MHSC 2-0 Guingamp : Et Sarah Puntigam fit sauter le verrou... | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

MHSC 2-0 Guingamp : Et Sarah Puntigam fit sauter le verrou...

Appliquées d'entrée, les Montpelliéraines ont été libérées par l'ouverture du score de l'Autrichienne avant de s'offrir une victoire méritée.

AUTOUR DU MATCH : Gagner pour le retour à la maison

Plus de six mois après leur dernière sortie à domicile en championnat, les Montpelliéraines retrouvaient le chemin de Grammont ce vendredi soir avec la réception de Guingamp dans le cadre de la deuxième journée de D1 Arkema. Tenues en échec lors du premier match de la saison la semaine passée à Fleury, les joueuses de Frédéric Mendy avaient à coeur d'entrer enfin pleinement dans leur saison en décrochant les trois points. Pour ce faire, l’entraîneur montpelliérain avait choisi de reconduire le même 11 de départ que celui aligné dans l'Essonne la semaine passée. C'est donc sans public, crise sanitaire oblige, mais non pas sans envie, loin de là, que les Pailladines démarraient la partie. Côté Guingampais, l’entraîneur breton Frédéric Biancalani avait choisi d'aligner toutes ses forces vives du moment avec là aussi un 11 de départ similaire à celui concocté lors du premier match (défaite 4-1 sur la pelouse du Paris SG). Deux changements étaient tout de même à noter avec les titularisations d'Alleway et Lahmari.

LE MATCH : MHSC 2-0 Guingamp

Désireuses de bien faire, les Montpelliéraines se sont, dans un premier temps, heurtées à la même problématique que la semaine dernière : Comment contourner un bloc athlétique et bien organisé ? L’équation faillit être résolue par le duo Weerden – Fowler, auteur de deux mouvements collectifs, mais il ne manquait que la finition (12e, 21e). Le football a ses recettes, et les Montpelliéraines allaient bien finir par les trouver bon sang… Oui, et  comme c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes comme dit l’expression, les Héraultaises ont ressorti une bonne recette bien connue et qui marche : Corner dévié par Dekker vers Puntigam qui ouvrait le score (1-0, 33e). Un bon coup de pied arrêté des familles et ça repart ! Dès lors, les joueuses de Frédéric Mendy apparaissaient plus libérées, et, après une belle récupération, la frappe en pivot de Skorvankova ne laissait aucune chance à Solène Durand (2-0, 36e). Il s’en fallait même d’un cheveu pour qu’Ashleigh Weerden ne corse l’addition avant la pause, mais sa frappe lobée frôlait le cadre (44e).

Au retour des vestiaires, les Pailladines laissaient un peu plus le ballon à leurs adversaires, mais sans trop trembler, exceptée une frayeur sur coup de pied arrêté (56e), et une ultime occasion de Peniguel (83e). Cette équipe montpelliéraine a, de toute évidence, encore besoin de temps pour trouver des automatismes, mais elle semble sur la bonne voie et à du potentiel, à l’image de cette passe laser de Banusic vers Weerden, qui ne pouvait conclure (75e). Ce sera pour un avenir proche sans doute. En tout cas, la victoire est là, et c’est bien l’essentiel

La fiche technique

Vendredi 11 septembre 2020.
3ème journée de D1 Arkema.

Terrain Mama Ouattara.

Mi-temps : 2-0
Score final : 2-0
Arbitre : Mme Elbour.

MHSC : Puntigam (33e), Skorvánková (36e);
MHSC : Torrent (25e), Pankratz (30e), De Almeida (66e), Petermann (80e), Mondésir (88e);

MHSC : Schmitz - Torrent, De Almeida, Dekker, Pankratz - Puntigam, Landeka, Skorvánková (Banusic, 73e) - Weerden (Engman 86e), Fowler (Petermann  75e), Mondésir.  Entraîneur : Frédéric Mendy
 
EA GUINGAMP: Durand (cap.) – Jézéquel, Gevitz, Mansuy, Lukas – Daoudi, Alleway, Yango, Traoré (Peniguel, 76e) – Lahmari (Le Moël 57e), Robert.
Entraîneur : Frédéric Biancalani.

 

A lire également

15sep2020

Équipe pro

5 jours après la venue de Lyon, c'est Angers qui débarque à La Mosson ce dimanche (15h)  !Une triple dose de foot en une semaine ? Même pas peur ! On en redemande même. Après Nice et Lyon, c'est donc Angers qui débarque pour le
Lire la suite