Mapou Yanga-Mbiwa quitte le MHSC | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Mapou Yanga-Mbiwa quitte le MHSC

Mapou haute.jpgSAMEDI APRES-MIDI au Stade Vélodrome de Marseille, Mapou Yanga-Mbiwa a disputé son 219e et dernier match sous le maillot du Montpellier Hérault SC. Ce mardi, l’international français (23 ans) s’est en effet engagé avec le club anglais de Newcastle, actuel 16è de Premier League (sous réserves de la traditionnelle visite médicale)
Bien plus qu’un départ, c’est une page qui se tourne au MHSC. Formé au club où il est arrivé à l’âge de 13 ans, le natif de Bangui (Centrafrique) est peu à peu devenu l’un des symboles de la formation montpelliéraine. Lancé pour la première fois par Jean-François Domergue en 2006 lors d’un match de Coupe de France face à Uzès/Pont-du Gard alors qu’il n’avait que 17 ans, il a disputé son premier match en Ligue 2 quelques semaines plus tard à Bastia. C’est la saison suivante sous la direction de Rolland Courbis que Mapou a définitivement lancé sa carrière. Aligné à un poste de latéral gauche laissé désert alors qu’il était pourtant stoppeur de formation, Mapou s’en est accommodé sans sourciller et à tout de suite fait étalage de ses qualités. Travailleur, solide, rigoureux et appliqué, « Map » comme on l’a rapidement surnommé, n’a ensuite plus jamais quitté l’équipe première. Après 34 matchs (1 but) pour sa première saison pleine en L2 en 2007-2008, il est ensuite devenu un élément important de la remontée en Ligue 1 de juin 2009 (en défense centrale cette fois), disputant 29 rencontres et inscrivant un but important dans la course à l’accession en égalisant à l’ultime seconde lors d’un match fou à Angers (3-3).

A JAMAIS CAPITAINE DU MHSC CHAMPION
Mapou trophee.jpgLa suite ne fut pour Mapou que la succession d’étapes franchies pas à pas à force de travail et d’abnégation. Replacé latéral droit par René Girard en 2009-2010, il y réalisa une saison pleine (36 matchs). Un chiffre emprunt de sa régularité qu’il réédita l’année suivante, inscrivant au passage son premier but en Ligue 1 face à Sochaux le 16 octobre 2010. La saison passée enfin fut celle de la consécration. Promu capitaine, Mapou Yanga-Mbiwa mena son club formateur jusqu’à un titre de Champion de France aussi inattendu qu’inoubliable et restera celui qui a soulevé en premier Hexagoal aux côtés de son compère de la charnière centrale Vitorino Hilton devant une place de la Comédie noire de monde le 21 mai dernier.
Devenu international français lors d’un match face à l’Uruguay l’été dernier Mapou a ensuite découvert la Ligue des Champions dans la foulée et aura disputé 26 rencontres toutes compétitions confondues depuis l’ouverture de cet exercice 2012-2013 avec La Paillade.
Homme aussi efficace sur le terrain que discret dans la vie, Mapou Yanga-Mbiwa va laisser un grand vide au MHSC dont il était devenu l’un des fers de lance mais aussi l’un des fleurons de sa formation. L’ensemble du club lui souhaite bonne chance pour la suite de sa carrière.

" Montpellier ça restera inoubliable " 

AVANT DE PARTIR, Mapou a répondu aux questions de mhscfoot.com Une dernière interview empreinte d'émotions...

divers MAP TUNNEL.jpgMapou, tu t’apprêtes à quitter le MHSC pour l’Angleterre, à l’heure du départ qu’est-ce que tu retiens de toutes ces années passées au club ?

Beaucoup de choses… Tout d’abord c’est ma deuxième famille. J’ai été accueilli les bras ouvert, le club m’a tout donné. Ils m’ont formé, ils m’ont donné tout…tout... Montpellier ça restera inoubliable… Je ne sais même pas quoi rajouter.

Si tu ne devais retenir qu’un moment durant toute ta carrière au MHSC ce serait lequel ?
Je pense que l’aboutissement c’est d’avoir été champion. Ça a été la récompense de tout ce qui a été fait avant. Que ce soit personnellement ou collectivement, le club a grandi au fur et à mesure. Nous, les jeunes formés au Centre, on a concrétisé cette évolution, c’est quelque chose d’énorme. Je crois que je ne réalise pas encore.

Formé au club tu as débuté en L2, tu as connu la montée, la L1 et puis finalement tu as été le capitaine de l’équipe championne de France, on peut dire que la mission est remplie ?
J’ai l’impression que j’ai tout donné, tout fait au maximum. Il y a juste un regret par rapport à la Coupe de la Ligue mais on n’a pas fait les choses correctement. J’espère que j’ai joué le jeu du début jusqu’à la fin et même si je ne suis plus là j’espère que le club va continuer à grandir, à bien se porter et à rester parmi les meilleurs.

divers rennesMHSC.jpg

Qu’est-ce que tu as dit à tes coéquipiers avant de partir ?
C’est compliqué à dire parce que je ne sais pas trop dire ces choses-là. Je n’aime pas voir les gens émus ou verser des larmes, ça me met mal à l’aise. Donc je leur ai dit individuellement, on sait tout ce qu’on doit se dire, ce qu’il va se passer. Ça fait bizarre de se dire que c’est fini, que je ne vais plus les voir, que je ne vais plus voir ma famille.
 

L’Angleterre c’était un rêve de gosse…
Oui je vais m’attaquer à une montagne. C’est quelque chose que j’attendais, que je voulais maintenant c’est à moi de découvrir. C’est un pays où tout le monde aime le football, tout le monde vit pour le football, tout le monde veut jouer au ballon. J’ai vraiment envie de découvrir cette culture. C’est comme de découvrir la Ligue des Champions ou le titre de Champion, ça fait partie des choses qu’on a envie de découvrir en tant que joueur… J’espère que je serai bien servi.

Un dernier mot pour les supporters à qui tu n’auras pas pu dire au revoir à La Mosson…
C’est comme le club, ils ont été là dans les moments durs et dans les bons moments. Ils sont rattachés au club, rattachés aux joueurs. C’est un lien très fort qui nous unit. Je voulais juste leur dire merci. Merci d’être là et de nous avoir soutenus. Merci de nous avoir donné autant de plaisir. Dans ma tête c’est comme le club, ils sont inoubliables. J’espère qu’ils seront là pour Montpellier, qu’ils viendront nombreux au Stade dans les bons comme dans les mauvais moments et j’espère qu’ils resteront soudés.
baniere map.jpg
 

A lire également

02juin2022

Supporters

LA CAMPAGNE D'ABONNEMENT DÉBUTERA LE MARDI 28 JUIN sur la billetterie en ligne et au Club House du MHSC à Grammont ! LE CALENDRIER DES ABONNEMENTSA partir du mardi 28 juin 2022 sur la billetterie en ligne du clubau Club House du MHSC à
Lire la suite

21juin2022

Équipe pro

Le jeune latéral gauche (24 ans) débarque en prêt au MHSC, en provenance du Club Bruges (D1 belge)En pleine reconstruction de son couloir gauche défensif après les départs de Mihailo Ristić et Ambroise Oyongo, le MHSC officialise aujourd’hui l
Lire la suite

17juin2022

Équipe pro

La LFP vient de révéler le calendrier de la prochaine saison de Ligue 1 Uber eatsPour le MHSC, la saison 2022-2023 débutera le week-end du 7 août 2022 avec la réception de l'ESTAC Troyes. Cette saison que l’on espère réussie se clôturera
Lire la suite