Linda Sembrant, paroles de capitaine | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Linda Sembrant, paroles de capitaine

Au club depuis 2014, la défenseur internationale suédoise revient sur la première partie de saison de son équipe qui se déplace à Bordeaux ce samedi (14h, 13ème journée de D1) 

Samedi, au moment de rentrer dans le bus qui ramènera son équipe à la maison après le match à Bordeaux, Linda Sembrant regardera sans doute avec attention le résultat du tirage au sort de la Coupe du Monde féminine, effectué dans la journée. Une préférence Linda ? « Je ne sais pas… Je voudrais juste jouer ici, à La Mosson, avec le maillot de la Suède, sourit-elle. Ça, ce serait vraiment fort. »
Avant cela, la capitaine montpelliéraine espère avoir une première bonne nouvelle matérialisée par un succès à Bordeaux. Une équipe contre laquelle le MHSC a une petite revanche à prendre après avoir été battu à domicile au match aller à la surprise quasi-générale (0-1). « C’est vrai que nous avons une revanche à prendre contre cette équipe. C’était d’ailleurs également le cas contre Fleury la semaine passée (succès 3-1 NDLR) et nous avons su relever le défi. A nous de faire la même chose contre les Girondines. Je suis persuadée que nous avons toutes les qualités pour y parvenir. » 

Il fallait continuer à travailler, il n’y avait que nous qui pouvions le faire

Un match aller qui avait sonné le début des ennuis pour les Montpelliéraines et le début d’une série de 5 matchs sans victoire. « Nous n’avions pas été assez bien dans le jeu et nous avions manqué de réalisme ce jour-là, se remémore Linda. Sur le but encaissé, nous avions manqué de concentration aussi. » Une période compliquée que la défenseur montpelliéraine a forcément mal vécue. « C’est la première fois depuis que je suis à Montpellier que j’ai vécu une situation pareille donc, c’était très dur. Ma vie c’est le foot et quand tu perds un match le samedi, le premier truc auquel tu penses quand tu te lèves le lendemain, c’est au match. Je suis très investie dans ce club où je me sens très bien, donc, j’ai vraiment vécu une période difficile. Je culpabilisais en me disant que je devais faire mieux. Certains peuvent dire que c’est peut-être un peu trop car ce n’est que du foot, mais je suis là pour ça. Cela dit, je savais que nous ne retrouverions le goût de la victoire qu’en continuant de travailler au quotidien et ça a fini par payer. »  

Fort heureusement, les choses vont mieux depuis. Entre changements tactiques – « J’ai évolué dans beaucoup de systèmes, chacun a ses forces et ses faiblesses mais, pour le moment, on se sent bien comme ça. » – et prise de conscience collective, les Féminines du MHSC revivent et traversent actuellement une série de 4 victoires consécutives. « Après ce début difficile, les résultats ont changé, on joue mieux aussi, c’est ce qui permet de gagner et de ramener des points, analyse Linda. Le championnat est très dur car tu sais que tu joues pour être dans les deux premières places, donc tu n’as pas le droit de faire trop d’erreurs. On n’avait pas le choix ni le droit de ne pas avancer ensemble. Il fallait continuer à travailler, il n’y avait que nous qui pouvions le faire. » 

faire les efforts ensemble et rester humbles

La capitaine montpelliéraine tient d’ailleurs à saluer la réaction collective de ses troupes. « C’est toujours dur quand ça va pas, mais c’est là-aussi qu’on voit le vrai visage des gens et le groupe a su réagir. C’est une force d’être sorties de cette période. Le coach a aussi continué à travailler semaine après semaine pour trouver les clés. C’est une récompense collective, appuie-t-elle. En ce moment nous jouons vraiment en équipe, c’est beaucoup mieux et c’est ce qui va permettre de ramener des victoires. Maintenant, ça ne veut pas dire que ça va venir tout seul la prochaine fois. Il faut continuer à travailler chaque jour. C’est un sport collectif, il faut faire les efforts ensemble et rester humbles. »  Une analyse qui trouve son prolongement dans les objectifs à venir. « Sur le plan personnel, l’objectif est d’être la plus performante possible. Collectivement, notre volonté est de continuer sur la dynamique qui est la nôtre aujourd’hui. Nous devons être plus régulières pour continuer de progresser et de grandir. On doit montrer qu’on peut faire mieux qu’en première partie de saison. » 

Ensuite et seulement ensuite, il sera temps de penser à la Coupe du Monde cet été en France. Une compétition qui serait le 3e Mondial de Linda après l’Allemagne en 2011 et le Canada en 2015. « Je pense que cette Coupe du Monde sera très ouverte. Ce serait un bonheur de jouer cette compétition en France qui est comme mon 2e pays maintenant. Ce serait forcément un moment spécial pour moi. Je suis sûre qu’il y aura une super ambiance. » Et jouer contre la France Linda ? : « Bien sûr que j’aimerais jouer contre les Bleues, mais le plus tard possible évidemment. Cela voudra dire que les deux équipes sont allées loin dans cette compétition. Mais, je le répète, mon premier souhait est de jouer à la Mosson. C’est la première chose que je souhaite. » Nous aussi ! 

A lire également

02juin2022

Supporters

LA CAMPAGNE D'ABONNEMENT DÉBUTERA LE MARDI 28 JUIN sur la billetterie en ligne et au Club House du MHSC à Grammont ! LE CALENDRIER DES ABONNEMENTSA partir du mardi 28 juin 2022 sur la billetterie en ligne du clubau Club House du MHSC à
Lire la suite

21juin2022

Équipe pro

Le jeune latéral gauche (24 ans) débarque en prêt au MHSC, en provenance du Club Bruges (D1 belge)En pleine reconstruction de son couloir gauche défensif après les départs de Mihailo Ristić et Ambroise Oyongo, le MHSC officialise aujourd’hui l
Lire la suite

17juin2022

Équipe pro

La LFP vient de révéler le calendrier de la prochaine saison de Ligue 1 Uber eatsPour le MHSC, la saison 2022-2023 débutera le week-end du 7 août 2022 avec la réception de l'ESTAC Troyes. Cette saison que l’on espère réussie se clôturera
Lire la suite