Sébastien Wüthrich, en toute humilité | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Sébastien Wüthrich, en toute humilité

PORTRAIT - L1

Arrivé au MHSC l’hiver dernier, le milieu de terrain suisse fait aussi partie des découvertes de l’intersaison montpelliéraine. Portrait…

On n’a pas eu trop l’occasion d’entendre sa voix depuis son arrivée au club dans les ultimes heures du mercato hivernal la saison passée. Question d’état d’esprit. Il faut dire que Sébastien Wüthrich (25 ans), n’est pas  du genre à se mettre en avant. Pourtant, à l'heure d’évoquer son parcours, une constante s’installe très vite : son accent est reconnaissable entre mille… héritage indélébile de sa Suisse natale.

Né à La Chaux-de-Fonds, dans le canton de Neuchâtel, Sébastien a grandi au Locle, à quelques kilomètres de là… C’est là qu’il a tapé ses premiers ballons avant de rapidement rejoindre le club de Neuchâtel Xamax où il a paraphé son 1er contrat professionnel à 16 ans avant de débuter en D1 helvète un an plus tard, à seulement 17 ans. « C'est vrai que cela faisait tôt pour débuter en pro mais ça m'a permis de jouer beaucoup de matchs et d'acquérir de l'expérience. » Joueur explosif, doté d’une bonne frappe et d’une bonne vision du jeu, le néo-montpelliérain, capable d’évoluer au poste de n°10 ou dans le couloir droit, se fait rapidement un nom en championnat Suisse. Contraint de quitter Xamax après la faillite du club en 2012, son parcours l’a ensuite mené à Sion. « J’avais signé trois ans à Sion, mais le club  a eu des problèmes avec la FIFA et nous avons écopé de 36 points de pénalité passant ainsi de la 2e place à barragiste pour ne pas descendre face à une équipe de D2, raconte le n°22 pailladin. À la suite de cela, il y a eu de nombreux départs et, en un an, j’ai vu passer 10 entraîneurs. Ça n'a pas été facile car chaque coach a une vision de jeu différente ». Du coup, Sébastien prend alors la route de Saint-Gall, toujours en Suisse, pour se relancer. « J'ai fait un an et demi là-bas où tout s'est bien passé. J’ai disputé pas mal de matchs dont certains en Europa League, se souvient-il. A mon retour à Sion, il me restait qu'une année de contrat, le président souhaitait que je prolonge mais je ne le voulais pas c'est devenu compliqué… Et en plus, je me suis blessé ».


S’en suit une période de doute il joue peu. Dans ces conditions, la proposition montpelliéraine est arrivé à point nommé. « Montpellier est un club de L1 qui sort d'une très belle saison… il y avait toutes les perspectives pour que je puisse m'épanouir ici après la période difficile que j’ai vécue à Sion. Il ne fallait pas que je rate cette opportunité, reconnaît-il. Le fait d’être arrivé au mercato d'hiver la saison passée m'a permis de faire six mois d'intégration très enrichissants. J'ai pu bosser physiquement, bien connaître l'équipe, mes coéquipiers... »
La saison dernière, Sébastien Wüthrich n’a donc joué qu’un match avec l’équipe première, lors de la victoire contre Lens à Amiens. « ça résume un peu la saison passée qui était très difficile pour moi par rapport aux blessures, à la confiance… J'avais fait un match timide avec pas assez de prises de risques. Ce n'est pas facile de changer de club et a fortiori de pays puisque c'était la première fois pour moi. Je n'ai pas pu prouver ce soir-là mon réel potentiel. Aujourd'hui je me sens prêt » Aujourd’hui justement, c’est avec ferveur et enthousiasme que le milieu offensif suisse attaque cette nouvelle saison. « Tout se passe très bien, je me sens bien physiquement et je me réjouis de commencer ce championnat, explique-t-il. Le fait aussi de pouvoir faire une préparation complète est quelque chose de très positif. »

Heureux dans sa nouvelle vie, Sébastien a hâte, quel que soit le poste, de fouler le terrain en compétition. « La préparation se passe bien, tout comme mon intégration. J’ai été très bien accueilli par le groupe. J'ai senti un club familial comme on me l'avait décrit  avant de signer ici. Personne ne se prend la tête, tout le monde tire dans le même sens, personne ne fait la gueule et c’est aussi pour cela que je me suis bien intégré, souligne-t-il avant d’ajouter : « Le groupe me semble de grande qualité ce qui ne me surprend pas vu la qualité du championnat réalisé l'année passée. On peut faire un bon parcours cette saison. »


Côté objectif personnel, le Suisse qui avoue « parfois trop se poser de question et devoir gagner en confiance en lui » ne fait pas de mystère : son désir c’est de jouer. « Quand on sort de la saison difficile que je viens de vivre, le premier objectif à court terme c'est d'avoir du temps de jeu et surtout de faire mes preuves », reconnaît-il avec beaucoup d’humilité. Un temps de jeu éventuel qui lui permettra peut-être de connaître sa première cape avec l’équipe nationale suisse, lui qui a fréquenté toutes les sélections helvétiques de jeunes, jusqu’à être élu meilleur joueur de son équipe lors de l’Euro U19 2009 en Ukraine. « L'Euro 2016 était un objectif quand je suis parti de Saint-Gall, mais tout cela a été freiné par rapport à la période difficile que j’ai traversé, et quand tu ne joues pas en club c’est difficile d’évoluer en sélection. Ça va être court pour avoir une place pour cet euro l'année prochaine mais j’aimerai retrouver un jour l’équipe nationale, conclut-il. Mais cela passe avant tout par jouer en club et réaliser de bonnes prestations. Ensuite on verra ce qu’il se passera. » L’humilité, encore et toujours…
 

A lire également

02juin2022

Supporters

LA CAMPAGNE D'ABONNEMENT DÉBUTERA LE MARDI 28 JUIN sur la billetterie en ligne et au Club House du MHSC à Grammont ! LE CALENDRIER DES ABONNEMENTSA partir du mardi 28 juin 2022 sur la billetterie en ligne du clubau Club House du MHSC à
Lire la suite

21juin2022

Équipe pro

Le jeune latéral gauche (24 ans) débarque en prêt au MHSC, en provenance du Club Bruges (D1 belge)En pleine reconstruction de son couloir gauche défensif après les départs de Mihailo Ristić et Ambroise Oyongo, le MHSC officialise aujourd’hui l
Lire la suite

17juin2022

Équipe pro

La LFP vient de révéler le calendrier de la prochaine saison de Ligue 1 Uber eatsPour le MHSC, la saison 2022-2023 débutera le week-end du 7 août 2022 avec la réception de l'ESTAC Troyes. Cette saison que l’on espère réussie se clôturera
Lire la suite