Une défaite qui fait très mal... | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Une défaite qui fait très mal...

Ce samedi, les féminines du MHsc ont été lourdements battues à domicile par reims (0-4)

AUTOUR DU MATCH : Bien lancer le sprint final

A l’aube de la réception du Stade de Reims ce samedi à Grammont, il ne restait que 5 matchs aux Montpelliéraines pour tenter de finir cette saison 2020-2021 du mieux possible. 5 matchs dont 3 réceptions (Reims, Bordeaux et Soyaux), pour 2 déplacements (à Issy et au Paris FC). Première étape, la réception du Stade de Reims que les Pailladines avaient difficilement battu au match aller (0-1 le 17 octobre dernier (but d’Iva Landeka). Un succès face aux Champenoises paraissait presqu’obligatoire pour entamer ce sprint final du mieux possible dans la course à la 4ème place et surtout retrouver le chemin du succès à domicile qui fuit les Montpelliéraines sur leurs terres depuis le 5 décembre dernier contre Issy (3-1).  

LE MATCH : MHSC 0-4 STADE DE REIMS

Les Montpelliéraines avaient sans doute imaginé un tout autre scénario , sauf qu’en première période, les Pailladines sont passées complètement au travers. Dès la 5e minute de jeu, Herrera profitait d’une mésentente entre la charnière centrale héraultaise et sa gardienne pour venir ouvrir le score (0-1, 5e). Cueillies à froid, les Pailladines n’étaient plus que l’ombre d’elles-même. Sous l’impulsion du duo Torrent – Landeka, irréprochable dans la combattivité à la récupération du ballon, les joueuses de Frédéric Mendy tentaient de se remettre dans le sens de la marche. L’internationale croate s’essayait sur coup-franc (8e), puis sur une frappe lointaine (29e, captée par la gardienne), mais il manquait trop de choses aux Héraultaises pour espérer quelque chose. La frappe en pivot de Fowler, de peu à côté (25e), laissait entrevoir l’espoir d’un retour qui ne fut finalement qu’un retour… de bâton. Cinq minutes plus tard, nouvelle erreur défensive montpelliéraine et Herrera, qui passait par là, doublait la mise de près (0-2, 30e) ; difficile d’imaginer pire scénario. Au-delà de la frappe de Torrent au-dessus (39e), c’est bien une réaction collective qui était attendue à la pause.

Une question d’orgueil donc et de gros changements au retour des vestiaires avec les sorties de Weerden et De Almeida, remplacées par Mondésir et Engman. Du coup, Lakrar passait en charnière centrale aux côtés de Dekker et Marion Torrent prenait le couloir droit de la défense, remplacée dans lentrejeu par Skorvankova, une tentative d’électrochoc.

La révolte annoncée fut d’abord une histoire de poteau. Celui qui empêcha Reims de tripler la mise sur un coup franc magnifique de Corboz (50e), puis l’autre montant que repoussa la frappe de Landeka, empêchant ainsi le MHSC de revenir au score (55e). il y a avait certes du mieux, plus de rythme et plus d’envie, mais pas de réalisme… et surtout une nouvelle douche froide : perte de balle défensive en position haute, contre éclair des Rémoises et Bussy triplait la mise d’une frappe au ras du poteau (0-3, 63e). Malheureusement, le calvaire n’était pas fini. Ouchène signait le 4e but champenois en contre (0-4, 67e).  Prochain rendez-vous dans 15 jours à issy-les-Moulineaux.

La fiche technique

Samedi 3 avril 2021.
18ème journée de D1 Arkéma.

Terrain Mama Ouattara - Grammont.

Mi-temps : 0-2
Score final : 0-4
Arbitre : Mme Emeline Rochebilière.

Stade de Reims : Herrera  (5e, 30e), Bussy (63e), Ouchène (67e).
MHSC : Landeka (17e), Torrent (42e).

MHSC : Schmitz – Lakrar, De Almeida (Mondesir, 46e), Dekker, Pankratz – Škorvánková Torrent (cap.), Landeka, Puntigam – Weerden (Engman, 46e), Fowler (Petermann, 60e). Entraîneur : Frédéric Mendy

STADE DE REIMS: Tullis-Joyce (cap.) – Mayi Kith, Deslandes,  Awona, Doucouré – Bussy (Kerner, 83e), Ouchene – R. Corboz (Rapp, 78e), Herrera, C. Philippe – Gomes (Joly, 61e). Entraîneur : Amandine Miquel

A lire également