Henri Bedimo : « Le club avec lequel je voulais avoir cette aventure »

La semaine passée, Henri Bedimo, ancien arrière gauche du MHSC avec qui il a été champion de France en 2012, a inauguré le siège de l’Académie de Football de Douala au Cameroun en partenariat avec le MHSC. Entretien.

Henri, peux-tu nous présenter le projet dont tu es co-président et qui vient de voir le jour en partenariat avec le MHSC au Cameroun ?

Déjà, je tiens à remercier la famille MHSC à travers le président Laurent Nicollin car c’est un projet auquel il fallait croire. Ensuite, cette association avec le Cameroun, c’est quelque-chose d’inédit. Le MHSC aura quasiment une académie de football au Cameroun, plus précisément à Douala. Le club pourra faire profiter de son savoir-faire aux jeunes camerounais en matière de formation, d’éducation et aussi au niveau du domaine social. Les plus talentueux d’entre eux pourront ensuite bénéficier d’une formation au sein du club et peut-être, avec de la chance et beaucoup de travail, embrasser une carrière professionnelle.

J'espère que l'équipe qui va m'entourer au Cameroun sera à la hauteur des attentes de cette collaboration avec le MHSC

Que ressens-tu au moment de travailler à nouveau main dans la main avec le MHSC avec qui tu as vécu une belle aventure comme joueur ? 

Cela me fait très plaisir et cela me procure beaucoup de fierté et de joie car c’est un club, La Paillade, avec un esprit de famille. Tél pourrait être le slogan du MHSC. C’est un club qui m’a tendu les bras, qui m’a accueilli et qui m’a aussi permis de devenir champion de France en 2012. Par le passé il y avait également eu d’autres joueurs camerounais qui avaient fait du très bon boulot ici. Maintenant, j’espère, qu’avec cette collaboration, mes « petits frères » camerounais pourront perpétuer cette lignée de joueurs qui ont réussi au club et qui l’ont aussi tiré vers le haut à travers des titres, à travers des soirées de foot mémorables. Il y a donc vraiment une grosse satisfaction de voir ce projet se réaliser et j’espère que l’équipe qui va m’entourer au Cameroun donnera satisfaction et qu’elle sera à la hauteur des attentes de cette collaboration avec le MHSC.

Pourquoi avoir choisi le MHSC ? Cela aurait pu être un des autres clubs que tu as connus en France depuis le début de ta carrière …

C’est vrai qu’il y a eu beaucoup de réflexion au moment de présenter ce projet mais il n’y a pas eu beaucoup d’hésitation par rapport au club avec lequel je voulais avoir cette aventure. Le MHSC est ma seconde famille, c’est un club qui représente énormément pour moi. On peut y travailler sereinement, les jeunes joueurs n’y seront pas dépaysés quand ils viendront ici. Ils y trouveront tout ce dont ils auront besoin pour réussir, pour s’épanouir, pour devenir des hommes et ensuite de bons footballeurs s’ils en ont la capacité. Il y a aussi cette histoire entre le MHSC et les Camerounais à travers la légende Roger Milla et aussi ce titre de champion que le club a eu en 2012 quand j’y jouais. Tous les signaux étaient au vert pour que cette aventure puisse voir le jour. Il fallait aussi que le club soit ouvert à ce genre de projet, ce qui a été rapidement accepté par toutes les composantes du club.

A lire également

19avr2019

Équipe pro

Le pointageClassement général : 9e avec 44 pointsClassement à domicile : 12e (16 matchs, 6 victoires, 7 nuls, 3 défaites)Classement à l'extérieur : 7e (16 matchs, 4 victoires, 7 nuls, 5 défaites)Classement des attaques : 2e (54 buts marqués)
Lire la suite