MHSC 1-0 ASSE : C'est ça l'esprit Paillade ! | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

MHSC 1-0 ASSE : C'est ça l'esprit Paillade !

Réduits à 10 en fin de première période, les Montpelliérains ont redoublé d'efforts pour arracher la victoire en infériorité numérique. Chapeau messieurs !

AUTOUR DU MATCH : Gaëtan Laborde à l'honneur

4 jours après le nul frustrant à la maison contre le FC Metz (1-1), les Pailladins retrouvaient ‘’leur’’ Stade de La Mosson ce dimanche avec la venue de l’AS Saint-Etienne pour le compte de la 24ème journée de Ligue 1 Conforama. Face à des Verts revanchards qui sortaient eux s’une défaite à domicile face à l’OM (2-0), la mission s’annonçait délicate, d’autant que leur entraîneur, Claude Puel, est souvent maître dans l’art de faire déjouer les équipes adverses. De plus, l’épaisseur de son effectif lui permet souvent de réserver des surprises dans son onze de départ. Côté montpelliérain, deux surprises justement avec les titulatisayions de Mihailo Ristić et Junior Sambia dans les couloirs en lieu et place d'Oyongo et Souquet.

Avant le match, en plus des animations habituelles (bâche au rond central, drapeaux, gaines gonflables à l’entrée des joueurs, cérémonie des étendards pendant la composition d’équipe, Partouche Barre à la mi-temps, canapés NG et Pasino bord de terrain) Gaëtan Laborde a reçu le trophée du joueur du mois de janvier MHSC-Groupe Ilios.

LE MATCH : MHSC 1-0 AS SAINT-ETIENNE

Dans un stade La Mosson bien garni et à l’ambiance chaude, le scénario proposé était bien celui attendu : une partie d’échecs dans laquelle les 2 équipes se rendaient coup pour coup. A la première tête de Diony dans le petit filet (9e), répondait le centre de Mihailo Ristić, qu’Andy Delort ne pouvait conclure (16e). L’attaquant montpelliérain n’a alors eu besoin que d’une autre occasion pour ouvrir la marque : Sur un centre de Junior Sambia, son coup de tête ne laissait aucune chance à Ruffier (1-0, 26e). Sur leur lancée, les hommes de Michel Der Zakarian auraient même pu doubler la mise mais Gaëtan Laborde voyait sa reprise sur un superbe centre de Savanier, détournée par Ruffier (32e). Son homologue montpelliérain Geronimo Rulli n’était pas en reste. Déjà décisif devant Trauco (20e), il l’était à nouveau face à Bouanga (35e). Après l’expulsion de Junior Sambia (45e, lire fait du match), il mettait à nouveau en échec la frappe de Diony (45e+1).

On ne va pas se mentir, la seconde période fut ensuite un attaque-défense. En infériorité numérique, les Montpelliérains jetaient toutes leurs forces dans la bataille pour conserver le score : Rulli s’interposait magistralement devant Diony (64e), mais, des attaquants aux défenseurs en passant par les milieux de terrain, chacun a redoublé d’efforts pour résister aux assauts stéphanois. Exemplaires de combattivité et de courage, les Pailladins  ont fait honneur à ce qui fait l’ADN de notre club : la combattivité, le don de soi, l’esprit d’équipe et le courage ! Et la victoire a été au bout de leurs efforts ! Bravo les gars !

La fiche technique

9 février 2020.
24ème journée de Ligue 1 Conforama.

Stade de La Mosson.

Mi-temps : 1-0
Score final : 1-0
Arbitre : M. Delerue.

MHSC : Delort (26e).
MHSC : Chotard (64e) ; AS Saint-Etienne : Perrin (17e), Fofana (45e), Bouanga (50e)
MHSC : Sambia (40e).

MHSC : Rulli - Congré, Hilton (cap.), Le Tallec - Sambia, Savanier, Ferri (Chotard 62e), Ristić (Vargas 79e)- Mollet (Souquet 44e) - Laborde, Delort. Entraîneur : Michel Der Zakarian.

AS SAINT-ETIENNE: Ruffier - Saliba, Perrin (cap), Fofana - Macon (Honorat 50e) Cabaye, Aholou, Trauco (Abi 78e)- Boudebouz - Bouanga, Diony (Correia 70e). Entraîneur : Claude Puel.

 

Le fait du match : De la quarantième qui change tout aux quarantièmes rugissants

40ème minute de jeu. Parti dans le dos de Junior Sambia, Denis Bouanga était déséquilibré par le défenseur montpelliérain à l’issue d’un contre stéphanois. Après avoir donné penalty et carton jaune à Junior, M. l’arbitre se ravisait après appel du VAR, et, voyant que la faute était en dehors de la surface, expulsait Junior et sifflait coup-franc. Seul problème, s’il était remonté quelques secondes plus tôt, M. l’arbitre aurait sans doute vu que Bouanga avait  d’abord fait faute sur Junior au départ de l’action. Un fait de jeu qui aurait pu changer le cours du match. Elle en a en effet changé le cours mais pas l’issue. Car ensuite, les Montpelliérains se sont mis en mode guerriers pour résister jusqu’au bout. Une victoire ‘’à La Pailladine’’ qui permet aux Héraultais de rester dans le haut du classement et qui montre pleinement l’état d’esprit de son équipe. Enfin, cette victoire porte aussi la marque de Michel Der Zakarian et de son staff tant les Montpelliérains ont été difficiles à mannoeuvrer en seconde période… Et les Stéphanois n’ont pas su vaincre cette révolte, emportés aussi par un public de La Mosson qui a très bien rempli son rôle de 12e homme

 

A lire également

18sep2020

Équipe pro

Achetez vos places dès Lundi pour ne pas rater le rendez-vous phare de la saison Parce qu’un derby n’est jamais un match comme un autre, même avec une jauge à 5000 personnes, parce qu’un derby ça se vit au stade et pas à la
Lire la suite

15sep2020

Équipe pro

5 jours après la venue de Lyon, c'est Angers qui débarque à La Mosson ce dimanche (15h)  !Une triple dose de foot en une semaine ? Même pas peur ! On en redemande même. Après Nice et Lyon, c'est donc Angers qui débarque pour le
Lire la suite

20sep2020

Équipe pro

Il y a 30 ans jour pour jour, le MHSC domptait le PSV Eindhoven et ses stars au stade de la Mosson en 16ème de finale aller de la Coupe des Vainqueurs de Coupe.« Ils nous ont pris pour des jambons ! », lança Louis
Lire la suite