Derrière Souley, du beau monde | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Derrière Souley, du beau monde

Zoom sur le top 10 des joueurs les plus capés de l’histoire du MHSC

1. Souleymane Camara : 430 matchs (depuis 2007)

Depuis son arrivée il y a 12 ans et demi, presque tout a été dit et écrit sur Souleymane Camara. Joueur offensif exemplaire dont le talent, la dévotion, l’esprit d’équipe, le respect et l’amour de notre maillot ne sont plus à démontrer, ‘’Souley’’ a inscrit de nombreux buts importants et  / ou magnifiques, à l’instar de cette volée ‘’Van Bastenesque’’ au Stadium de Toulouse en 2010 ou encore de cette tête victorieuse hautement symbolique lors du match hommage au Président Louis Nicollin face à Caen durant l’été 2017. Mais au-delà de ses qualités de joueur, Souleymane Camara est avant tout un homme bien. En 12 ans de présence au club, il a fait tomber un à un tous les records en brillant chaque jour un peu plus par son état d’esprit irréprochable teinté de son éternel sourire. C’est donc un beau symbole que ce soit lui qui fasse tomber le record du nombre de matchs disputés sous notre maillot, détenu depuis 20 ans par une autre figure emblématique du club : Pascal Baills.  

2. Pascal Baills : 429 matchs (1981-1991 et 1995-2000)

Joueur emblématique du club, Pascal Baills évoluait au poste d’arrière latéral droit. Formé au club avec la génération Laurent Blanc, Franck et Gérald Passi, Il était depuis 20 ans et sa retraite sportive le joueur ayant revêtu le plus de fois le maillot héraultais avec un total de 429 matchs. Avec Franck Lucchesi - son pendant côté gauche - il formait une des meilleures paires de latéraux qu’ait connu la Paillade. Avec le MPSC puis le MHSC, Pascal Baills a connu la montée en D1 à l’issue de la saison 1986/87, la victoire en Coupe de France 1990 et l’épopée européenne de 1991 notamment. Resté au club à la fin de sa carrière, il a vécu au quotidien la montée de Souleymane Camara pour le détrôner de son record puisque « Pascalou » est l’entraîneur adjoint de l’équipe première depuis 2006.

3. Bruno Carotti : 377 matchs (1991-1995 et 2001-2009)

Lancé en championnat le 1er mai 1992 lors de la dernière journée face à l’AS Monaco, Bruno Carotti  a ensuite porté durant 12 saisons le maillot montpelliérain avec lequel il a tout connu : le centre de formation, l’équipe réserve, la D1, une relégation et cinq ans en Ligue 2. Pouvant joueur libéro à ses tous débuts aux côtés de Michel Der Zakarian ou comme en fin de carrière, c’est au milieu de terrain qu’il s’est imposé à partir de la saison 1992-93 (28 rencontres). Capitaine et homme exemplaire sur et en dehors du terrain, ce défenseur central a mis un terme à sa carrière en juin 2009, terminant par une remontée en Ligue 1 cette saison-là. Il est directeur sportif du club depuis cette date.

4. Kader Ferhaoui : 349 matchs (1981-1993 et 1996-1998)

Milieu de terrain infatigable, Kader Ferhaoui a disputé la bagatelle de 12 saisons au club. Intégré au centre de formation montpelliérain en 1981 aux côtés de Laurent Blanc, Franck Passi, Pascal Baills et Jean-Michel Guédé. Lancé en pro le 11 septembre 1982 face à l’ES Viry-Châtillon, il est également célèbre pour avoir marqué le but de la victoire au cours des prolongations lors de la finale de la Coupe de France 1990 face au Racing Paris. Vaillant, volontaire et accrocheur, l’international algérien savait aussi se muer en buteur puisqu’il trouva à 41 reprises le chemin des filets en 349 matches sous le maillot montpelliérain. Passé également par Cannes, le Red Star et l’AS Saint-Etienne avec qui il décrocha la montée en D1 et le titre de meilleur joueur de D2 à l’issue de la saison 1998-1999, il est aujourd’hui entraîneur des attaquants du Centre de Formation aux côtés de Laurent Robert.

5. J.Christophe Rouvière : 340 matchs (1993-99 et 2001-2005)

Avec 10 saisons au compteur, ce milieu de terrain défensif aura prouvé son attachement pour le club de la Paillade. Il y intégra les équipes de jeunes en 1985 et gagna le premier titre sur la scène nationale d’une formation pailladine avec les cadets du MHSC en 1990. Sa carrière pro dans l’Hérault s’est quant à elle déroulée en deux étapes : une première de 1993 à 1999 puis une seconde, après deux années à Bordeaux puis Toulouse de 2001 à 2005. Après avoir terminé sa carrière au Nîmes Olympique, il a retrouvé le MHSC il y a quelques années en qualité de Directeur développement et merchandising.

6. Vitorino Hilton : 312 matchs (depuis l’été 2011)

A 42 ans, la logique voudrait que, comme 8 des 10 membres de ce top 10, il ait raccroché les crampons, mais, tel Benjamin Button, il repousse à chaque match les limites de la science et court toujours… Champion de France avec le MHSC en 2012 dès sa 1ère saison au club, Vitorino est aujourd’hui le capitaine exemplaire de notre club dont il a porté le maillot à plus de 300 reprises. Sa science du placement sur le terrain et son exemplarité en dehors font qu’il est déjà entré et entre chaque jour un peu plus, dans l’histoire du Montpellier HSC.   

7. Philippe Delaye : 303 matchs (1992-2000 et 2005-2010)

Formé au club, le natif de Montbrison régala la Mosson par ses dribbles chaloupés, sa grinta et sa vision du jeu. Après avoir connu la Coupe d’Europe avec le club héraultais, il s’en alla vers Rennes. Mais il était écrit qu’il reviendrait. Après des passages à Bastia et Istres, ‘‘Philou’’ retrouve la Mosson avec un autre défi à relever : celui de ramener La Paillade parmi l’élite. Ce sera chose faite en cet inoubliable 29 mai 2009 face à Strasbourg. Après avoir disputé une dernière saison en Ligue 1, il raccrocha les crampons en juin 2010. Avec le sentiment du devoir accompli et 47 buts inscrits. Il est aujourd’hui coordinateur sportif du club.

8. Laurent Blanc : 291 matchs (1983-1991)

Symbole du Centre de Formation héraultais, Laurent Blanc a débuté sa carrière comme milieu offensif avant de la terminer en tant que défenseur central 20 ans plus tard. C’est Michel Mézy qui le fit reculer d’un cran lors de l’exercice 1989-90, la saison où le MHSC a remporté la Coupe de France. Laurent Blanc est le joueur ayant inscrit le plus de buts pour le Montpellier Hérault loin devant Camara, Valadier et Sanchez. En 291 matchs, il a fait trembler les filets à 84 reprises. Son meilleur total sur une saison est de 15 buts. Seul Bamogo et Olivier Giroud ont fait mieux depuis ! Grand technicien à la relance et au placement qui feront de lui un champion du Monde avec la France en 1998, «Lolo» quitta Montpellier pour Naples avant de connaître quelques-uns des meilleurs clubs sur la scène européenne.

9. Geoffrey Jourdren : 289 matchs (2006-2017)

Arrivé au MHSC en 2002, Geoffrey Jourdren a passé 11 années dans les cages pailladines où il évolua pour la première fois lors de la saison 2006-2007. Il a disputé 289 rencontres sous nos couleurs, un chiffre qui fait de lui le gardien de but le plus capé de l’histoire du club. Formé au domaine de Grammont, Geoffrey est le dernier rempart de l’équipe pailladine championne de France en 2012. Il a quitté le club en juillet 2017 pour rejoindre l’AS Nancy Loraine avant d’y revenir l’été dernier pour y passer ses diplômes en assistant l’entraîneur des U16 du club.

10. Michel Der Zakarian  (1988-1997)  et Daniel Congré (depuis 2012), 273 matchs

Avant de stabiliser le MHSC en tant qu’entraîneur depuis 2 saisons et demi, Michel Der Zakarian a été un joueur incontournable de l’histoire du Montpellier Hérault, Michel Der Zakarian a passé 9 saisons au club en tant que joueur. Défenseur central solide, bon de la tête et à la mentalité exemplaire, il a inscrit 18 buts dont un doublé contre l’AJ Auxerre en 95-96 (victoire de Montpellier 3-1), année où le club de Guy Roux a terminé Champion de France. Il a ensuite dirigé diverses équipes pailladines jusqu’en juin 2006 (dont l’équipe réserve) avant de partir exercer comme coach principal à Nantes, Clermont et Reims puis de devenir l’entraîneur de l’équipe première du MHSC durant l’été 2017. 

La semaine dernière contre Caen en Coupe de France, ‘‘son’’ joueur, Daniel Congré, l’a égalé et entre donc dans ce top 10. Arrivé en 2012 en provenance du Toulouse FC, ‘‘Dan’’ s’est affirmé comme étant un élément-clé de ses entraîneurs successifs par la qualiré et la régularité de ses performances. Talentueux sur le terrain, il est aussi un homme discret en dehors, très écouté et respecté dans le vestiaire. A l’image de Souley, il n’a pas besoin de crier pour s’y faire entendre mais sa parole y a du poids.  

A lire également

02juin2022

Supporters

LA CAMPAGNE D'ABONNEMENT DÉBUTERA LE MARDI 28 JUIN sur la billetterie en ligne et au Club House du MHSC à Grammont ! LE CALENDRIER DES ABONNEMENTSA partir du mardi 28 juin 2022 sur la billetterie en ligne du clubau Club House du MHSC à
Lire la suite

21juin2022

Équipe pro

Le jeune latéral gauche (24 ans) débarque en prêt au MHSC, en provenance du Club Bruges (D1 belge)En pleine reconstruction de son couloir gauche défensif après les départs de Mihailo Ristić et Ambroise Oyongo, le MHSC officialise aujourd’hui l
Lire la suite

17juin2022

Équipe pro

La LFP vient de révéler le calendrier de la prochaine saison de Ligue 1 Uber eatsPour le MHSC, la saison 2022-2023 débutera le week-end du 7 août 2022 avec la réception de l'ESTAC Troyes. Cette saison que l’on espère réussie se clôturera
Lire la suite