Les Montpelliérains sauvent le minumum face à Metz (2-2) | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Les Montpelliérains sauvent le minumum face à Metz (2-2)

Très en difficultés pendant plus d'une heure, les Pailladins ont eu le mérite d'y croire jusqu'au bout et arrachent un point au forceps

AUTOUR DU MATCH : Mettre fin à la mauvaise série

Battu 10 fois depuis le début de l’année civile 2022, dont lors de ces 2 dernières sorties la semaine passée (à Lens et à Lyon), le MHSC se devait de réagir ce dimanche lors de la venue du FC Metz à La Mosson. Pour ce faire, le coach, Olivier Dall’Oglio avait opté pour une défense à 5 inédite cette saison avec le trio Sakho, Esteve, Cozza dans l’axe et la paire Souquet - Oyongo pour animer les couloirs. Au milieu, Leo Leroy était placé en sentinelle avec devant lui Florent Mollet et Rémy Cabella pour créer le jeu. Enfin, deux purs attaquants démarraient la partie : Elye Wahi et Stephy Mavididi. Pour son 2ème match devant son public depuis son retour à la maison, l’international français a d’ailleurs reçu en avant match son trophée de joueur du mois d’avril MHSC-Groupe Ilios discerné par les supporters pailladins. Ces derniers ont ensuite pu retrouver un autre de leurs chouchous puisque c’est Laurent Pionnier, formé au MHSC, où il aura passé plus de 20 ans sous le maillot orange et bleu pour près de 200 rencontres disputées, qui est venu donner le coup d’envoi fictif de la rencontre dans le cadre des 10 ans du titre de Champion de France du MHSC.

LE MATCH : MHSC 2-2 FC Metz

Difficile de faire une analyse cohérente de la première période : Oui il y avait de l’envie, à l’image de cette frappe de Souquet repoussée par Caillard dès la 3e minute de jeu, ou bien encore de cette tentative de Cozza captée par Caillard (19e)… Mais en même temps, difficile de ne pas s’inquiéter face à cet important déchet dans les transitions mais aussi et surtout de cette difficulté à défendre (même à 3 dans l’axe), dès la perte du ballon. La frappe de Delaine captée par Bertaud (9e) était un premier avertissement, la grosse occasion de Lamkel Ze après une combinaison avec De Préville (21e) en était un autre, puis le 3ème ne pardonnait pas : après un bon travail de Lamkel Ze puis un cafouillage dans la surface, Delaine ouvrait le score en envoyant le ballon hors de portée de Bertaud (0-1, 24e). Dans le sillage d’un Rémy Cabella au four et au moulin, à la fois dans la récupération et la construction du jeu, les Pailladins tentaient alors de repartir de l’avant. Sans lui et Florent Mollet, également très actif, le constat d’impuissance aurait pu être encore plus terrible au retour des vestiaires… Et ce n’est pas le but refusé à Elye Wahi pour un hors-jeu que l’on pourrait qualifier de litigieux voire d’incompréhensible puisqu’un défenseur messin avait touché le ballon et remettait donc l'Héraultais en jeu, qui pouvait calmer la colère des supporters pailladins à la pause.

Dès le retour des vestiaires, le duo Cabella - Wahi se mettait en évidence : le premier pour une merveille de passe en profondeur et le second sur un appel d’école, mais Elye buttait sur Caillard, le portier messin (46e). Dans la foulée, Elye Wahi s’illustrait à nouveau mais ne cadrait pas sa tête. Au moins, l’envie était là. Il ne restait plus qu’à concrétiser… Le coup-franc de Florent Mollet frôlait la transversale (62e), la cible s’approchait…. mais alors qu’on pensait les Montpelliérains proches de l’égalisation, une incroyable mésentente dans la défense pailladine aboutissait au 2ème but de Mafouta (0-2, 70e). Dès lors, les Montpelliérains sont apparus toujours très volontaires, mais souvent désorganisés. La réduction de l’écart d’Arnaud Souquet (1-2, 80e), redonnait de l’espoir au public héraultais qui poussait les siens jusqu’au bout… Et lorsque sur le superbe débordement de Sacha Delaye, Elye Wahi poussait le cuir au fond des filets, on se demandait s’il fallait exulter et prendre ce nul comme une victoire ou souffler d’avoir éviter un nouveau revers fâcheux tant la première heure fut laborieuse et inquiétante. La voix de la raison nous poussera à un mélange des deux, mais on ne peut de toute évidence pas se satisfaire de ce point qui, malgré le bon sentiment de révolte, montre certaines lacunes. Il faut cependant de toute évidence saluer la réaction des joueurs et le soutien inconditionnel des supporters, et capitaliser dessus avant le déplacement à Clermont dimanche prochain.   

La fiche technique

Dimanche 1er mai 2022.
35ème journée de Ligue 1 Uber Eats.

Stade de La Mosson.

Mi-temps : 0-1
Score final : 2-2
Arbitre : M. Turpin.

MHSC : Souquet (80e), Wahi (90e+1); FC Metz : Delaine (24e), Mafouta (70e).

MHSC : Oyongo (29e), Leroy (58e); FC Metz : Sarr (66e).
 

MHSC : Bertaud- Souquet, Sakho, Cozza (Germain 74e), Esteve, Oyongo (Ristić 53e) - Leroy (Chotard 53e) - Cabella, Mollet (Delaye 86e) - Mavididi (Gioacchini 86e), Wahi . Entraîneur : Olivier Dall'Oglio.

FC METZ: Caillard- Delaine, Niakate (Ndoram 87e), Lacroix Kouyaté, Centonze (Mickelbrencis 12e) - Traoré, Sarr Pajot- De Préville (cap, Mafouta 68e), Lamkel Zé (Nguette 68e). Entraîneur : Frédéric Antonetti.

 

A lire également

02juin2022

Supporters

LA CAMPAGNE D'ABONNEMENT DÉBUTERA LE MARDI 28 JUIN sur la billetterie en ligne et au Club House du MHSC à Grammont ! LE CALENDRIER DES ABONNEMENTSA partir du mardi 28 juin 2022 sur la billetterie en ligne du clubau Club House du MHSC à
Lire la suite

26juin2022

Féminines

Après le forfait de dernière minute de maelys mpome, Judith coquet sera la seule représentante du MHSC au sein de l’équipe de France U19, qui débute ce lundi son Championnat d’Europe en République tchèque face au Pays hôte (11h)
Lire la suite

21juin2022

Équipe pro

Le jeune latéral gauche (24 ans) débarque en prêt au MHSC, en provenance du Club Bruges (D1 belge)En pleine reconstruction de son couloir gauche défensif après les départs de Mihailo Ristić et Ambroise Oyongo, le MHSC officialise aujourd’hui l
Lire la suite