Les Montpelliéraines se relancent en battant Dijon (2-0) | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Les Montpelliéraines se relancent en battant Dijon (2-0)

En battant Dijon (2-0), l'ancienne équipe de leur entraîneur, yannick chandioux, les Montpelliéraines ont repris leur marche en avant en championnat, après le revers à fleury. La meilleure des façons de préparer leur quart de finale de coupe de france, samedi prochain à grammont contre le PSG

AUTOUR DU MATCH : Retrouver le terrain, ça fait du bien

« Trois semaines sans match, c’est long » nous disait Maëlle Lakrar en début de semaine. Cette longue période sans D1 Arkema, liée notamment à la trêve internationale, prenait fin ce samedi avec la réception de Dijon à Grammont dans le cadre de la 15e journée de championnat. À cette occasion, les Montpelliéraines voulaient repartir de l’avant après leur revers à Fleury et bien entamer ainsi le sprint final dans la course au podium. Face à une équipe bourguignonne que les Pailladines avaient battu dans les dernières secondes lors de la première journée grâce à un coup-franc de Sarah Puntigam, les Languedocienne savaient qu’elles n’auraient pas la partie facile. Pour se sortir de ce piège éventuel, Yannick Chandioux – qui retrouvait son ancienne équipe –avait concocté un 11 de départ assez inédit pour préserver certaines joueuses de retour de sélection. Au coup d'envoi, exit donc Skorvankova et Puntigam et bonjour à Fowler et Robert, qui formaient le trio d'attaque avec Petermann. Clarisse Le Bihan, glissait pour sa part en milieu de terrain. Autre  changement, la présence dans les buts de Gabrielle Lambert en lieu et place de Lisa Schmitz, encore convalescente.

LE MATCH : MHSC 2-0 Dijon FCO

 

Yannick Chandioux connait bien trop son ancienne équipe Dijonnaise pour s’imaginer que l’affaire ne serait qu’une formalité. D’entrée, Dijon faisait du Dijon. Une équipe bien regroupée, qui réduisait au maximum les espaces et tenter d’exploiter ceux qu’on lui offrait en contre. Ayant lui-même construit cette équipe bourguignonne durant de nombreuses saisons avant de débarquer au MHSC cet été, l’entraîneur montpelliérain savait donc bien face à qui il mettait les pieds. Les joueuses du DFCO n’ont pas oublié les préceptes de leur ancien coach et en ont même gardé de belles réminiscences. Face à un tel mur, les Pailladines devaient donc redoubler d’efforts autant que de patience pour écarter un bloc bien organisé et facteur d’énervement chez son adversaire. La première frappe de Fowler était trop croisée (9e), la tête de Lakrar sur corner passait au-dessus (26e), tout comme celle d’Elsig, suite à une nouvelle combinaison sur coup-franc (28e). Dans la foulée, Faustine Robert perdait son duel avec Durand (29e), avant que l’ancienne gardienne du MHSC ne sorte à nouveau le grand jeu sur une frappe en pivot de Fowler, avec un arrêt façon handballeuse (41e). Sur le contre, Tarrieu était toute proche d’ouvrir le score, comme pour rappeler qu’il fallait aussi penser à couvrir ses arrières, mais ce Faustine Robert avait heureusement de la suite dans les idées : mise en échec une première fois par Solène Durand (qui fut sa coéquipière à Montpellier puis à Guingamp), elle ne lui laissait aucune chance moins de 10 minutes plus tard en reprenant victorieusement au second poteau un centre de  Mary Fowler (1-0, 45e+3).

Faire sauter le verrou juste avant la pause avait tout du scénario idéal. Encore fallait-il préserver, ou mieux, faire fructifier, cet avantage. Petermann s’y essayait mais ne cadrait pas sa tête (51e). Ce n’était fort heureusement que partie remise. Sur un contre éclair, Mary Fowler se présentait seule face à Durand qui la crochetait. Le penalty qui s’en suivit n’était alors que formalité pour Lena Petermann, qui envoyait le cuir pleine lucarne (2-0, 63e). Cette fois, plus de stress, il fallait juste gérer. Yannick Chandioux en profitait alors pour lancer ses joueuses venues du banc, dont Cyrielle Blanc, ovationnée par une vingtaine de supporters, venus spécialement de sa région natale. La jeune Montpelliéraine faillit même s’offrir son 1er but en D1 (80e)…

Au-delà de cette anecdote, la mission est remplie pour les Héraultaises à l’issue d’un match post-trêve internationale toujours piégeux. Désormais, place à la préparation du quart de finale de Coupe de France, samedi prochain à Grammont face au PSG (14h). Venez nombreuses et nombreux pour soutenir les Pailladines ! Elles comptent sur vous !

La fiche technique

Samedi 26 février.
15e journée de D1 Arkema.

Terrain Mama-Ouattara - Grammont.

Mi-temps : 1-0
Score final : 2-0
Arbitre : M. Gerbel.

MHSC : Robert (45e+3e), Petermann (pen, 63e).

Dijon FCO : Cuynet (52e).
 

MHSC : Lambert - Mpome, Elsig, Lakrar - Torrent (cap.), Landeka (Puntigam 69e), Le Bihan, Belloumou (Skorvankova  69e)- Fowler (Blanc, 79e), Petermann (Coquet, 87e), Robert (Mondésir 79e). Entraîneur ; Yannick Chandioux

DIJON FCO : Durand – Goetsch, Fercocq, Carage (cap.), Salaun – Stephen, Declercq Cuynet (Sunday, 79e)- Barbance (Lavaud 79e) -  Tarrieu, Sangaré. Entraîneur : Christophe Forest

 

A lire également

02juin2022

Supporters

LA CAMPAGNE D'ABONNEMENT DÉBUTERA LE MARDI 28 JUIN sur la billetterie en ligne et au Club House du MHSC à Grammont ! LE CALENDRIER DES ABONNEMENTSA partir du mardi 28 juin 2022 sur la billetterie en ligne du clubau Club House du MHSC à
Lire la suite

21juin2022

Équipe pro

Le jeune latéral gauche (24 ans) débarque en prêt au MHSC, en provenance du Club Bruges (D1 belge)En pleine reconstruction de son couloir gauche défensif après les départs de Mihailo Ristić et Ambroise Oyongo, le MHSC officialise aujourd’hui l
Lire la suite

17juin2022

Équipe pro

La LFP vient de révéler le calendrier de la prochaine saison de Ligue 1 Uber eatsPour le MHSC, la saison 2022-2023 débutera le week-end du 7 août 2022 avec la réception de l'ESTAC Troyes. Cette saison que l’on espère réussie se clôturera
Lire la suite