Clarisse Le Bihan : « Tout donner »

Avant le dernier match de la saison ce samedi à Grammont contre Lille (14h30), l’attaquante bretonne livre son sentiment sur ce qui est à ce jour le meilleur exercice de sa carrière.

Avec 13 buts et 6 passes décisives, ton bilan est très positif…
À titre personnel, c’est ma meilleure saison en D1 en termes de statistiques. Ce sont des chiffres qui font plaisir et qui récompensent mon travail. Après, j’aurais préféré que nous fassions une saison plus pleine collectivement.

À quel moment t’es-tu dit que tu avais franchi un cap ?
Je ne dirai pas de moment précis. Pour moi, le cap franchi se situe plutôt au niveau de la régularité. Nous en avons beaucoup discuté avec le coach et c’est un paramètre sur lequel j’ai beaucoup travaillé car il y avait des moments où j’avais des baisses de forme, ce qui m’empêchait de faire une saison complète. J’ai senti que j’avais progressé dans ce domaine. A moi de m’appuyer là-dessus pour continuer ma progression. J’espère que, l’année prochaine, je confirmerai que je ferai encore mieux. Confirmer, c’est le plus difficile en football, mais ça ne me fait pas peur. Nous sommes dans un bon club avec tout pour y parvenir. Quand on est sportive, c’est le genre de défi qu’on aime relever.

Pour moi, le cap franchi se situe plutôt au niveau de la régularité

Tu as aussi progressé dans la finition…
Oui, mais c’est aussi dû au fait que j’ai souvent été positionnée en attaque, alors que les années précédentes, j’ai aussi souvent été n°10, ou sur un côté. Par conséquent, j’étais moins en position de frappe. Cette année, en raison de nombreux paramètres, j’ai la possibilité de m’exprimer en pointe, le coach m’a fait confiance, j’ai essayé de la lui rendre, la réussite et venue et j’ai pu enchaîner. Dans le jeu, je me suis sentie à l’aise. J’apprends à chaque poste où je joue, j’essaie de progresser dans tous les secteurs pour être la joueuse la plus complète possible et qu’on puisse me faire confiance à plusieurs postes, mais c’est plus facile d’enchaîner les matchs au même poste. Je suis d’autant plus contente que la saison dernière avait été compliquée. L’été dernier, je me suis dit que ce devait être ma saison et que je devais tout donner et montrer que j’avais ma place dans cet effectif, que j’avais peut-être un peu perdue. Ça a bien tourné pour moi et j’en suis heureuse, mais, je le répète, ça aurait été top si nous avions vécu une meilleure saison au niveau des résultats collectifs.

Comment analyses-tu la saison de l’équipe justement ?
Il y a beaucoup de regrets. Nous avons laissé échapper beaucoup trop de points en début de championnat. Aujourd’hui, l’écart entre le PSG et nous est trop important, il est juste anormal d’ailleurs. On veut au moins finir à cette troisième place parce qu’à mon sens, c’est le minimum pour nous. Ça a été une année difficile mais, l’essentiel, c’est que nous avons réussi à nous remettre en question et à repartir de l’avant. Si on finit 3e, ça restera une saison moyenne mais nous aurons quand même effectué une belle remontée au classement car, à un moment donné, ce n’était pas terrible quand même. Désormais, nous avons un bon dernier match à jouer à la maison ce samedi contre Lille avec la volonté de tout donner et de le gagner.

On veut au moins finir à cette troisième place parce qu’à mon sens, c’est le minimum pour nous

L’équipe a montré une belle réaction en allant gagner au Paris FC il y a 10 jours après la défaite à Rodez (1-2)…
La défaite à Rodez nous a fait très mal. Gagner au Paris FC était la seule solution pour rattraper notre ‘’connerie’’  et rester dans la course à la 3e place.  Au PFC, c’était un match à enjeu avec cette 3e place en toile de fond face à un concurrent direct, nous avions une revanche à prendre par rapport à notre revers contre Rodez mais aussi après notre élimination contre le PFC en Coupe de France. On avait à cœur de montrer une belle image, de tout donner et c’est ce que nous avons fait. Maintenant, nous avons notre destin entre nos pieds, c’est à nous de ne pas rater le coche et de montrer une belle image aujourd’hui

Votre adversaire, Lille, doit gagner pour espérer se maintenir…
Oui. Le Losc est une belle équipe. Je pense que ça va être un match compliqué, un peu à l’image de celui qu’on avait vécu la saison passée contre Albi puisqu’elles jouaient aussi la descente sur le dernier match. C’est dur car on sait que, si on gagne, on les envoie en D2, mais, nous sommes à la maison, devant notre public, avec cette 3e place à décrocher. On se doit de gagner pour le coach, le staff et même les joueuses car il y aura peut-être pas mal de mouvements à l’intersaison. C’est la fin de quelque chose, un match à enjeu avec plein d’émotion. J’espère que ce sera une belle journée et qu’on aura toutes le sourire à la fin.

Tu as prolongé ton contrat avec le MHSC il y a quelques semaines. Comment vois-tu l’avenir ?
La saison prochaine sera le début d’une nouvelle aventure avec du changement, donc, forcément une remise en question. Un beau cycle se finit mais un autre va démarrer. J’espère qu’on va revenir la saison prochaine avec de grosses ambitions et que l’on va continuer à bien travailler ensemble.

A lire également

12aoû2019

Équipe pro

Le MHSC met en place un pack 4 matchs pour vous permettre de vivre les plus belles affiches aux meilleures places…MHSC - Nîmes25 septembre 2019*7ème journéeMHSC - MONACO5 octobre 2019*9ème journée  MHSC - PSG7 décembre 2019*17ème
Lire la suite

Équipe pro

Le mois d'août s'achève à domicile avec la réception de l'un des cadors du championnat ! Alors venez profitez d'un match de gala à quelques jours de la rentréeLes infos billetterie sont iciLe match : MHSC - Olympique LyonnaisDate :
Lire la suite

18aoû2019