MHSC 0-0 SCO : Rageant mais pas rédhibitoire | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

MHSC 0-0 SCO : Rageant mais pas rédhibitoire

Dominateurs et combatifs, les montpelliérains ne sont pas parvenus à tromper des angevins à la défense de fer. Frustrant...

AUTOUR DU MATCH : La tribune famille by RTS en mode haloween

Pour ce retour à La Mosson, 3 semaines après leur dernière sortie devant leur public, de nombreuses animations étaient présentes. Des Canapés Pasinobet.fr et NG Promotion, en bord de pelouse à la Curva Team MHSC en passant par la cérémonie des étandards et les gaines gonflables à l’entrée des joueurs, l’avant match était animé. La Partouche barre était également présente à la mi-temps tandis que la tribune famille by RTS et la Fanzone s'étaient mises en mode Halloween.

Côté compo, l’entraîneur montpelliérain Michel Der Zakarian avait titularisé Daniel Congré en défense et Téji Savanier qui fêtait là sa première apparition devant son nouveau public. Pour sa part, son homologue Stéphane Moulin alignait son traditionnel 4-1-4-1 avec Bahoken en pointe

LE MATCH : MHSC - Angers SCO

Entre deux équipes au schéma de jeu clairement identifié (le 3-5-2 de Michel Der Zakarian et le 4-1-4-1 de Stéphane Moulin, une bataille tactique était à prévoir… et elle a bien eu lieu. Bien ancrées dans leurs certitudes, les deux équipes se rendaient coups pour coups. Gaëtan Laborde ouvrait les hostilités sur un centre de Delort mais sa tête passait à côté (3e). Les Angevins répondaient dans la foulée sur une frappe de Santamaria détournée par Rulli (5e). Rebelote 10 minutes plus tard : Tête de Laborde à côté pour le MHSC (15e), puis reprise de Bahoken hors-cadre pour le SCO (19e). On vous ajouterait bien un 3e acte (tentative de Fulgini captée par Rulli, 28e puis frappe de Le Tallec cadrée après une très belle action collective, 31e) mais ça ferait redondant. A défaut de mener au score, les Montpelliérains auraient mené aux points après ce tête à tête gagné par Butelle devant Delort (40e), mais nous ne sommes pas à la boxe et il fallait donc continuer d’insister.

Dès la reprise, les Montpelliérains montaient d’intensité en termes de pressing et asphyxiaient littéralement les Angevins. Gaëtan Laborde touchait le poteau (56e), et on pensait bien qu’à force de prendre des vagues et d’êtres privés de ballons, les Scoïstes allaient finir par céder. Florent Mollet, Gaëtan Laborde et Andy Delort multipliaient les tentatives à l’instar de cette frappe de ce dernier au ras du poteau (80e)… Les latéraux ont apporté un soutien indéniable aux attaques tout au long de la partie, Michel Der Zakarian a même lancé Bastian Badu en fin de match pour sa première  chez les pros , mais, malheureusement, rien n’y a fait. Malgré tous leurs efforts, les Montpelliérains ont buté jusqu’au bout sur la défense adverse. Rageant mais pas rédhibitoire. Rendez-vous mercredi soir (21h05) à La Mosson face à Nancy dans le cadre de la Coupe de la Ligue BKT.

La fiche technique

Samedi 26 octobre 2019.
11ème
journée de Ligue 1 Conforama.
Stade de La Mosson.

Score final : 0-0
Arbitre : M. Benoît Millot.

MHSC : Savanier (59e) ; Angers SCO : Traoré (49e), Capelle (77e).

MHSC : Rulli - Congré, Hilton (cap.), Mendes - Souquet, Savanier (Chotard 70e), Le Tallec, Oyongo - Mollet - Laborde, Delort (Badu 81e) . Entraîneur : Michel Der Zakarian.

Angers SCO: Butelle – Aït Nouri, Thomas, Traoré, Manceau – Santamaria - Fulgini (Thioub 80e), Mangani, Pereira Lage, Ninga (Capelle, 70e) – Bahoken (Alioui 68e). Entraîneur : Stéphane Moulin.

 

Le fait du match : Savanier, une première pleine d'espoir

Entré en jeu contre Reims la semaine passée, il a donc enfin fait sa 1ère apparition à La Mosson depuis son retour au club cet été. Titulaire au coup d’envoi, Téji Savanier doit encore monter en puissance, c’est certain et on ne peut plus logique après sa blessure, mais, comme en Champagne, il a montré de très belles aptitudes qui laissent augurer de belles choses pour l'avenir. En position de milieu relayeur axial, il a fait étalage de sa qualité technique : Jeu court, jeu long, déplacement entre les lignes, vision du jeu, la palette est large et son impact à la récupération a également grandi au fil des minutes. Ensuite, il y a évidemment cette fameuse patte sur coups de pieds arrêtés comme sur ce coup franc millimétré sur la tête de Pedro Mendes, finalement hors cadre (44e). Sa première sortie à domicile (il a été remplacé par Joris Chotard à la 70e minute de jeu), est en tout cas plutôt convaincante et il y a fort à parier que son association avec les autres milieux de terrain héraultais va beaucoup apporter au MHSC.

A lire également

18sep2020

Équipe pro

Achetez vos places pour ne pas rater le rendez-vous phare de la saison Parce qu’un derby n’est jamais un match comme un autre, même avec une jauge à 5000 personnes, parce qu’un derby ça se vit au stade et pas à la télé, il ne
Lire la suite

22sep2020

Équipe pro

C'est l'histoire de 3 doublés en 1 semaine et une belle histoire qui a permis au MHSC d'engranger 9 points lors des 3 dernières rencontres au stade de La Mosson.Un scénario rythmé par les trois doublés inscrits par Daniel Congré (MHSC 3-
Lire la suite

21sep2020

Équipe pro

L'ancien défenseur du MHSC est revenu sur la magnifique victoire des Pailladins il y a 30 ans face au PSV Eindhoven au stade de La Mosson en Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe (match aller, 1-0).Franck, dimanche nous célébrions les 30
Lire la suite