Andressa Alves, nouvelle recrue du MHSC !

Le MHSC annonce avec une grande joie la signature de l’internationale brésilienne Andressa Alves Da Silva. Présente à la Coupe du Monde au Canada sous les couleurs de la Seleção, Andressa s’est engagée ce jour avec le MHSC jusqu’en juin 2017.
C’est donc une recrue de choix qui vient renforcer l’équipe de Jean-Louis Saez. Née le 10 novembre 1992, Andressa Alves a d’abord fait valoir ses qualités dans son pays natal avant que son talent n’en dépasse les frontières puisqu’elle s'est rapidement faite remarquée sur la scène internationale où elle totalise pas moins de 39 sélection et 10 buts inscrits sous le maillot brésilien, à seulement 22 ans.
"C'est une joueuse qui sort de l'ordinaire, qui est capable de faire la différence en un contre un et qui en plus a une vraie qualité de dribble, s'enthousiasme son nouvel entraîneur Jean-Louis Saez. Elle se rapproche du style des joueurs brésiliens masculins. Elle est forte techniquement tout en étant élégante. Comme les gauchers elle est très agréable à voir jouer. C'est une joueuse très intéressante qui a une vraie vitesse gestuelle. Je pense qu'elle va apporter un peu de folie dans le championnat car je compte lui laisser la liberté d'entreprendre !"
Actuellement au Brésil où elle passe quelques jours de vacances dans la foulée de la Coupe du Monde canadienne, Andressa Alves rejoindra ses nouvelles coéquipières montpelliéraines lors de la reprise de l’entraînement. Bienvenue Andressa !

Andressa Alves da Silva en bref

Brésilienne
Née le 10 novembre 1992
1m68
Internationale brésilienne (39 sélections, 10 buts)
 

les premiers mots d'andressa

Andressa, tu viens de signer un contrat pour rejoindre le MHSC quel est ton premier sentiment ?
C’est un événement incroyable dans ma carrière de venir rejoindre le MHSC qui est une grande équipe structurée et de pouvoir se battre pour gagner des titres. Mon premier objectif est de montrer mes valeurs, de gagner des titres et d’aider mon équipe tout au long de la saison.

Que connais-tu de Montpellier et du championnat de France ?
Le championnat français est l'un des plus importants dans le monde. Cela va me permettre d’évoluer et d’améliorer mon football pour apporter ma contribution à l’équipe. J’ai déjà eu l’occasion de voir jouer l’équipe masculine mais pas les féminines car nous n’avons pas de retransmissions ici au Brésil. Mais je sais que c’est une grande équipe qui joue le haut du tableau.

Venir en Europe c'est une étape importante dans ta carrière ?
Clairement ! Jouer dans un championnat européen est un grand saut dans ma carrière et je souhaite apprendre de cette nouvelle étape.

Quels sont tes objectifs personnels pour cette saison ?
Gagner des titres avec Montpellier et vivre une saison incroyable !

Tu es la première Brésilienne à jouer à Montpellier c'est une fierté ?
Je suis honorée que le Président Laurent Nicollin m’ait fait une proposition, je veux maintenant lui rendre la confiance qu’il m’a donné en donnant le meilleur de moi-même.

Tu as participé à la coupe du monde au Canada cet été avec le Brésil, malgré la déception de l'élimination quel souvenir gardes-tu de la compétition ?
Nous n’avons pas réussi à revenir après avoir pris ce but, ça nous a rappelé qu’un détail peut faire la différence… Pour retenir le positif je garde en mémoire mon but qui nous a qualifiées pour les huitièmes de finale et mon élection de meilleure joueuse du match.

Dans un an, les Jeux Olympiques auront lieu à Rio, chez toi, ce sera un des moments forts de ton année 2016 ?
Ce sera une année incroyable et l’expérience sera encore plus grande. Jouer à Montpellier toute la saison sera une excellente préparation en vue des Jeux Olympiques. J’espère être sélectionnée et vivre cette expérience unique !

Les Brésiliens ont souvent des surnoms est-ce que tu as un nom sous lequel tu aimes être appelée ?
On m’appelle Dêe ou Dessaa

 

A lire également

24mar2019

Équipe pro

Jadis simple nombre de 1 à 11 derrière un dos, le numéro de maillot est aujourd’hui devenu un véritable signe distinctif qui cache souvent pas mal de significations. EnquêtePour les recruteurs, il y a eu 1995 et l’arrêt Bosman qui a
Lire la suite

23mar2019

Féminines

Ce samedi en match avancé de la 19e journée, les féminines du MHSC ont battu guingamp sur la plus petite des marges (1-0) et reprennent ainsi la troisième place du classement en attendant le week-end prochainle contexte : Poursuivre sur la
Lire la suite

Féminines

Arrivée au mercato d’hiver, l’attaquante suédoise découvre son quatrième championnat, à seulement 23 ans. à l'heure de recevoir guingamp ce samedi (14h45), Itinéraire passionnant d’une joueuse à l’incroyable soif d’
Lire la suite