MHSC 1-0 Nîmes O. : Le Derby est encore à nous ! | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

MHSC 1-0 Nîmes O. : Le Derby est encore à nous !

Solidaires et parfois laborieux en première période, tout en maîtrise en seconde, les Montpelliérains se sont offerts un derby accroché. Pour notre plus grand bonheur !

L'avant match : Haut en couleurs

Non, Montpellier – Nîmes n’est pas et ne sera jamais un match comme les autres. Alors, en plus des animations habituelles (compositions avec les étendards, gaines gonflables à l’entrée des joueurs, entrée des équipes accompagnées des escort-kids, drapeau géant MHSC agité au centre du terrain par 20 jeunes joueurs, Partouche Golden barre à la mi-temps), les flammes à l’entrée des joueurs avaient été  colorées en orange et bleu pour l’occasion (une première en France) et 15 000 drapeaux avaient été distribués en tribunes. Côté compos, Michel Der Zakarian, privé de Pedro Mendes et Jordan Ferri, tous deux suspendus, avait choisi de titulariser Nicolas Cozza et surtout Joris Chotard, titulaire dans un derby à tout juste 18 ans. Côté Nîmois, Bernard Blaquart avait opté pour une défense à 5 et l duo Ferhat - Ripart devant.

LE MATCH : MHSC 1-0 Nîmes Olympique

En début de rencontre, ce derby ressemblait… à un derby. Un match cadenassé entre deux équipes qui se craignent. Alors, il fallait se contenter de petits frissons : une frappe de Mollet au-dessus après une belle combinaison (5e), une incursion nîmoise dans la surface, sans dommage (12e)… En fait, l’assistance a dû patienter jusqu’au quart d’heure de jeu et ce superbe coup-franc direct de Mollet détourné par Bernardoni (14e) pour voir la 1ère réelle occasion du match. Il faut bien reconnaitre qu’ensuite, les Nîmois ont repris du poil de la bête avec une frappe de Ferhat au-dessus (17e), puis une série de corners… heureusement sans conséquence. C’est à ce moment précis, après un bel enchainement de Delort contré (20e) que La Mosson allait s’embraser lorsque la frappe de Souquet transperçait les filets du portier gardois (lire fait du match). Brillants par moments, en difficultés à d’autres, les Montpelliérains viraient bien en tête à la pause.

Au retour des vestiaires, les hommes de Michel Der Zakarian faisaient preuve de plus de maîtrise et se montraient dangereux offensivement à l’instar de cette nouvelle frappe lointaine de Mollet détournée par Bernardoni (52e), puis de ce pétard de Chotard (pardon pour la rime) juste au-dessus (70e). Si Rulli se montrait une nouvelle fois décisif en gagnant son face-à-face avec Ripart (56e), les Montpelliérains ont tout de même globalement dominé cette 2e période grâce notamment à de très belles sorties de balles tout en mouvement. De toute évidence, le coach Michel Der Zakarian et son staff ont su trouver les bons mots pour permettre au MHSC de mieux quadriller le terrain. Dans une très belle ambiance, les Héraultais auraient pu doubler voire tripler la mise, mais ils ont dû transpirer jusqu’au bout pour s’offrir ce succès si précieux mais ô combien important dans un derby. Le public de La Mosson a bien dû retenir son souffle durant les 5 minutes de temps additionnel mais la victoire était bel et bien au bout du combat. Bravo les gars !

La fiche technique

25 septembre 2019.
7e journée de Ligue 1 Conforama.

Stade de La Mosson.

Mi-temps : 1-0
Score final : 1-0
Arbitre : M. Bastien.

MHSC : Soquet (32e)
MHSC : Delort (67e), Hilton (83e); Nîmes : Deaux (21e), Miguel (53e), Landre (57e), Fomba (65e).

MHSC : Rulli - Cozza, Hilton (cap.), Congré - Souquet, Le Tallec, Chotard, Oyongo - Mollet (Ristic 76e) - Laborde, Delort. Entraîneur : Michel Der Zakarian.

NÎMES OLYMPIQUE : Bernardoni - Paquiez, Landre (Valls 76e), Briançon (cap.), Martinez, Miguel - Deaux, Fomba, Sarr - Ferhat (Philippoteaux 76e), Ripart (Denkey 84e). Entraîneur : Bernard Blaquart.

 

Le fait du match : Souquet refait le coup de lyon

Pour parler ‘’Jeune’’, on pensait que sa frappe lunaire contre Lyon était un ‘’one shot’’ Pensez vous ! Il a remis ça ce bon Arnaud Souquet ! A l’issue d’un beau mouvement à trois, le latéral droit montpelliérain a expédié une frappe instantanée dans la lucarne de Bernardoni et offert la victoire au MHSC de façon magnifique. On auraut aussi pu citer les deux gamins Cozza et Chotard, auteurs d'une prestation XXL, la volonté collective de s'arracher jusqu'à la fin, le choix osé et payant de Michel Der Zakarian de titulariser Chotard d'entrée dans un derby, la ferveur du public... mais derrière ce but de Souquet, on retiendra que cette victoire est une belle oeuvre collective.

A lire également

18sep2020

Équipe pro

Achetez vos places pour ne pas rater le rendez-vous phare de la saison Parce qu’un derby n’est jamais un match comme un autre, même avec une jauge à 5000 personnes, parce qu’un derby ça se vit au stade et pas à la télé, il ne
Lire la suite

22sep2020

Équipe pro

C'est l'histoire de 3 doublés en 1 semaine et une belle histoire qui a permis au MHSC d'engranger 9 points lors des 3 dernières rencontres au stade de La Mosson.Un scénario rythmé par les trois doublés inscrits par Daniel Congré (MHSC 3-
Lire la suite

21sep2020

Équipe pro

L'ancien défenseur du MHSC est revenu sur la magnifique victoire des Pailladins il y a 30 ans face au PSV Eindhoven au stade de La Mosson en Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe (match aller, 1-0).Franck, dimanche nous célébrions les 30
Lire la suite