Rétro : les « jambons » ne sèchent pas au soleil ! | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Rétro : les « jambons » ne sèchent pas au soleil !

Il y a 30 ans jour pour jour, le MHSC domptait le PSV Eindhoven et ses stars au stade de la Mosson en 16ème de finale aller de la Coupe des Vainqueurs de Coupe.

« Ils nous ont pris pour des jambons ! », lança Louis Nicollin face aux journalistes après ce premier succès dans l’histoire du MHSC en Coupe d’Europe. 1-0, but de l’attaquant polonais Jacek Ziober, star de la soirée face au PSV. Avec des dirigeants incapables de situer Montpellier sur une carte lors du tirage au sort en Suisse, c’est une multinationale du foot, sponsorisée par Phillips, qui descend dans le Sud. Une invitée d’envergure à La Mosson, forte de ses 116 matchs européens, 21 coupes d’Europe disputées (la 17ème consécutive lors de cette saison 1990/91), de ses victoires en Coupe UEFA 1978 et en Coupe des Clubs Champions 1988 ! « Ils ont la finesse des Latins, et la force des Anglo-saxons », analyse un Robert Nouzaret tout juste revenu au club comme directeur sportif. Alors les Van Breukelen, Popescu, Erwin Koeman, Gerets, Vanenburg et Romario roulent un peu des mécaniques en arrivant au stade de La Mosson. « Oui, ils nous ont vraiment pris pour des jambons, déclare Pascal Baills lors de l’après-match. A l’échauffement, dans le couloir des vestiaires, on était plusieurs à avoir ressenti cela. Mais ils avaient oublié quelque-chose : c’est nous qui n’avions rien à perdre sur ce match-là. Et en football, quand tu joues relâché sans rien à perdre… » La haie d’honneur des gardians à cheval n’avaient visiblement pas suffisamment mis au parfum les Bataves à leur arrivée au stade.

on peut rêver, c'est historique !

Dès leurs premiers pas sur la pelouse, voilà leur coach Bobby Robson (ex-entraîneur de l’Angleterre demi-finaliste du mondiale italien trois mois plus tôt) qui se plaint déjà d’une bosse sur la largeur du terrain au niveau des 30 m, côté Butte Paillade. Le MHSC ? Une bonne petite troupe peinarde, son président en tête : «  Ça devrait aller, car on a demandé une dérogation pour pouvoir jouer avec deux gardiens ! » Le club n’a qu’une ambition : faire oublier les pétards mouillés de Benfica (lourde élimination deux ans plus tôt lors de la 1ère du club dans une Coupe européenne). Ils avaient alors trop attaqué cette rencontre de Coupe UEFA la fleur au fusil. Et ils se firent punir 0-3, 3-1 face aux vaincus de la finale de Coupe des Clubs champions de 1988 contre le… PSV. Alors ce soir-là du 20 septembre 1990, l’affaire fût longue à se décanter, mais Ziober trouva la brèche dans la muraille pour faire vaciller le PSV et toutes ses vedettes. C’était en seconde période, sur un caviar de Vincent Guérin aux pieds d’une Butte Paillade toute à sa joie. « Surtout ne pas encaisser de but », Henryk Kasperczak. « Surtout marquer », Bobby Robson. Les vœux exprimés en conférence de presse d’avant-match par les deux coachs ne trouvent pas le même écho auprès de leurs joueurs ! Un MHSC plein de culot l’emporte donc 1-0, avec une prestation taille XXL de joueurs émoustillés par le comportement hautain de leurs adversaires et instruits par « l’épisode Benfica ». « La victoire nous fait plaisir, réagit Louis Nicollin après 90 minutes. Il y a certes le match retour, mais on peut rêver. C’est historique ! » C’est surtout un joli pied de nez de « jambons » qui ne sèchent pas au soleil !

FEUILLE DE MATCH

MHSC 1-0 PSV Eindhoven 20 septembre 1990 16ème de finale aller de la Coupe des Vainqueurs de Coupe Stade de La Mosson 16000 spectateurs Arbitre : M. Assenmacher (RFA) But pour le MHSC : Ziober (53e)  Avertissements au MHSC : Baills (58e), L. Blanc (77e) ; au PSV Eindhoven : Valckx (43e), E. Koeman (62e). 

MHSC : Barrabé – Baills (Blondeau 82e), L. Blanc (cap), Thétis, Lucchesi – Suvrijn, Guérin, Lemoult – Valderrama – Xuereb (Ferhaoui, 88e), Ziober. Entraîneur : Henryk Kasperkzak

PSV : Van Breukelen – De Jong, Valckx, Popescu, Koot, Heintze – Vandenburg (cap.), E. Koeman, Chovanec (Bwalya, 82e) – Bosman, Romario. Entraîneur : Bobby Robson

A lire également

30oct2020

Info Club

depuis le 30 octobre la France est entrée dans une deuxième période de confinement. Concernant le MHSC voici les principales infos à retenir pour les 4 prochaines semainesLa boutique en ligne reste ouverte et mettra en vente une grande partie de la
Lire la suite

Équipe pro

Place aux chiffres avec notre rubrique consacrée aux statistiques d’avant match. Pour tout savoir sur le déplacement à Saint-Etienne ce dimanche (13h), cliquez ici
Lire la suite

31oct2020

Féminines

Arrivée cet été, la nouvelle latérale gauche montpelliéraine possède un parcours atypique où le football s'est toujours mêlé aux études et à une implacable soif d'apprendre. Rencontre avant de recevoir Lyon ce samedi (21h à Grammont, sans
Lire la suite