Partenariat Nike – MHSC : Une virgule et de belles phrases de l’histoire du club | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Partenariat Nike – MHSC : Une virgule et de belles phrases de l’histoire du club

Il y a 20 ans, le MHSC débutait sa collaboration avec son équipementier, Nike. Retour sur cette aventure et ces tenues, dont certaines sont devenues mythiques 

Été 2000. L'image est aussi banale que ce qu'elle est symbolique. Ce matin-là, au cœur du stage commando préparé en Lozère par Michel Mézy et son staff, le footing est dur. Soudain, Franck Silvestre sort du bois avec, derrière lui, toute la troupe montpelliéraine qui sera chargée de tenter de redonner un peu de ferveur à un club encore sous le choc. La tenue d'entraînement orange flashy qui transperce la forêt lozèrienne, tranche avec le bleu marine, le bleu roi, ou le bleu tout court qui ornait d'ordinaire les tenues des joueurs montpelliérains. En s'approchant un peu plus, on se rend compte que le logo apposé sur cette tenue n'est pas le même que d'habitude. Fini Adidas et autre Erima, équipementiers du club héraultais depuis une décennie, désormais, c'est là virgule de Nike qui est apposée sur le torse des joueurs du MHSC « A l’époque, on avait récupéré le basket à Paris qui était sous contrat avec Nike et comme nous n’avions plus d’équipementier, s’engager avec Nike s’est fait naturellement, explique le Président Laurent Nicollin.  Pendant une certaine période, nous avons travaillé avec Nike, que ce soit au foot mais aussi au rugby à Béziers où mon frère était Président, ainsi donc qu’au basket et au handball à Paris. Aujourd’hui, avec le foot, cela fera 20 ans en début de saison prochaine que nous sommes avec eux. Ça montre une certaine fidélité mais aussi ce qu’est l’état d’esprit du club, de rester ensemble, sur la continuité. Je suis très heureux que Nike soit notre partenaire depuis 20 ans. » Il faut dire que cet été-là était celui de tous les changements. Relégué en deuxième division à la surprise générale quelques semaines plus tôt, le MHSC cherche un second souffle. L'équipementier a changé donc mais aussi le logo, fini le M massif, c'est désormais une armoirie ronde, plus sobre mais colorée (celle qui est encore la nôtre aujourd'hui), qui est mise en lumière. Tout un symbole là aussi. Après cette saison ratée et la catastrophe de la descente qui s'en est suivie, c'est comme si le MHSC cherchait à se réinventer avec plein de nouveautés mais tout en restant dans la sobriété et une certaine discrétion. Si l'on excepte cette fameuse tunique d'entraînement orange, la première tunique Nike de l'histoire du club en est d'ailleurs le symbole. Le maillot est bleu marine, classe avec des bandes blanches sur les côtés. L'extérieur et son frère jumeau avec le blanc couleur principale est le bleu marine pour les bandes et le troisième est bâti de la même façon avec un rouge majoritaire et les bandes blanches toujours présentes. Cette tenue-là, que Fabien Lefèvre, nouvelle recrue présentée fièrement avec son nouveau numéro 11, lui l'enfant du pays revenu de l'A.S. Monaco en cet été 2000, sera celle du premier succès, celui de la remontée immédiate en D1. Dans la foulée d'un début de saison canon marqué par 6 victoires lors des 6 premiers matchs, le club pailladin retrouve l'élite en juin 2001 : premières année de collaboration, première tenue et premier objectif atteint (photo ci-dessous)

Quand on regarde d'un peu plus près, la collaboration entre Nike et le Montpellier Hérault SC qui dure aujourd'hui depuis 20 ans, celle-ci aura été majoritairement couronnée de succès. Après ce premier maillot, il y en eut trois autres dans l'élite. En 2001-2002, la tenue est sobre elle aussi avec un bleu marine relevé de quelques bandes horizontales et surtout d'un flocage orange, une première dans l'élite à l'époque. En 2002-2003 puis en 2003-2004, la tenue a été identique et les deux saisons différenciées par un seul changement de short (bleu marine la première année, orange la seconde) mais ce maillot bleu marine orné d'orange sur les côtés restera sans doute l'un des plus beaux de l'histoire du club. Il symbolisera d'abord le maintien miraculeux acquis en mai 2003 alors que le club comptait 9 points de retard sur le premier non relégable à la trêve, puis la descente aux enfers un an plus tard dans une saison diamétralement opposée ou les Montpelliérains, 7èmes à la trêve s'étaient écroulés en seconde partie de saison pour finir bons derniers. Il y eut ensuite 5 années de purgatoire en Ligue 2 avec certains maillots originaux (lire encadré), mais surtout ce fameux retour au rouge, la couleur historique du club, qui sera aussi celle de la remontée dans l'élite lors du fameux match à Strasbourg le 29 mai 2009.

Comment oublier la sobriété et l'élégance du maillot de 2009-2010, bleu marine avec les ornements bleus ciel sur les côtés, définitivement associé aux arabesques de Tino Costa et Victor Hugo Montaño (photo ci-dessous)  et à cette improbable cinquième place acquise un soir de liesse au Parc des Princes le 15 mai 2010. Comment oublier aussi le maillot de la saison suivante et surtout son édition spéciale coupe de la ligue avec ce bleu azur orné de ce flocage or justement, comme pour symboliser ce fabuleux parcours dans cette compétition et cette finale perdue de justesse contre l'OM le 23 avril 2011.

Parler du partenariat entre Nike et le MHSC, c'est évidemment repenser au maillot de la décennie 2010, du siècle même peut-être. Ce fameux maillot bleu au scapulaire orange qui fut un temps penser à Bordeaux mais qui fut surtout synonyme du premier titre de champion de France de l'histoire du club et de ses soirées inoubliables passées au rythme du duo infernal Giroud - Belhanda.

Il y eut ensuite, la saison suivante, le maillot championnat classique bleu avec ses manches orange mais surtout celui de la Ligue des Champions, bleu marine, simple et efficace, avec ce flocage or pour symboliser le premier parcours européen de l'histoire du club.

On n'oubliera pas non plus celui de 2013-2014 ou, contre toute attente, le bleu avait laissé son côté majoritaire orange sur la surface du maillot pour un résultat, il faut bien le reconnaître, plutôt réussi (photo ci-dessous). Ce fut aussi le cas lors de la saison 2014-2015 terminée aux portes de l'Europe avec une petite pensée pour ce fameux scapulaire, symbole du titre de champion.

Le plus original des maillots entre Montpellier Nike restera peut-être celui de la saison 2015-2016, façon River Plate, avec la fameuse bande horizontale orange venue fendre le bleu. Maillot divisé en deux comme les deux sentiments qui ont animé les supporters Héraultais cette saison-là : d'abord l'effroi d'une entame de championnat catastrophique avec un seul point pris sur les six premiers matchs, puis celui du soulagement, d'abord avec l'extraordinaire come-back qui permit aux Héraultais de ne plus être reléguables à la trêve ; puis par cette fin heureuse et ce maintien acquis à l'avant-dernière journée du championnat lors de la venue de Troyes à La Mosson (photo ci-dessous)

 

Une certaine note de classicisme est ensuite revenue, symbolisée par les tenues des quatre dernières saisons. Un symbole de sobriété qui après une année difficile en 2016-2017 a coïncidé avec le retour d'une certaine stabilité puis du succès, comme lorsque l'histoire avec Nike a commencé.

Vous l'aurez compris, ces 20 ans de collaboration entre le MHSC et Nike ont été marqués par des couleurs, des effets, des moments de joies et de peines mais surtout de nombreux moments passés ensemble. Au moment d'analyser ces 20 ans de partenariat, Laurent Nicollin retient majoritairement du positif : « Nike est quand même, pour moi, le n°1 des articles de sport, conclut le Président du MHSC. Parfois, on n’a peut-être pas tout ce qu’on veut ou tout ce qu’on voudrait avoir, les supporters se plaignent parfois du maillot parce qu’on ne peut pas faire celui qu’on veut comme ça à l’instant T : ça ne se fait pas en 2 ou 3 mois, il faut un an ou deux d’avance pour préparer des gammes, mais, pour ma part, je suis heureux et ravi de ce partenariat et je trouve que c’est une bonne image pour le MHSC d’être associé à une belle marque comme Nike. Mon maillot préféré ? Je ne sais pas mais on va dire que le coup de cœur c’est celui du titre de champion. Ce n’est pas le plus joli mais sa symbolique était très forte. »

Une chose est sûre, que vous soyez footballeurs ou non, amoureux des livres, de la lecture de l'écriture ou pas, il vous était sans doute impossible de savoir à quel point on peut écrire de si belles choses rien qu'avec une simple virgule. Et l'histoire n'est pas prête de s'arrêter…

A lire également

14mai2020

Supporters

Conformément à l’Ordonnance sport et culture sur les avoirs de billetterie et abonnements du 7 mai 2020 voici la procédure mise en place par le MHSC à destination du grand public.Cette mesure concerne les abonnés de la saison 2019/2020, les
Lire la suite

02aoû2020

Équipe pro

L'international nigérien a certainement été un des meilleurs joueurs que le MHSC ait vu passer dans ses rangs. L'attaquant a dans tous les cas marqué son histoire au fer rouge, celui du titre de champion de France 2012. L'auteur des deux
Lire la suite