Girondins de Bordeaux : L’adversaire à la loupe

Ce mercredi (20h50), le MHSC se déplace à Bordeaux dans le cadre de l’ultime match de l’année civile 2017. Zoom sur le dernier adversaire des Montpelliérains dans cette phase aller : Les Girondins de Bordeaux

Le contexte : L’espoir puis la chute

Lorsque les Girondins de Bordeaux ont débarqué au Parc des Princes le 30 septembre dernier pour y défier le Paris Saint-Germain, ils étaient 3e de Ligue 1 et invaincus. Depuis leur revers 6-2 ce jour-là dans la Capitale, les Girondins n’ont gagné qu’un seul de leur 12 derniers matchs toutes compétitions confondues ; c’était contre Saint-Etienne le 28 novembre dernier (3-0). Une chute à la mesure des espoirs suscités par la très bonne entame des hommes de Jocelyn Gourvennec. Mais attention, vu son potentiel technique, cette équipe a les moyens de se révolter. Pourvu que ce ne soit pas face au MHSC.  

Sabaly, enfin la stabilité

Formé au PSG, Youssouf Sabaly fait partie de la génération des Bleuets vainqueurs de la Coupe du Monde U20 en 2013 aux côtés notamment de Varane, Aréola, Pogba, Thauvin et Kondogbia. Depuis, ce latéral droit rapide et bon centreur, confronté à une très grosse concurrence au PSG, a enchaîné les prêts à Evian (2 ans d’affilée) et Nantes. Déjà prêté à Bordeaux la saison passée où il a réalisé une saison pleine, il a été « acheté » définitivement par les Girondins cet été et en demeure une pièce maitresse avec déjà 16 matchs de L1 joués cette saison.     

Lerager : le taulier

Depuis l’époque des Hansen, Khalenberg, Poulsen et Wass à Evian Thonon-Gaillard et le passage de Lössl à Guingamp, les Danois passés par le championnat de France étaient assez peu nombreux. Ils ont un successeur cet été depuis l’arrivée de Lukas Lerager à Bordeaux. Ancien joueur de l’AB Copenhague et de Viborg, ce milieu défensif international danois, infatigable récupérateur de ballons était une des pièces maitresses du club de Zulte Waregem. Signe de son importance, son entraîneur en Belgique disait de lui « Quand il est fatigué, les autres sont morts ». Bel hommage

Malcom : l’indispensable

17 matchs en L1, 7 buts, 4 passes décisives, tel est le bilan du milieu offensif ou attaquant brésilien cette saison en championnat. Un bilan qui fait de lui l’atout n°1 du club marine et blanc et l’homme le plus dangereux de son équipe. Pas besoin d’écrire beaucoup plus, les chiffres parlent d’eux même.

Cafu : Le Brésilien, de l’Est

Quand on parle de Cafu et de football, on pense inéluctablement à l’ancien latéral droit international brésilien de l’AS Rome et du Milan AC. S’il est aussi technique et rapide, son homonyme bordelais, lui, évolue un cran plus haut au poste d’ailier. Arrivé cet été en provenance du club bulgare de Ludogorets Razgrad avec lequel il a croisé Arsenal la saison passée en Ligue des Champions, est une des bonnes pioches du mercato girondin. Capable d’évoluer des deux côtés ou en 2e attaquant, il a déjà inscrit 2 buts et délivré une passe décisive en 16 matchs de L1 cette saison.    

A lire également

20juil2018

Équipe pro

Ce vendredi le MHSC disputait son deuxième match amical de l'intersaison face à rodez (national 1) à Mende où les hommes de Michel Der Zakarian étaient en stage cette semaineLes Montpelliérains ont décroché leur premier succès dans cette
Lire la suite

Équipe pro

Le MHSC termine ce vendredi son stage de préparation à Mende où les joueurs de Michel Der Zakarian ont élu domicile depuis une semaine. Nous faisons le point avec Pedro Mendes, le défenseur portugais du Montpellier Hérault SC.La fin de votre séjour
Lire la suite

18juil2018

Équipe pro

MHSCTV s'est entretenue avec un des nouveaux joueurs pros de l'effectif pailladin, Clément Vidal. Le N°27 du MHSC est conscient que  « c’est juste une étape de signer pro et que le plus dur reste à faire ».
Lire la suite