Sofia Jakobsson : « Accrocher ce podium »

Après un mois sans compétition officielle, les Féminines du MHSC s'aprêtent à retrouver le chemin du championnat avec un déplacement à Metz ce samedi (14h30). Avant cette rencontre, l'internationale suédoise nous a livré son analyse ainsi que ses attentes pour la fin de saison et la Coupe du Monde qui se déroulera cet été en France.

Sofia, le championnat revient enfin samedi. Après presque un mois sans jouer, vous allez enfin retrouver le chemin du championnat de France de D1 avec le déplacement à Metz…
Oui ! C'est vrai que ça commençait à faire long. Heureusement que nous avons disputé quelques matchs avec la sélection suédoise pendant la trêve internationale. L’avantage quand tu pars en sélection, c'est que tu peux changer de contexte et que, dans les deux cas, tu trouves du plaisir : d'abord quand tu retrouves tes coéquipières de la sélection et puis ensuite quand tu retrouves tes coéquipières du club ! Ça permet de changer d'environnement. Maintenant, il faut se projeter sur ce match à Metz ce que nous faisons depuis notre retour de sélection. C'est vraiment sympa de retrouver mes coéquipières du MHSC et et de pouvoir jouer à nouveau un match avec elles.

Justement tu as joué l’Algarve Cup avec l'équipe suédoise. Comment cela s'est-il passé ?
Je pense que, globalement, nous avons fait un bon tournoi. Nous avons réalisé un très gros match en ouverture contre le Suisse (victoire 4-1) puis nous avons perdu contre le Portugal (1-2), match au cours duquel nous avons été réduites à 10 avant même la fin de la première période. C'était un scénario difficile mais aussi une bonne chose de s'être retrouvées en infériorité numérique sur ce match-là. C'est un scénario que nous pouvons potentiellement retrouver à la Coupe du Monde et c'est bien d’avoir pu travailler cette situation en amont, même si ce n’était évidemment pas voulu. Nous avons terminé par un match accroché face au Canada, un match très équilibré, très difficile (0-0). Nous sommes allés jusqu'aux tirs au but et, là aussi, c'était bien de pouvoir travailler cette configuration. Il y a forcément une petite frustration de ne pas avoir remporté la séance mais nous avons évolué contre une très bonne équipe et c'est enrichissant pour la suite, même si ce n'est jamais agréable de perdre.

La France est un peu ma deuxième maison

Cet été, il y a la Coupe du Monde en France. Hâte d'y être ?
Je suis tellement impatiente à l'idée d'aborder cette Coupe du Monde ! Je le suis d'autant plus que j'avais manqué l'Euro il y a deux ans après ma blessure au genou donc c'est vraiment très excitant de disputer à nouveau un gros tournoi avec la sélection. C'est d'autant plus intéressant que cette compétition se déroulera en France, le pays où j'évolue depuis cinq ans maintenant. C'est quelque chose de vraiment très intéressant à vivre et je suis certain que la France va faire de ce Mondial un événement inoubliable pour tout le monde. La France est un peu ma deuxième maison et c'est un peu comme si je jouais chez moi ! Ça va vraiment être très spécial. Je suis très fière d'amener mon équipe dans ce beau pays qu'est la France. C'est dommage que nous ne jouions pas à Montpellier lors du premier tour. Nous avons essayé de regarder si c'était possible lors de la phase à élimination directe mais les chances que ce soit le cas semblent limitées. Ça aurait vraiment été top de jouer à Montpellier.

pas la saison que nous voulions faire

Comment analyses-tu la saison du club ?
C’est une saison très difficile. Je pense que tout le monde doit ressentir la même chose dans le groupe. Nous n'avons pas démarré la saison comme nous le souhaitions en termes de résultats, nous avons perdu beaucoup de points dès le départ. Je pense que cette période nous a permis de revenir plus fortes mais l'écart était déjà creusé avec les équipes de tête. On a eu des hauts et des bas et c'était vraiment difficile à gérer que ce soit pour les joueuses, pour le staff et pour tout le monde au sein du club, à commencer bien évidemment par le Président. Après ces débuts difficiles nous avons su relever la tête et jouer de mieux en mieux au fil des matchs pour être à un niveau plus proche de celui qui aurait dû être le nôtre. C'est vraiment dommage car ce n'est pas la saison que nous voulions faire. On ne peut pas sortir heureuse d'une saison comme celle-là. Nous aurions dû mieux faire.

Et sur le plan personnel ?
Je ne pense pas avoir fait une bonne saison. J'ai joué des matchs et j'ai pas mal été sur le banc aussi. Je dirai simplement que je n'ai pas été régulière. Aujourd'hui je me sens bien dans ma peau et je suis concentrée sur les matchs qui nous restent à jouer avec le club d'ici la fin du championnat et évidemment sur cette Coupe du Monde, cet été en France.

Comment-abordes-tu le match face au FC Metz ce samedi ?
Ça s'était bien passé à l’aller puisque nous avions gagné sur un score assez large (11-0). C'est toujours bien de marquer autant de buts, c'est bon pour la confiance ; surtout que ce match est arrivé alors que nous vivions une période difficile en termes de résultats. J'espère que le scénario sera identique pour nous mais je ne rêve pas trop non plus car Metz a de bien meilleurs résultats sur la phase retour. Ce ne sera pas un match facile

Pour conclure, quels sont tes objectifs pour la fin de saison ?
L'objectif, c'est bien évidemment la troisième place. Pour le Président, pour le club, le staff et les supporters nous nous devons d'accrocher ce podium. Il nous reste 5 matchs et nous nous devons de gagner les cinq pour finir le plus haut possible.

A lire également

25mai2019

Équipe pro

[[nid:20133]] 
Lire la suite

Info Club

Zoom sur les informations relatives à la campagne d’abonnement pour la saison 2019-2020.Une fois de plus, les Pailladins comptent sur votre soutien dans ces nouvelles aventures.LOCALISATIONLa campagne d’abonnement 2019/2020 se
Lire la suite

Jeunes

Cet après-midi, les U19 affrontent le SM Caen pour une place en finale du championnat de France U19 (16h, Borgo) !
Lire la suite