Nérilia Mondésir, une fin de saison en boulet de canon | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Nérilia Mondésir, une fin de saison en boulet de canon

En manque de réussite en début de saison, l’attaquante haïtienne semble avoir eu un déclic ces dernières semaines… pour le plus grand bonheur du MHSC qui reçoit Soyaux ce samedi à Grammont (14h30), dans le cadre de la 20ème journée de D1 Arkéma

Dire qu’elle l’avait perdu serait mentir, mais il est évident que le sourire de Nérilia Mondésir semble plus léger ; comme s’il dégageait plus de sérénité et si l’attaquante haïtienne avait eu un déclic.

Pour en trouver la trace, il ne faut pas aller très loin. En marquant un doublé et en délivrant une passe décisive lors de l’éclatante victoire des Montpelliéraines contre Guingamp le 19 mars dernier (6-0), Nérilia a sans doute fait bien plus que d’apporter une large contribution au succès de son équipe ; elle s’est également libérée d’un poids, elle qui n’avait pas encore marqué en D1 cette saison. « J’ai vécu une première partie de saison très difficile. Il y a beaucoup de bonnes joueuses de couloirs dans notre effectif et c’était dur de gagner sa place ; j’avais sans doute un petit coup de mou moi aussi… ça arrive, mais je me suis prise en main et je me sens mieux aujourd’hui, reconnait-elle. Je n’arrivais pas à trouver le cadre et ce doublé contre Guingamp m’a fait beaucoup de bien. Ça m’a permis de reprendre confiance en moi. »

 Le coach a apporté beaucoup de confiance au groupe

Symbole de cette première moitié de saison délicate, son expulsion à Saint-Etienne le 30 octobre dernier, sa première en presque 5 saisons et demi sous la tunique montpelliéraine : « Ça ne me ressemble pas et je reste persuadée, même presque 6 mois après, que je n’ai pas fait faute, mais je ne suis pas l’arbitre, explique Nérilia. Le fait est que j’étais frustrée. J’ai mis le groupe en difficulté et ça m’a un peu agacée. Heureusement que l’équipe a gagné derrière, sinon, je m’en serai voulue encore plus. »

Malgré cet écueil, le coach, Yannick Chandioux lui a maintenu sa confiance, ce qui a permis à Nérilia « d’avancer et de continuer de progresser. » Ses buts en coupe de France (contre Saint-Etienne et Albi), lui ont aussi permis de « garder le cap, malgré des moments de doute » « Le coach a apporté beaucoup de confiance au groupe, et à moi aussi, raconte Nérilia. De mon côté, je continuais à travailler devant le but, à faire beaucoup de courses et de déplacements pour trouver la faille… et ça a fini par payer. Ce doublé m’a permis d’y voir plus clair et de me dire dans ma tête ‘’tu peux y arriver, tu peux marquer et réaliser pleins de choses avec cette équipe’’. »

La défaite contre Reims nous a fait beaucoup de mal, mais ce revers est entièrement de notre faute

Son but d’une lourde frappe en angle fermé il y a 3 semaines sur la pelouse du Paris FC, n’a fait que confirmer son regain de forme actuel. Une renaissance qui arrive à point nommé alors que les Montpelliéraines restent sur 2 revers consécutifs, contre Reims à la maison (1-2) et donc face au Paris FC (1-3). « Aucune équipe n’aime perdre et c’est évidemment aussi le cas pour nous, assène l’internationale haïtienne. La défaite contre Reims nous a fait beaucoup de mal parce qu’on menait au score et que nous avions le match en mains, mais ce revers est entièrement de notre faute. Concernant le match contre le Paris FC, beaucoup d’entre nous étions tout juste de retour de sélection et je pense que nous avons manqué de rythme. Nous avons bien démarré avant de connaitre quelques sauts de concentration et de nous faire contrer à l’extérieur, ce qui est assez rageant. Je pensais qu’après mon but, nous avions les moyens de revenir dans ce match. Nous aurions aussi pu bénéficier d’un penalty qui n’a pas été accordé. Globalement, ce match est un peu à l’image de notre saison où nous nous sommes améliorées par rapport à la saison passée, mais où il y avait clairement mieux à faire sur certains matchs. »

ce sera à nous de nous rendre le match facile

Après 3 semaines sans rencontre officielle, gagner sera donc le mot d’ordre cet après-midi, face à une équipe de Soyaux qui lutte pour sa survie en D1 : « Ces 3 semaines nous ont permis de bien nous préparer et d’évacuer la frustration des 2 derniers matchs, souligne Nérilia. A nous de faire un beau match contre Soyaux et de gagner. Nous savons que ce ne sera pas simple dans ce championnat où le niveau n’a de cesse de se resserrer, mais ce sera à nous de nous rendre le match facile. De mon côté, je me sens d’attaque et j’espère marquer beaucoup de buts pour permettre à l’équipe de finir sur une bonne note. »

Cette dernière expression va en tout cas comme un gant à notre interlocutrice du jour, tant sa fin d’exercice est intéressante : « Je sens que je progresse, explique-t-elle. Même si ma première partie de saison a été difficile, j’ai continué à travailler, je n’ai jamais abandonné, et c’est sans doute ce qui fait ma force. Je donne tout au quotidien pour travailler, progresser et apporter le maximum au club. »

C’est plaisant de voir que l’on commence à faire confiance aux jeunes joueuses Haïtiennes  dans le championnat de France

Ne jamais abandonner est un leitmotiv pour Nérilia Mondésir, véritable star du foot féminin dans son pays et qui fut la 1ère joueuse haïtienne à débarquer en D1 Arkema, en janvier 2017, à tout juste 18 ans. « Avoir été une pionnière dans ce domaine est une fierté car la vie n’est pas toujours simple en Haïti. Je me sens chez moi au MHSC et cela contribue à mon épanouissement. Je suis aussi très heureuse de voir que plusieurs joueuses haïtiennes évoluent désormais en D1, à Issy et à Reims, ajoute Nérilia. C’est plaisant de voir que l’on commence à faire confiance aux jeunes joueuses de mon pays dans le championnat de France. J’espère que ça rejaillira positivement sur la sélection nationale et que nous parviendrons à nous qualifier pour la Coupe du Monde 2023. Nous n’avons pas été épargnées par le tirage au sort puisque nous affronterons les Etats-Unis, le Mexique et la Jamaïque lors des éliminatoires. Ça va être dur mais je suis persuadée que nous avons le potentiel pour y parvenir. » Un bien bel objectif là-aussi…

A lire également

02juin2022

Supporters

LA CAMPAGNE D'ABONNEMENT DÉBUTERA LE MARDI 28 JUIN sur la billetterie en ligne et au Club House du MHSC à Grammont ! LE CALENDRIER DES ABONNEMENTSA partir du mardi 28 juin 2022 sur la billetterie en ligne du clubau Club House du MHSC à
Lire la suite

21juin2022

Équipe pro

Le jeune latéral gauche (24 ans) débarque en prêt au MHSC, en provenance du Club Bruges (D1 belge)En pleine reconstruction de son couloir gauche défensif après les départs de Mihailo Ristić et Ambroise Oyongo, le MHSC officialise aujourd’hui l
Lire la suite

17juin2022

Équipe pro

La LFP vient de révéler le calendrier de la prochaine saison de Ligue 1 Uber eatsPour le MHSC, la saison 2022-2023 débutera le week-end du 7 août 2022 avec la réception de l'ESTAC Troyes. Cette saison que l’on espère réussie se clôturera
Lire la suite