MHSC 3-0 Strasbourg : La réaction est belle, la victoire aussi ! | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

MHSC 3-0 Strasbourg : La réaction est belle, la victoire aussi !

Malmenés en première période, les Montpelliérains ont très bien réagi après le repos pour s'offrir un précieux succès face aux alsaciens et se relancer après deux défaites de rang.

AUTOUR DU MATCH : Retrouvailles et curva en famille

Pour son retour à La Mosson 3 semaines après sa dernière prestation à la maison conclue par un succès contre l’AS Saint-Etienne, les Montpelliérains avaient un seul objectif : gagner pour retrouver la confiance et le chemin de la victoire après 2 revers consécutifs, à Monaco et à Angers. Pour ce faire, son entraîneur, Michel Der Zakarian avait aligné un onze de départ en 3-5-2 avec deux changements notables dans les couloirs avec les titularisations de Thibaut Vargas (sa 1ère en L1) côté droit et de Mihailo Ristić (de retour de suspension) à gauche.

Son homologue strasbourgeois, et ancien de la maison montpelliéraine, Thierry Laurey avait misé sur le même système avec Ajorque et Mothiba en pointe.

Avant le match, en plus des animations habituelles (bâche au rond central, drapeaux, gaines gonflables à l’entrée des joueurs, cérémonie des étendards pendant la composition d’équipe, Partouche Barre à la mi-temps, canapés NG et Pasino bord de terrain), mention spéciale à la Curva Team MHSC. Celle-ci était en effet exceptionnelle puisqu’il s’agissait de la Curva en famille gagnée dans le cadre du calendrier de l’avent solidaire durant les fêtes de fin d’années. Ainsi, Tanguy, Antoine, Florent et Sofia ont pu vivre en famille cette expérience unique.

LE MATCH : MHSC 3-0 RC STRASBOURG Alsace

Le premier acte était assez difficile à cerner, tantôt tactique et fermé ; tantôt ouvert avec notamment de grands espaces au milieu de terrain.
Les Montpelliérains attaquaient la rencontre tambours battants avec ce centre de Mollet sur lequel Delort ne pouvait cadrer sa reprise (4e). Vinrent ensuite plusieurs autres opportunités comme ce duel gagné par Delort face à Mitrovic (mais l’attaquant montpelliérain buttait sur le gardien Strasbourgeois, Mats Sels, 14e), cette tête plongeante de Laborde à côté sur un centre de Delort (16e) ou ce centre dangereux de Vargas (19e). Cependant, les Strasbourgeois desserraient peu à peu l’étau et finissaient mieux ces 45 premières minutes. Pour preuve, le gardien pailladin Geronimo Rulli devait s’interposer brillamment à 3 reprises pour éviter de voir ses équipiers menés au score : Il était d’abord à la parade sur frappe de Mothiba (23e), sur une autre de Thomasson (26e), avant de sortir le grand jeu sur une tête de Koné sur corner (34e). A la mi-temps, Strasbourg menait aux points, mais, heureusement, pas au score…

Tout basculait ensuite onze minutes après la reprise. Le Strasbourgeois Djiku commettait une faute sur Vitorino Hilton et Téji Savanier transformait le penalty (1-0, 56e). Voilà les Montpelliérains devant au score et tirés d’un sacré mauvais pas. Dans la foulée, les Héraultais faillirent même doubler la mise mais Mats Sels réalisait une double parade tout simplement exceptionnelle devant Laborde puis Savanier (58e). Le match s’emballait et c’est finalement Gaëtan Laborde qui offrait 2 buts d’avance aux siens en convertissant de la tête un superbe centre de Mihailo Ristic (2-0, 61e). Vous m’auriez dit ça à la mi-temps, ça aurait été difficile à croire, mais les Pailladins ont eu le mérite de se remettre en ordre de marche et de rectifier ce qui n’allait pas pour mettre à mal des Strasbourgeois qui ont eu le mérite de ne jamais fermer le jeu… Et le spectacle ne s’arrête pas là. Cinq minutes plus tard, Teji Savanier offrait un 3e but à son équipe d’une superbe frappe depuis l’extérieur de la surface (3-0, 66e). Une fois cet avantage acquis, les hommes de de Michel Zakarian ont joué libéré et offert à leur public un second acte de haute volée qui a débouché sur un précieux succès. Grâce à cette victoire, les équipiers de Téji Savanier – auteur d’une prestation XXL samedi soir – reprennent leur marche en avant après deux défaites de rang et font le plein de confiance. Reste désormais à confirmer dès dimanche prochain à Rennes. En attendant, savourons ensemble ce beau succès !

La fiche technique

Samedi 29 février 2020.
27ème journée de Ligue 1 Conforama.

Stade de La Mosson.

Mi-temps : 0-0
Score final : 3-0
Arbitre : M. Lesage.

MHSC : Savanier (pen, 57e et 66e), Laborde (61e)

MHSC : Le Tallec (72e) ; Strasbourg: Djiku (56e)

MHSC : Rulli - Congré, Hilton, Le Tallec - Vargas (Yun, 79e), Ferri (Chotard 66e), Savanier, Ristić - Mollet - Laborde (Sambia 73e), Delort Entraîneur : Michel Der Zakarian.

RC STRASBOURG ALSACE: Sels - Carole, Djiku, Koné, Mitrovic, Lala -  Bellegarde, Liénard (Sissoko, 70e) ,Thomasson - Ajorque (Waris 66e), Mothiba (Zohi 81e). Entraîneur : Thierry Laurey.

 

Le fait du match : Daniel Congré, match plein et chiffres ronds

Il n’est pas le Montpelliérain dont on parle le plus mais il est assurément l’un des plus réguliers, et le match de samedi soir n’a pas échappé à la règle justement. Après avoir disputé samedi dernier à Angers son 450ème match de L1, Daniel Congré a pris part ce samedi à son 250e match en Ligue 1 avec le MHSC. L’actuel 3ème joueur en activité le plus capé dans notre championnat a fêté ce double passage avec une victoire et une prestation à son image : discrète, solide et efficace.

A lire également

18sep2020

Équipe pro

Achetez vos places pour ne pas rater le rendez-vous phare de la saison Parce qu’un derby n’est jamais un match comme un autre, même avec une jauge à 5000 personnes, parce qu’un derby ça se vit au stade et pas à la télé, il ne
Lire la suite

22sep2020

Équipe pro

C'est l'histoire de 3 doublés en 1 semaine et une belle histoire qui a permis au MHSC d'engranger 9 points lors des 3 dernières rencontres au stade de La Mosson.Un scénario rythmé par les trois doublés inscrits par Daniel Congré (MHSC 3-
Lire la suite

21sep2020

Équipe pro

L'ancien défenseur du MHSC est revenu sur la magnifique victoire des Pailladins il y a 30 ans face au PSV Eindhoven au stade de La Mosson en Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe (match aller, 1-0).Franck, dimanche nous célébrions les 30
Lire la suite