Une demi-finale en jeu face à Bordeaux | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Une demi-finale en jeu face à Bordeaux

Ce samedi (13h à Grammont), le MHSC reçoit Bordeaux pour une place dans le dernier carré de la Coupe de France féminine. Un duel entre prétendants au podium qui promet beaucoup   

Le hasard offre parfois des clins d’œil assez savoureux. En ‘’permettant’’ au MHSC de recevoir les Girondins de Bordeaux en quart de finale de la Coupe de France ce samedi (13h à Grammont), une ‘’main innocente’’ a offert un duel entre les 2 équipes à la lutte pour la 3e marche du podium en championnat de France de D1. Une opposition qui met aux prises le MHSC, club historique du football féminin français et 2ème plus beau palmarès hexagonal derrière l’Olympique Lyonnais, avec une équipe féminine bordelaise née il y a un peu plus de 4 ans à peine, en juillet 2015, après la fusion avec le club de Blanquefort. « Les Girondins ont pas mal investi dans le foot féminin depuis quelques saisons et le club possède de supers joueuses. C’est bien d’avoir des clubs ambitieux dans le championnat, reconnait Sakina Karchaoui. Cela dit, le MHSC est un club historique de D1 et nous avons aussi de beaux arguments à faire valoir au sein de notre effectif. » De beaux arguments dont fait partie Sakina, qui reste sur une incroyable série de 4 buts lors des 4 derniers matchs, dont un inscrit le week-end dernier sur la pelouse de Reims (succès 7 -1 des Héraultaises), lors de la 33e seconde de jeu : « Le fait de marquer rapidement nous a permis de faire le plein de confiance. Je suis également contente que toutes les filles du secteur offensif aient marqué ; c’est bon pour le moral mais il faut tout de même faire attention de ne pas prendre de but explique-t-elle. Concernant ma série de 4 buts consécutifs, le fait de jouer plus haut, m’aide bien et je me sens de plus en plus en confiance dans cette position. J’exploite mes qualités et même certaines que je ne connaissais pas, sourit-elle. Le coach me fait énormément confiance et cela m’apporte beaucoup. Ça fait du bien de marquer et j’espère que cette série va durer le plus longtemps possible. »

Une chose est sûre, après leur revers lors du match aller en Gironde (1-0 but concédé à la 81e minute), les Montpelliéraines n’ont pas envie de revivre le même scénario : « J’ai eu du mal à digérer notre défaite là-bas, reconnait Sakina Karchaoui. C’était un match à notre portée. Ça ne s’est pas joué à grand-chose. A nous de ne pas renouveler les mêmes erreurs et de décrocher la victoire. Je m’attends à un match serré mais nous allons tout donner pour décrocher cette qualification. »
Deux effectifs de qualité, deux équipes qui sont au coude à coude en championnat mais il faudra oublier ce contexte puisqu’il s’agira bien d’un quart de finale de Coupe de France : « C’est vrai que nous sommes à la lutte en championnat et qu’on les reçoit dans ce cadre-là dans quelques semaines mais le contexte sera forcément différent, ajoute la n°7 montpelliéraine. Il faut faire abstraction de ça, car un match de Coupe reste un match de Coupe. »

Une coupe de France dans laquelle le MHSC possède un passé glorieux puisqu’il a disputé 9 finales parmi les 18 éditions de la compétition et l’a emportée à 3 reprises en 2006, 2007 et 2009. « La Coupe de France fait partie de nos objectifs, ajoute Sakina. Cette compétition a toujours beaucoup compté pour le club et pour nos dirigeants et nous allons tout donner pour nous qualifier. J’ai confiance en mon équipe. »
Promue capitaine depuis 2 rencontres – « Je l’avais déjà été chez les jeunes mais porter le brassard de mon club formateur en équipe fanion était vraiment une fierté et un immense honneur. J’en étais très heureuse. » – Sakina Karchaoui compte bien apporter sa pierre à l’édifice pour permettre à son équipe d’y parvenir…. Quitte à sortir son arme secrète en inscrivant un but du pied droit comme la semaine passée, elle qui est portant une pure gauchère ? « Je me sers souvent de mon pied droit, notamment dans la conduite de balle, donc il ne me sert pas qu’à monter dans le bus, conclut-elle dans un grand éclat de rire. C’est vrai que c’était mon 1er but du droit en pro et j’espère qu’il y en aura d’autres. » Qu’il soit du droit, du gauche ou de la tête, on le prendra quand même, surtout s’il amène à la qualification…. 

A lire également

18sep2020

Équipe pro

Achetez vos places pour ne pas rater le rendez-vous phare de la saison Parce qu’un derby n’est jamais un match comme un autre, même avec une jauge à 5000 personnes, parce qu’un derby ça se vit au stade et pas à la télé, il ne
Lire la suite

21sep2020

Équipe pro

L'ancien défenseur du MHSC est revenu sur la magnifique victoire des Pailladins il y a 30 ans face au PSV Eindhoven au stade de La Mosson en Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe (match aller, 1-0).Franck, dimanche nous célébrions les 30
Lire la suite

Équipe pro

Revivez le match MHSC 4-1 SCO au plus près des joueurs du MHSC !
Lire la suite