Grammont.

Mi-temps : 0-3
Score final : 0-5
Arbitre : M. Elbour.

Lyon : Marozsán(4e), Henry (7e), Le Sommer (20e), Gunnarsdóttir (72e), Buchanan (90e+3)
MHSC : Landeka (59e), Škorvánková (66e).

MHSC : Perrault - Lakrar, De Almeida, Pankratz - Engman (Nicoli, 85e), Landeka (cap.), Škorvánková (Weerden, 76e), Belloumou- Le Bihan - Mondesir, Fowler (Léger 76e). Entraîneur : Frédéric Mendy.

OLYMPIQUE LYONNAIS: Bouhaddi – Carpenter, Buchanan, Renard (cap.), Karchaoui (Cayman, 83e) – Marozsán, Henry, Gunnarsdóttir (Kumagai 76e) – Cascarino, Le Sommer (Parris, 63e), Majri– . Entraîneur : Jean-Luc Vasseur

 

A lire également

23nov2020

Équipe pro

Revivez la victoire face à Strasbourg en Inside au plus près du groupe pailladin sur MHSCTV ci-dessous !
Lire la suite

Équipe pro

Dimanche après-midi, le MHSC a décroché une superbe victoire contre Strasbourg à La Mosson (4-3, 11ème journée de Ligue 1 Uber Eats). Revivez ce succès en photos [[nid:23152]]
Lire la suite

Féminines

Ce samedi, les Féminines du MHSC se sont imposées 3-1 face au Havre dans le cadre de la 9e journée de D1 Akema.  Retour sur ce succès en images[[nid:23151]]
Lire la suite