MHSC 1-0 OL : Quel beau premier succès ! | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

MHSC 1-0 OL : Quel beau premier succès !

Au terme d’un match magnifique d’organisation, de jeu, d’abnégation et de communion avec leur public, les Montpelliérains ont décroché leur premier succès de la saison face à Lyon. Dans leur costume préféré d’outsider. Comme souvent…

AUTOUR DU MATCH : Quelle ambiance !

Pour fêter la rentrée des classes qui approche, ou plutôt pour saluer la fin de l’été, le MHSC avait mis les petits plats dans les grands en avant match. Outre les éléments classiques (Curva, cérémonie des drapeaux, bâche, flammes, gaines gonflables), 10 ‘’Dreamgirls’’ invitées par le groupe Partouche étaient également présentes, le tout dans une ambiance qui sentait la poudre et l'air des grands soirs.

Coté compos, Michel Der Zakarian (privé de Daniel Congré, suspendu) avait placé sans confiance en Nicolas Cozza pour épauler Vitorino Hilton et Pedro Mendes dans l’axe de la défense, tandis que Florent Mollet, blessé pendant la préparation d’avant saison, effectuait sa première apparition dans le onze de départ. Chez l’adversaire lyonnais Sylvinho avait quant à lui choisi de renouveler sa confiance au onze de départ victorieux d’Angers la semaine passée (6-0).

 

LE MATCH : MHSC 1-0 LYON

Vainqueurs de leurs 2 premiers matchs de la saison avec 9 buts marqués et aucun encaissé, les Lyonnais de Sylvinho s’attendaient sans doute à recevoir un accueil dont La Mosson (bien garnie pour l’occasion) a le secret. Mais de-là se faire bouger comme ils l’ont été en première période, certainement pas ! Si l’on excepte une reprise de Depay à côté (20e), les occasions de ce 1er acte étaient exclusivement montpelliéraines : une frappe de Ferri captée par Lopes (14e), une reprise de Delort détournée par Lopes sur un service de Mollet (15e), un slalom spécial d’Oyongo conclu par une frappe juste au-dessus (27e)… Il restait juste à savoir quand l’OL allait craquer. Tout le public de La Mosson pensa que ce serait sur ce penalty obtenu pour une faute d’Andersen sur Laborde (37e), mais quand le ballon d’Andy Delort s’est écrasé sur le poteau, on a cru au remake du mauvais film de Rennes il y a un peu plus de deux semaines. Oui, mais après un mauvais remake vint un bon. Sur un corner montpelliérain repoussé plein axe, Arnaud Souquet envoyait un coup de canon comparable à celui de Ruben Aguilar l’an passé contre Lyon (lire fait du match). A la pause, l’avantage montpelliérain était amplement mérité !

Alors que les Pailladins s’apprêtaient à souffrir, un nouvel événement venait faire monter la température lorsque Koné était expulsé pour un mauvais geste sur Delort (52e). Dès lors, le schéma était clair : les Lyonnais poussaient pour revenir au score et les Montpelliérains opéraient en contre en espérant exploiter les espaces laissés par leurs adversaires. Le public héraultais a tremblé sur cette frappe lyonnaise captée par Rulli (66e), il a rugi de plaisir sur cette tentative de Delort détournée en corner (73e) avant de réserver une ovation à Florent Mollet (dans tous les bons coups pour son retour à la compétition) lors de sa sortie. Il a ensuite pu exulter lors du coup de sifflet final qui a entériné le succès des siens. Dans le sillage de son entraîneur Michel Der Zakarian et de son staff, cette équipe a du cœur et du talent.  Au terme d’une soirée de communion magnifique avec leur public, les joueurs du MHSC ont donc infligé aux Lyonnais leur premier revers de la saison et se sont surtout offerts leur première victoire de l’exercice 2019-2020. Du talent, du jeu, du cœur et la victoire, des soirées comme ça, on en redemande !

Le fait du match : souquet, comme aguilar !

On savait qu’Arnaud Souquet évoluait au même poste que Ruben Aguilar, parti cet été à Monaco. On savait que, comme lui, il avait de la grinta et des bonnes aptitudes offensives… Mais ce que l’on ignorait en revanche, c’est que l’ancien joueur de La Gantoise allait nous sortir un remake de la frappe supersonique de Ruben l’an passé contre Lyon. Une reprise de volée magistrale pleine de puissance, d’équilibre, de justesse et de rage qui a transpercé les filets de Lopes. Ce premier but magnifique (consécutif à un corner obtenu par Andy Delort) est aussi le 1er but encaissé par les Lyonnais cette saison.

La fiche technique

Mercredi 27 août 2019. 3ème journée de Ligue 1 Conforama. Stade de La Mosson. Mi-temps : 0-1. Arbitre : M. Lesage. Buts pour le MHSC : Souquet (42e); Avertissements au MHSC : Mendes (55e) ; à Lyon : Tousart (48e), Thiago Mendes (56e), Tete (81e) Expulsion à Lyon : Koné (52e)
MHSC : Rulli - Souquet, Cozza, Hilton (cap.), Mendes, Oyongo (Ristić 89e) - Ferri, Le Tallec - Mollet (Dolly 73e) - Laborde, Delort. Entraîneur : Michel Der Zakarian.

OLYMPIQUE LYONNAIS  : Lopes – Dubois, Andersen, Denayer, Koné – Thiago Mendes (Terrier 82e), Aouar, Tousart (Tete, 65e) – Depay, Dembélé, Traoré (Cornet 67e). Entraîneur : Sylvinho.

 

 

 

 

 

A lire également

18sep2020

Équipe pro

Achetez vos places pour ne pas rater le rendez-vous phare de la saison Parce qu’un derby n’est jamais un match comme un autre, même avec une jauge à 5000 personnes, parce qu’un derby ça se vit au stade et pas à la télé, il ne
Lire la suite

22sep2020

Équipe pro

C'est l'histoire de 3 doublés en 1 semaine et une belle histoire qui a permis au MHSC d'engranger 9 points lors des 3 dernières rencontres au stade de La Mosson.Un scénario rythmé par les trois doublés inscrits par Daniel Congré (MHSC 3-
Lire la suite

21sep2020

Équipe pro

L'ancien défenseur du MHSC est revenu sur la magnifique victoire des Pailladins il y a 30 ans face au PSV Eindhoven au stade de La Mosson en Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe (match aller, 1-0).Franck, dimanche nous célébrions les 30
Lire la suite