Jean-Louis Saez : « Continuer à travailler pour franchir un palier» | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Jean-Louis Saez : « Continuer à travailler pour franchir un palier»

L’entraîneur montpelliérain revient sur la qualification en Ligue des Champions et évoque le match de ce dimanche contre Guingamp à Grammont (14h)

En premier, comment avez-vous vécu la qualification en Ligue des Champions, mercredi soir à Moscou face au Zvezda 2005 ?
C’est une belle joie. On s'était mis en difficulté sur le match aller et aborder le match retour en ayant perdu à domicile, n'est jamais évident. C'est une belle qualification. C'est bien pour le club, le groupe et la suite de la saison. Les Russes sont joué avec beaucoup de malice, des arguments qu'on rencontre peu dans le championnat, c'est quelque chose qui peut faire sortir de match. Le but était de rester dans le fil conducteur, de ne pas s'énerver et l'équipe a fait preuve d'une bonne gestion à ce niveau-là.

J'attache beaucoup d'importance à la notion de groupe

On a senti que le groupe y avait toujours cru malgré le revers du match aller…
Quand on domine autant un match et qu'on ne le gagne pas, cela génère forcément beaucoup de frustration. Je savais que le contexte allait être différent au retour. C'était un match à l’extérieur avec en plus un match à gérer entre les deux puisque nous jouions à Rodez tandis que notre adversaire était au repos. Ça pouvait avoir aussi une influence sur l'état de fraîcheur et de fatigue. Le match était différent en effet et j'avais accès ma préparation là-dessus tout en sachant qu'individuellement nous étions plus forte qu'elles. Le visage affiché par mon équipe m'a plu même si je pense que l'on doit encore mieux faire. Cette équipe a toujours une marge de progression et on doit aller encore plus loin et plus vite pour monter notre niveau de jeu

Un mot sur le tirage au sort qui aura lieu lundi…
Un tirage reste un tirage, nous n’aurons pas trop le choix (sourire). On sait que l'on peut tomber sur du lourd en étant dans ce 2e chapeau, mais c'était aussi le cas avec Zvezda. On fera encore office d’outsider.

Ce dimanche (14h à Grammont), le MHSC reçoit Guingamp en championnat. Ce match marque la fin d’une série de 4 rencontres rapprochées ce qui est nouveau pour le MHSC…
Oui. Ce sera notre 5e match en 15 jours ce qui fait un calendrier chargé. Mais ce n'est parfois pas plus mal non plus de jouer tous les trois jours. On s'entraîne moins, les filles ont plus de chances de pouvoir s'exprimer en match, avec des rencontres en plus très différente... Cela induit une gestion d’effectif mais c’est intéressant. J'ai bien aimé le comportement de l'équipe et la deuxième mi-temps à Rodez le week-end dernier. L'objectif contre Guingamp sera de prendre les 3 points tout en s’attachant à être performant et à poursuivre notre progression.C'est aussi un match particulier puisque nous jouerons comme chaque année en rose pour marquer notre soutien à octobre rose qio oeuvre pour la lutte contre le cancer du sein.

La notion de groupe prend tout son sens quand on voit les nombreux changements dans vos compositions d’équipe d’un match à l’autre…
Tout à fait. Le fait de compter sur un groupe élargi et non pas seulement sur une équipe est quelque chose auquel je suis très attaché. Le travail est identique pour tout le monde, chacun est capable de s'adapter au collectif et il y a une volonté de concerner le plus de joueuses possible. Après, j'attends aussi beaucoup de la confiance que je donne et du peu de temps que peuvent avoir certaines joueuses pour qu’elles montrent des choses de manière à ce que j’ai le plus de choix possible au moment de faire mes compositions d'équipe. C'est encore plus le cas quand on joue tous les trois jours car il y a la nécessité de laisser quelque joueuses au repos. À partir de là, quand on fait des changements, il ne faut pas que l'équipe soit amoindrie et que le collectif en pâtisse. Après cette rencontre, notre effectif sera limité car bon nombre de joueuses vont partir en sélection nationale.

Comment évaluez-vous le début de saison pour conclure ?
Il est positif. La défaite contre Zvezda au match aller me paraissait plutôt injuste sur la physionomie du match. Ça permet peut-être aussi de prendre conscience que l'on doit encore progresser pour se mettre l'abri dans ce style de match. Je crois aussi que la claque que nous avons prise contre Lyon va nous servir. Pendant quelques semaines nous avons enchaîné les buts et les victoires mais nous avons encore une marge de progression et on doit continuer à travailler pour franchir un palier, que ce soit sur le plan technique et collectif mais aussi sur le plan mental.

A lire également

15sep2020

Équipe pro

5 jours après la venue de Lyon, c'est Angers qui débarque à La Mosson ce dimanche (15h)  !Une triple dose de foot en une semaine ? Même pas peur ! On en redemande même. Après Nice et Lyon, c'est donc Angers qui débarque pour le
Lire la suite