Les féminines du MHSC compostent leur billet pour les huitièmes de finale de la coupe de France

Vainqueur d’Albi dimanche après-midi avec une équipe remaniée (2-0), les Montpelliéraines ont montré qu’elles n’étaient pas seulement une équipe mais un groupe capable de répondre présent quelles que soient les circonstances. De bon augure pour la suite.

Pour leur deuxième match de Coupe de France de la saison, le premier à domicile après le succès au Portet (7-0) au tour précédent, les Montpelliéraines accueillaient Albi ce dimanche dans le cadre des seizièmes de finale de la compétition. Un match que les Languedociennes abordaient sur le papier en position de favorites mais avec une équipe légèrement remaniée en raison de plusieurs absences.

Rien ne dit qu’il faut y voir un lien de cause à effet, mais toujours est-il que ce sont bien les Albigeoises qui ont le mieux démarré la partie : pour preuve, Kimberley Cazeau s’en allait  seule dans le dos de la défense défier Casey Murphy en tête-à-tête, mais la gardienne américaine usait de son envergure pour mettre en échec l’attaquante adverse (7e). Un premier avertissement sans frais qui faisait passer des sueurs froides dans le dos des spectateurs du terrain Mama Ouattara pourtant baigné de soleil. Clarisse le Bihan était à deux doigts de réchauffer l’assistance lorsqu’elle se jetait au second poteau pour reprendre un coup franc excentré six minutes plus tard, mais il ne lui manquait qu’une pointure de chaussures pour conclure (13e). La révolte montpelliéraine se poursuivait mais la défense albigeoise tenait le choc à l’image de ce ballon sauvé sur leur ligne par les visiteuses (21e). La montée en puissance héraultaise ne tardait pas à se concrétiser. Sur un superbe centre venu de la droite Valérie Gauvin expédiait une tête qui ne laissait aucune chance à la gardienne albigeoise (1-0, 23e)

Loin de s’afficher en victime expiatoire, les joueuses de Patrice Garrigues avaient même une balle d’égalisation sur une action quasi-similaire à celle du début de match : sur un ballon en profondeur, Cazeau se présentait à nouveau en un-contre-un face à Casey Murphy, mais la gardienne américaine, arrivée à Montpellier il y a quelques jours à peine, gagnait à nouveau son duel. Un début quasiment idéal pour la recrue hivernale du MHSC : « C’était mon premier match chez les professionnelles, donc forcément une très belle sensation, explique la joueuse originaire du New Jersey. Albi a eu de belles opportunités et j’ai eu un bon feeling pour stopper leurs tentatives. C’est très positif. Ça s’est bien passé pour moi aujourd’hui, maintenant je sais qu’il me reste encore beaucoup de choses à travailler au quotidien pour continuer à progresser chaque jour. »

Sans doute décidées à s’éviter des crises d’angoisse jusqu’au coup de sifflet  final, les joueuses de Jean-Louis  Saez ont attaqué la deuxième période pied au plancher. Illustration six minutes à peine après le retour des vestiaires : sur un coup franc de Sakina Karchaoui, le ballon était dégagé plein axe par la défense albigeoise et revenait sur Manon Uffren dont  la reprise d’une grande pureté finissait sa course dans la lucarne (2-0 51e) : « Je m’étais placée en retrait, le ballon est venu sur moi et je n’ai pas cherché à comprendre. J’ai pris ma chance et ça a fini dans la lucarne, souriait l’intéressée en fin de partie. J’en suis très heureuse pour l’équipe et pour moi. Ce but me fait vraiment plaisir. Ça m’a libérée. »

Dès lors, le break était fait et les Montpelliéraines ont su gérer la partie sans se faire très peur. Auteure d’une partie solide au poste de récupératrice aux côtés de Clarisse Le Bihan, qui, malgré un poste inhabituel pour elle, est elle aussi à créditer d’une belle prestation, Manon Uffren pouvait savourer la victoire de son équipe et sa prestation personnelle. « Collectivement, je pense que nous avons bien pressé notamment au début du match. Après il est certain qu’on aurait peut-être pu marquer plus de buts sur la fin mais, globalement, on a fait le travail et on a obtenu la qualification. C’est l’essentiel, souligne-t-elle. Sur un plan personnel, cela faisait longtemps que je n’avais pas été titulaire. Même si j’étais fatiguée sur la fin avec notamment quelques crampes, j’étais vraiment très heureuse d’être sur le terrain. Jouer des matchs comme celui-ci c’est vraiment un bonheur. »

De son côté Casey Murphy pouvait-elle aussi se montrer satisfaite du travail accompli pour sa première apparition sous le maillot montpelliérain où elle a su se montrer décisive. « Aujourd’hui, nous devions gagner pour poursuivre l’aventure en Coupe. Nous avons été solides et réalistes et cela nous a permis de nous qualifier, conclut-elle. J’en suis très heureuse. Je me sens bien ici. L’équipe m’a très bien accueillie et je suis très motivée à l’idée de devenir meilleure en travaillant à leurs côtés au quotidien. Je suis très heureuse d’être venue ici. Mon objectif c’est vraiment de progresser et de devenir meilleure chaque jour et que, collectivement, nous allions le plus loin possible en coupe et en championnat.» En attendant le prochain rendez-vous en Coupe de France programmée le week-end des 10 et 11 février (tirage au sort ce lundi), c’est un très gros morceau qui attend les Montpelliéraines pour leur prochain match : ce sera à Lyon en championnat dès lundi soir (21h en direct sur Eurosport 2). Il va falloir s’accrocher… mais à cœur vaillant rien d’impossible.

jour de Première pour murphy et muller

Outre la gardienne américaine Casey Murphy qui a disputé son 1er match sous le :maillot héraultais dimanche, la défenseur montpelliéraine Zoé Muller (19 ans), habituelle pensionnaire des U19 du MHSC a disputé ses premières minutes avec l'équipe fanion (photo).

MHSC (D1) 2-0 ALBI (D1)

Dimanche 28 janvier 2017. 16e de finale de Coupe de France. Terrain Mama Ouattara – Grammont. Mi-temps : 1-0. Arbitre : Mlle Bartnik. Buts pour le MHSC : Gauvin (23e), Uffren (51e). Avertissements au MHSC : Uffren (42e), Karchaoui (87e). 
MHSC : Murphy – Torrent, Agard, Sembrant (cap.), Karchaoui – Léger, Uffren (Muller 86e), Le Bihan, Cayman – Jakobsson (Veje, 61e), Gauvin. Entr. : Jean-Louis Saez
ASPTT ALBI : Lambert, Cazes, Mitchaï (Schlepp, 83e), Rouziers, Belkhiter – Condon (Pantellic, 66e), Leuko-Chibosso – Benlazar, Martinez Augusto, Mijatovic (Saulnier 71e) – Cazeau. Entr. : Patrice Garrigues

A lire également

17oct2018

Fonds de dotation

Première épisode de « Mercredi c'est coach MHSC qui t'entraîne ! » saison 2018/2019 pour le fonds de dotation Espoir Orange et Rêve Bleu. Ainsi, les U11 du club de Saint-Aunès ont eu l'occasion de s'entraîner (et c'
Lire la suite

Équipe pro

Le mardi 30 octobre à 18h45, le MHSC accueille le fc nantes à la mosson pour son entrée en lice en coupe de la ligue. On se refait un beau parcours dans cette compétition comme l'an dernier ? on l'espère... En tout cas, ne manquez pas le
Lire la suite

16oct2018

Équipe pro

Retrouvez la séance de ce mardi matin au Centre Bernard-Gasset Mutuelles du Soleil ci-dessous en photos. Les joueurs de Michel Der Zakarian doublent cet après-midi avec un nouvel entraînement à 16h30, toujours sur le terrain synthétique Jean-Louis
Lire la suite