Gilles Beaumian : « Une belle histoire » | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Gilles Beaumian : « Une belle histoire »

Samedi après-midi, les U15 du MHSC ont remporté la Coupe Occitanie en s’imposant aux tirs au but face à Canet-Roussillon (2-2 à la fin du temps règlementaire). Retour sur un succès qui vient clore une saison ponctuée du doublé coupe-championnat avec leur coach, Gilles Beaumian

 

Gilles, revenons d’abord sur le beau succès en Coupe, samedi contre Canet-Roussillon. Comment le match s’est-il déroulé ?
C’était un match épique sur un petit terrain très bosselé. C’est d’ailleurs mon seul regret car tu apprends des choses toute l'année que tu essaies de montrer au public et c’était difficile de produire du jeu dans ces conditions. Au-delà de ça, nous sommes tombés face à une très belle équipe de Canet Roussillon que nous ne connaissions pas puisqu’elle n’évolue pas dans la même poule que nous en championnat. Cependant, nous savions qu’elle allait nous donner du fil à retordre puisqu’elle a récemment terminé 3ème de son championnat avec des statistiques assez solides, offensivement comme défensivement.
En ce qui concerne le scénario du match, on mène au score, nos adversaires reviennent à la marque et on reprend l’avantage quelques instants plus tard, pratiquement sur l'engagement. Malheureusement, on concède l’égalisation à la dernière seconde sur une petite erreur de notre gardien.

J'ai adoré la réaction du groupe. Ça montre la mentalité de cette génération 2009. Les garçons s'entendent très bien et ont été solidaires tout au long de l'année

Il a donc fallu passer par la séance des tirs au but…
Oui et, quelque part, c’est une belle histoire. Après cette petite erreur, notre gardien était effondré mais toute l’équipe s’est réunie autour de lui et ses coéquipiers lui ont dit : « Ce n’est pas grave, c'est toi qui vas nous sauver maintenant ! » Et il a arrêté 2 tirs au but dans la série pour nous permettre de remporter ce trophée ! La réaction de l’équipe et la sienne ont été magnifiques. Personne ne l’a accablé et notre gardien a été très solide mentalement et a su se relancer. J'ai aussi adoré la réaction du groupe qui l'a encouragé. Ça montre la mentalité de cette génération 2009. Les garçons s'entendent très bien et ont été solidaires tout au long de l'année.

Pour élargir au championnat justement, quel regard portez-vous sur la saison du groupe dans sa globalité ?
Nous avons terminé champions avec 21 victoires et un nul en 22 matchs et l’équipe a marqué 125 buts dans la saison, tout en en encaissant moins de 20, donc c’est quand même une saison aboutie. Le petit clin d’œil du destin, c’est que nous avions démarré cet exercice 2023-2024 en remportant la Vinci Cup aux côtés de l’équipe féminine et que ces dernières ont aussi remporté la Coupe d’Occitanie U18, un peu avant nous ce samedi. Je tiens d’ailleurs à les féliciter. Depuis 3 ou 4 ans, nous disputons la Vinci Cup ensemble et je me suis habitué à regarder le football féminin. C'est un football technique mais qui est moins dans la puissance à l'inverse des garçons. Je constate aussi beaucoup de progrès sur le plan tactique. Je m'entends très bien avec les éducateurs et éducatrices du secteur féminin, tout comme avec le Directeur Sportif, Jean-Louis Saez. D’ailleurs, les filles ont joué à 13h30, nous sommes allés les encourager pendant une mi-temps, avant d’aller préparer notre match… Et, de leur côté, elles sont venues nous supporter pendant notre match. Je trouve cette solidarité et le fait qu'il n’y ait pas de de cassure entre les filles et les garçons, très sympathique.

il faut être très prudent sur les projections

Plus globalement, vous êtes en charge de la pré-formation au MHSC depuis de nombreuses saisons. Vous avez vu passer Khalil Fayad, Sacha Delaye ou Maxime Esteve pour ne citer qu’eux. Qu’elle est, selon vous, la place de cette génération 2009 ?
D'abord, il y a de bons footballeurs. Techniquement, ils sont assez propres. Ce que j'aime dans cette génération, c'est qu'ils sont très compétiteurs et que tu n’as pas besoin de les pousser sur un match car ils veulent tout gagner. Ça, c'est assez exceptionnel. En plus, cette génération possède 3 ou 4 leaders forts, là où, d’ordinaire, chaque génération en a un ou 2 maximum. Ça te tire un groupe vers le haut. Cette génération a été très à l'écoute tout au long de la saison et j'ai trouvé qu'on avait énormément progressé dans le jeu, même si au départ, les acquis qu'ils avaient, étaient déjà très bien. Nous avons vraiment fait des progrès dans le jeu et dans ce qu'on recherchait. C'est pour ça que je suis un peu frustré parce que j'aurais aimé montrer ce qu'on avait travaillé tout au long de la saison dans de meilleures conditions. Concernant le futur de cette génération 2009, c'est difficile de se projeter à cet âge-là pour savoir qui va passer pro.

N’est-ce pas frustrant justement de ne pas pouvoir se projeter parce que vos joueurs sont encore très jeunes ?
Non, au contraire. Parfois, on fait des petits paris en se disant : « lui, il va être pro » et parfois on se trompe… Khalil Fayad, on pensait tous qu'il allait finir pro, et il l’est aujourd’hui. En revanche, Maxime Estève, personne n’aurait mis un kopeck dessus à 15 ans et il sort de 6 mois en étant titulaire en Premier League. Ce sont des belles histoires mais ça montre aussi qu’il faut être très prudent sur les projections. Par contre, ce qui est intéressant, c'est de voir qui prend le bon chemin…. parce que ces joueurs ont tous des qualités à cet âge-là…. Mais, au fur et à mesure, il y en a qui travaillent moins ou qui comprennent moins bien ce qu'on va leur demander, notamment sur le plan tactique puisque jusque-là, l’axe principal se situe plutôt sur le plan technique. Après, ça va se jouer sur des détails primordiaux comme la compréhension du jeu, le travail. Si tu t’arrêtes de travailler en croyant que ton potentiel suffit, généralement, ça ne va pas très loin…

La plupart des garçons de cette génération 2009 sont arrivés au club en U8-U9 donc, ils ont vraiment la fibre du club ; On n’a pas besoin de leur expliquer longtemps ce que représente le fait de porter ce maillot

Qu'est-ce qui, pour vous, est la clé de ce qu'on appelle la pré-formation (U14-U15) ?
La clé de la pré-formation, c'est d'abord de travailler avec des joueurs locaux, c’est-à-dire avec des garçons qui sont issus du bassin montpelliérain ou, dans le périmètre entre Sète et Béziers d'un côté et Nîmes de l'autre. A partir de là, au fil des années, c'est un avantage parce qu’ils s’identifient au club. Ils sont dans le moule du MHSC et de ses valeurs. La plupart des garçons de cette génération 2009 sont arrivés au club en U8-U9 donc, ils ont vraiment la fibre du club ; On n’a pas besoin de leur expliquer longtemps ce que représente le fait de porter ce maillot. Ils en connaissent les valeurs, ils les véhiculent et c’est un avantage certain. Nous ne sommes pas des stars. Si on y arrive, c’est par le travail.

Sur un plan plus personnel, vous êtes désormais le plus Montpelliérain des Sétois….
Le MHSC m'a accueilli à bras ouverts et m'a donné un poste et un outil de travail qui est extraordinaire. Chaque jour, quand je vais à Grammont, je suis heureux. Même si je suis Sétois, je me suis énormément attaché au MHSC et à ses valeurs. Maintenant, c'est moi qui essaie de les véhiculer et j’en suis fier. Il y a deux clubs pros dans la région, Montpellier et Toulouse et nous essayons à chaque fois d’être le fer de lance de l’Occitanie en mettant notamment en avant les valeurs du club. Ça nous tient à cœur d’être devant Toulouse. Je vais fêter l'année prochaine ma 15e saison au Montpellier Hérault SC. Je m'identifie complètement à ce club, donc je suis l'homme le plus heureux du monde d’en défendre les couleurs.

Photos : LFO et MHSC

A lire également

12mai2024

Info Club

QUAND ET Où ?La campagne d’abonnement 2024/2025 se déroulera à partir du mardi 18 juinAu Club House du Centre d’entraînement Bernard-Gasset Diadora Utility  (Grammont).Sur la billetterie en ligne du club cliquez iciINFOS
Lire la suite

19juin2024

Info Club

Depuis ce mercredi matin, l'arrêt de Tram Paul Bec à Antigone a revêtu les couleurs du MHSC.A découvrir en vidéo sur MHSCTV ci-dessous.
Lire la suite

10juin2024

Info Club

A chiffre exceptionnel, logo exceptionnel. Durant la saison 2024-2025, le MHSC fêtera son 50ème anniversaire.A cette occasion, le Président Laurent Nicollin est heureux de vous présenter le logo spécial qui ornera nos teneus officielles tout au long
Lire la suite