Linda Sembrant : "Une sensation spéciale à chaque match" | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Linda Sembrant : "Une sensation spéciale à chaque match"

à l'occasion du quart de finale aller de Ligue des Champions féminines MHSC-Chelsea, mercredi à 20h45 au Stade de La Mosson rencontre avec Linda Sembrant, capitaine des Pailladines...

22 mai 2014. Estádio do Restelo à Lisbonne. 11 217 spectateurs. Déjà avec le numéro 23 sur le dos, Linda Sembrant fait son entrée sur la pelouse. Le match ? Une finale de Ligue des champions entre son club Tyresö (Suède) et Wolfsburg (Allemagne). « Je me souviens de la date. C’est un souvenir très spécial. Aller en finale de Ligue des Champions c’était vraiment un objectif pour notre équipe. C’est un bon souvenir et en même temps un mauvais car on avait perdu 4 à 3. C’est vraiment beaucoup d’émotions pour moi mais le positif l’emporte », se remémore Linda. Hasard de la vie et alors que le championnat suédois n’est pas terminé, le destin sportif de la Suédoise va être complétement chamboulé en moins de trois semaines. « On était au milieu de notre saison au moment de la finale et juste après le club a été mis en liquidation et tout s’est arrêté brutalement. Ensuite tout s’est enchaîné très vite et en moins de trois semaines j’étais en France alors que je pensais vraiment finir ma saison en Suède », explique-t-elle. Son point de chute ? Le Sud de la France et la section féminine du MHSC, qui ne joue pas la Ligue des Champions… Pas une contrainte pour la défenseur mais plutôt un défi : « Je voulais trouver un nouveau challenge et Montpellier était un club qui avait l’ambition de faire quelque chose. Chaque saison on a progressé et finalement l’an dernier ça a abouti sur cette place en Ligue des Champions ! Je suis vraiment très heureuse de retrouver cette compétition ».

Quatre ans plus tard, toujours avec le numéro 23 c’est en « orange et bleu » que Linda dispute la plus grande compétition européenne mais toujours avec le même enthousiasme : « Ça fait vraiment plaisir de jouer avec Montpellier contre des équipes d’autres pays. C’est une expérience différente et un challenge de jouer contre des équipes qu’on découvre à cette occasion. C’est une sensation spéciale à chaque match de jouer cette compétition ». Entre la qualification et le match de mercredi, 125 jours se sont écoulés entrecoupés de trois trêves internationales, neuf matchs de D1 féminine et deux matchs de coupe de France. Alors pas trop long d’attendre Linda ? : « Ça n’est jamais long d’attendre un quart de finale de Ligue des Champions ! Bien sûr on avait hâte d’être en mars et finalement on y est déjà. Plus ça approche plus c’est excitant de s’apprêter à disputer ces quarts de finale ».

Pour en arriver là, les féminines montpelliéraines ont écarté les Russes de Zvezda-2005 en octobre (défaite 1-0 à La Mosson, victoire 2-0 à Moscou) puis les Italiennes de Brescia en novembre (victoires 3-2 en Italie et 6-0 à La Mosson). Quels enseignements en ont-elles tirés ? « Les matchs aller/retour sont particuliers. Sur le deuxième match ça peut vite basculer d’un côté comme de l’autre. Un but et ça change tout ! il faut réfléchir selon le scenario et c’est très différent d’un match de championnat. Ça n’a vraiment pas été facile contre Zvezda. On été meilleures que notre adversaire mais on n’a pas réussi à marquer. Mais on a aussi montré qu’on était compétitrices en allant décrocher la qualification à Moscou au match retour. L’important c’est d’avoir la force mentale pour être prêtes dans ce genre de situation ».

Petite anecdote so british pour en revenir à notre double confrontation face à Chelsea, notre Suédoise a réalisé à la fin de l’année 2007 une petite pige en Angleterre chez les Lincoln Ladies où elle a fait trois apparitions : « J’étais jeune, je venais de finir l’école et je suis allée passer deux mois là-bas avant de retourner en Suède. Mais ce n’est pas grâce à cette expérience que je me suis fait une idée du football anglais. C’est plutôt par rapport aux matchs en sélection contre l’Angleterre et aussi au ressenti des joueuses suédoises qui évoluent dans le championnat anglais ». Vainqueur du Bayern Munich (16ème de finale) puis de Rosengård (8ème de finale), Chelsea actuel leader du championnat anglais présente un point commun symbolique avec la section féminine du MHSC. Une idée Linda ? « Oui elles ont aussi trois Suédoises (Lindhal, Eriksson et Andersson NDLR) ! Quand il y a eu le tirage au sort des quarts de finale on était en sélection, on était ensemble dans le car donc on a lancé le match à ce moment-là (rires). C’est marrant et en même temps ça fait plaisir de se retrouver dans ce genre de compétition ». Parmi les trois suédoises du camp adverse figure la gardienne de but Hedvig Lindhal, dernier rempart suédois en sélection, que Linda a donc l’habitude d’avoir dans le dos… Pour cette fois c’est dos à dos que les deux Scandinaves défendront leur maillot de club respectif. « J’ai déjà joué contre elle dans le championnat suédois mais ces dernières années elle a toujours été derrière moi et là on va se retrouver l’une face à l’autre », s’amuse Linda. Un beau duel en perspective auquel participeront également les deux flèches de l’attaque suédoise, Sofia Jakobsson et Stina Blackstenius qui chercheront elles aussi à tromper leur compatriote, adversaire d'un soir...

21 mars 2018. Stade de La Mosson. Quel sera le dernier message de la capitaine montpelliéraine à ses coéquipières à quelques minutes de rentrer sur le terrain ? « Croyez en vous, en l’équipe. Chacune doit apporter son expérience personnelle acquise en sélection ou dans les grands matchs. C’est sur des matchs comme celui-là que vous devez montrer ce dont vous êtes capables. Vous devez rentrer sur le terrain en vous disant que vous pouvez le faire. Ce sentiment-là doit l’emporter sur tout le reste. Vous devez être sûre qu’ensemble, avec l’équipe on peut y arriver ». Une solidarité qui s’étend à tout un club uni derrière sa section féminine et on l’espère d’un public qui répondra présent en nombre pour venir encourager les joueuses pour ce quart de finale de Ligue des Champions.  

A lire également

02juin2022

Supporters

LA CAMPAGNE D'ABONNEMENT DÉBUTERA LE MARDI 28 JUIN sur la billetterie en ligne et au Club House du MHSC à Grammont ! LE CALENDRIER DES ABONNEMENTSA partir du mardi 28 juin 2022 sur la billetterie en ligne du clubau Club House du MHSC à
Lire la suite

21juin2022

Équipe pro

Le jeune latéral gauche (24 ans) débarque en prêt au MHSC, en provenance du Club Bruges (D1 belge)En pleine reconstruction de son couloir gauche défensif après les départs de Mihailo Ristić et Ambroise Oyongo, le MHSC officialise aujourd’hui l
Lire la suite

17juin2022

Équipe pro

La LFP vient de révéler le calendrier de la prochaine saison de Ligue 1 Uber eatsPour le MHSC, la saison 2022-2023 débutera le week-end du 7 août 2022 avec la réception de l'ESTAC Troyes. Cette saison que l’on espère réussie se clôturera
Lire la suite