Virginia Torrecilla, une Coupe avant l’autre

La section féminine du MHSC accueille le Paris FC ce dimanche en 16e de finale de la Coupe de France (14h30). Un rendez-vous qui marque le début d’une année 2019 qui s’annonce passionnante, notamment pour l’internationale espagnole.

La magie de Noël opère toujours, chez les petit(e)s mais aussi chez les grand(e)s. Du haut de ses 24 printemps, Virginia Torrecilla n’y a pas échappé. « Noël est vraiment une période où tu as besoin de passer du temps avec la famille », dit-elle d’emblée. Alors, après avoir passé une journée à Barcelone pour voir des amis, elle a passé les 9 autres jours de la trêve hivernale auprès des siens, à Majorque. « Ma famille me manquait, ça m’a fait vraiment plaisir de la retrouver. Désormais, il est temps de revenir à Montpellier et de repenser au foot. De belles échéances nous attendent. » A commencer par la venue du Paris FC ce dimanche à Grammont (14h30).

Alors pour bien la préparer, l’internationale espagnole et ses équipières ont repris le chemin de l’entraînement le 28 décembre, histoire de prendre le temps de se remettre d’aplomb. « C’est vrai que c’est une période où, traditionnellement, on mange un peu plus que d’habitude. Chez nous, à Majorque, la spécialité c’est la Sobrasada (plat à base de porc NDLR). Maintenant, nous avions un programme physique à suivre et, en plus, nous savions qu’il y aurait une mini préparation physique à la reprise, donc, il fallait rester dans une certaine mesure. »

On donne tout chaque année pour faire quelque chose en Coupe de France  et ce sera encore le cas cette saison

Une préparation « basée sur du physique simple mais aussi de l’intégré, avec ballon. » pour être prête samedi face au Paris FC. Avant de passer définitivement à cette rencontre et aux objectifs globaux de 2019, la milieu défensive jette un regard lucide sur la première moitié de saison de son équipe. « Sur le plan personnel, pour rester correcte, on va dire que j’ai été largement meilleure dans le passé. Parfois le foot c’est comme ça. Il y a des moments où tu es en haut et d’autres en bas. Dans ce genre de situation, le seul moyen, c’est de continuer à travailler et de finir la saison de la meilleure des manières, explique-t-elle. Collectivement, notre première partie de saison a été compliquée. On a gagné le 1er match puis on a perdu 3 matchs d’affilée. C’est vraiment dommage. C’était très dur à vivre, on a continué à travailler, on n’a pas lâché… Ça n’enlève rien à notre déception car on était habitué à voir le MHSC en haut du classement, mais, au moins, on peut se dire qu’on a su réagir ensuite. Désormais c’est une 2e partie de saison qui commence et il faut tout donner pour finir le plus haut possible. » Avec quels objectifs justement ? « En championnat, c’est de finir dans les trois premiers. Même si la défaite contre Lyon avant la trêve nous a fait mal, je pense que c’est jouable et on va tout donner pour, poursuit-elle. Et puis il y a la Coupe de France qui est clairement un objectif. On donne tout chaque année pour faire quelque chose dans cette compétition et ce sera encore le cas cette saison. »

Alors, certes, vous en conviendrez, il y a plus léger comme hors-d’œuvre pour débuter l’année (ou comme tapas pour rester dans la thématique espagnole), qu’une rencontre face au Paris FC. « Quand tu démarres par la Coupe de France au mois de janvier, tu t’attends à jouer contre une équipe de D2 ou même d’un niveau inférieur, reconnait Virginia. Maintenant c’est tombé contre le Paris FC ; c’est le tirage et on a très envie de jouer contre elles et bien sûr de gagner pour aller le plus loin possible dans cette compétition. Nous n’avons pas le choix il faut gagner pour passer. C’est vrai que contre le Paris FC (ex-Juvisy), ce sont toujours des matchs accrochés. On sait qu’il va falloir se donner à fond. Sur le terrain, il n’y a pas d’amies mais c’est le foot et ça n’empêche pas qu’en dehors on se respecte beaucoup. »

la France, c’est vraiment ma deuxième maison

Alignée à plusieurs reprises en défense centrale depuis l’ouverture du championnat – « Même s’il m’a fallu un peu de temps pour m’adapter, ce n’est pas totalement une découverte pour moi puisque j’évoluais à ce poste quand j’étais petite et que je jouais avec les garçons et ce n’est qu’à mon arrivée au Barça que mon entraîneur m’a placée n°6 » - Virginia a, de fait, rajouté une corde à son arc. Une aubaine dans une saison qui se clôturera par une Coupe du Monde en France et que la Majorquine espère disputer avec la ‘’Roja’’ « J’ai très envie d’apporter le maximum à ma sélection et le faire ici en France en plus ce serait génial. Je suis évidemment déçue de ne pas jouer à Montpellier lors de la phase de poules mais j’espère que ce sera possible dans la suite de la compétition. Pour moi la France c’est vraiment ma deuxième maison. Ce pays m’a donné beaucoup de choses, dit-elle avant d’ajouter. « Je ne peux pas dire que je ne pense pas à cette Coupe du Monde car c’est une échéance importante mais aujourd’hui, il faut penser au club et à ce match contre le PFC. Ça ne sert à rien de de se projeter plus loin. Dans notre position, il n’y a aucun calcul à faire, quelle que soit la compétition, il faut penser à gagner le match qui arrive »

Et lorsqu’on lui demande quels sont ses vœux pour 2019, Virginia préfère faire passer un message. « Je voudrais que les supporters et le club soient persuadés d’une chose : Nous allons donner le meilleur de nous-mêmes jusqu’à la fin pour faire les meilleurs parcours possible en championnat et en Coupe. » ça commence dimanche, et, une qualification serait sans doute la plus belle des manières de prolonger la magie de Noël…

A lire également

21mar2019

Équipe pro

C'est le gardien de but du Montpellier Hérault Sport Club qui a été désigné par les supporters pailladins comme le meilleur élément du MHSC au cours du mois de mars.Benjamin Lecomte en profite aussi pour monter sur le podium du classement
Lire la suite

20mar2019

Fonds de dotation

Pour ce nouvel épisode de Mercredi c’est Coach MHSC qui t’entraîne ! le MHSC recevait le club de Nézignan. Et ce sont Linda Sembrant, Sofia Jakobsson, Florent Mollet et Jérémie Porsan-Clémenté qui recevaient l’
Lire la suite

Équipe pro

Le mercredi 3 avril (19h), le MHSC recevra l'en avant guingamp à La Mosson avec un seul objectif : La victoire ! Pour y parvenir, ils comptent plus que jamais sur votre soutien. venez nombreux pour les soutenir !Le match : MHSC - EA GuingampDate
Lire la suite