MHSC 3-0 FC Metz : que c'est bon de gagner ! | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

MHSC 3-0 FC Metz : que c'est bon de gagner !

Poussés par leur public, les montpelliérains ont remporté un match à 6 points face à un concurrent direct. Un succès crucial qu'il faut d'abord savourer, avant de le confirmer dans les semaines à venir 

AUTOUR DU MATCH : Un premier tournant

Si, à 13 matchs de la fin du championnat, il serait aussi prématuré qu’excessif de parler de match ‘’à la vie, à la mort’’, la réception de Metz ce dimanche à La Mosson avait des allures de match très important, voire charnière. En-effet, face à un adversaire qui comptait 2 points de moins que les Montpelliérains au coup d’envoi, l’occasion était belle de prendre 5 unités d’avance sur un concurrent direct pour le maintien où, à l’inverse, de le voir nous passer devant en cas de défaite. Une fois l’enjeu posé, les Montpelliérains n’avaient qu’une idée en tête : retrouver le chemin de la victoire. Pour ce faire, le coach montpelliérain, Michel Der Zakarian avait misé sur un 3-5-2 avec le grand retour de Mousa Tamari, associé à Arnaud Nordin dans une attaque à deux pointes. Akor Adams démarrait sur le banc. 
Côté messin, un seul changement par rapport au onze de départ qui avait obtenu le match nul la semaine dernière à Marseille : Nduquidi remplaçait N'Doram.

LE MATCH : MHSC 3-0 FC METZ

Dans une chaude ambiance où l’heure était à l’union sacrée, difficile de rêver meilleure entame. Après un premier centre dangereux de Savanier (2e), le public de la Mosson pouvait enfin exulter 2 minutes plus tard : ouverture de Ferri vers Sylla et l’international guinéen croisait sa frappe pour donner un but d’avance au MHSC (1-0, 4e). Alors que l’on pouvait s’attendre à un match fermé dans une confrontation directe pour le maintien, c’était tout le contraire. Si le MHSC se créait une pluie d’occasions (frappe de Tamari détournée en corner, 12e, sauvetage d’Oukidja devant Tamari, 16e, frappe de Ferri hors-cadre, 19e, tir hors cadre de Hefti à l’issue d’une belle action collective, 21e), les Messins se montraient dangereux à chaque perte de balle héraultaise, à l’image de Lamkel Zé, mis en échec par un magnifique retour de Chotard (14e). Ce dernier était encore présent pour sauver sur sa ligne une tête de Van Den Kerkhof (44e). Entre-temps, Oukidja avait fait le show ! Le gardien messin avait en effet effectué pas moins de 4 parades décisives pour empêcher les Pailladins de doubler la mise (27e, 33e, 38e et 42e).

Au retour des vestiaires, il fallait vite se mettre à l’abri afin d’éviter les sueurs froides. Devant la Butte, 2 corners donnaient le ton. Sur le second, Téji Savanier délivrait un merveilleux ballon, catapulté de la tête au fond des filets, par Modibo Sagnan. Bingo ! (2-0, 50e) Si le 1er but du néo-Pailladin, il y a 10 jours contre Nice, avait été anecdotique, celui-ci avait un côté sacrément libérateur !

Désormais, les Messins se jetaient à l’attaque et poussaient parfois les Montpelliérains dans leurs retranchements, à l’image de ce superbe sauvetage de Kouyaté sur sa ligne (60e). En contrepartie, les Pailladins avaient bien évidemment plus d’espaces en contre. Les Lorrains se créaient suffisamment d’occasions pour ne pas laisser le public de La Mosson dans une totale sérénité. Les supporters pailladins furent définitivement sereins à la 85e minute lorsque Téji Savanier transformait un penalty qu’il avait lui-même obtenu, après que son coup-franc ait été dévié du bras dans la surface par Sabaly (3-0, 85e).

Cette fois ça y est ! sans victoire depuis le succès à Metz en décembre dernier, les Montpelliérains pouvaient enfin savourer le gout d’un succès, encore plus à domicile. Un succès qui fait vraiment du bien sur le plan comptable, comme sur celui de la confiance. Avec l’aide du public et une solidarité sans faille, les Pailladins se sont donné un sacré bol d’air. A confirmer dès dimanche prochain à Marseille, puis dans 2 semaines à La Mosson contre Strasbourg. En attendant, profitons de l’instant présent. C’est bon de gagner !

La fiche technique

Dimanche 18 février 2024.
22ème journée de Ligue 1 Uber Eats.

Stade de La Mosson.

Mi-temps : 1-0
Score final : 3-0
Arbitre : M. Stinat.

MHSC : Sylla (4e), Sagnan (50e), Savanier (pen, 86e);

MHSC : Kouyaté (14e), Sagnan (30e), Omeragic (69e); FC Metz : Candé (83e), Sabaly (85e).
 

MHSC : Lecomte – Kouyaté, Omeragic (Sacko, 75e), Sagnan – Hefti, Ferri (Leroy, 78e), Chotard, Sylla – Savanier (cap, Fayad, 89e) – Nordin (Adams, 78e), Tamari (Coulibaly, 89e). Entraîneur : Michel Der Zakarian

FC METZ: : Oukidja – Udol (cap.), Hérelle, Traoré (Candé, 63e), Sané, Van Den Kerkhof (Asoro, 68e) – Nduquidi (Atta, 63e), Jean-Jacques, Camara – Lamkel Zé (Sabaly, 76e), Mikautadze. Entraîneur : László Bölöni

 

A lire également

12avr2024

Féminines

Venez soutenir les Féminines du MHSC pour leur dernier match à domicile de la saison. Attention ! si l'horaire est inhabituel (mercredi 24 avril à 18h30), ne ratez  pas cet ultime rendez-vous de la saison à la maison. réservez vos places
Lire la suite

23avr2024

Équipe pro

Arrivé cet hiver au MHSC, le défenseur central de 25 ans s’est rapidement adapté à sa nouvelle équipe. Rencontre et récit d’une adaptation expressSagnan, saignant, tranchant... Le jeu de mot pourrait paraître simpliste, osé ou maladroit
Lire la suite

Féminines

Avant la dernière sortie de la saison à domicile, ce mercredi contre saint-etienne (18h30), la jeune défenseuse montpelliéraine (21 ans) revient sur une saison compliquée, autant sur le plan collectif que personnel. Un entretien plein de maturité et
Lire la suite