Clarisse Le Bihan, une bretonne au pays des Sudistes

Originaire de Quimperlé, l’attaquante montpelliéraine a rejoint le MHSC il y a un an et demi. A l’heure de la réception de Marseille ce samedi (14h30 à Grammont), elle évoque sa découverte du Sud de la France avec respect et humour… et avec le sourire bien sûr

« Le Bihan », traduisez « Le petit » en breton. Ça tombe bien, la p’tite bretonne de la section féminine du MHSC s’appelle Le Bihan. Clarisse de son prénom. Débarquée dans l’Hérault il y a un an et demi, l’attaquante de 23 ans s’est fondue comme un poisson dans l’eau dans sa nouvelle équipe située à 1000 km de sa terre natale. « J'ai été très bien accueillie par le groupe et par le club. Je n'ai aucun regret d'être ici. Je suis contente d'avoir découvert cette région, explique celle qui porte le n°29 en l’honneur de son Finistère natal. Je me suis très bien adaptée à ma nouvelle vie ici. Que ce soit dans mon nouvel appart', dans mon nouveau club, dans l'équipe, je me suis rapidement sentie chez moi. » Et ça s’est vu sur le terrain où cette attaquante polyvalente capable d’évoluer en pointe, en soutient de la n°9 ou sur un côté, a réussi une première saison pleine dans l’Hérault avec 6 buts en 21 matchs toutes compétions confondues.

J'ai été très bien accueillie par le groupe et par le club. Je n'ai aucun regret d'être ici.

Une adaptation footballistique qui s’est accompagnée de la découverte d’une nouvelle région : Le Sud. Au rayon de ce qui l’a le plus surpris, Clarisse coche « la température. Je suis arrivée en plein été, il faisait 37 38°, ça m'a vraiment frappée, souligne-t-elle. Après, il est vrai que le climat ça change la vie quand même » (sourire). L’occasion de tordre le coup à une idée reçue selon laquelle il pleut toujours en Bretagne. « Non, il ne pleut pas toujours mais c'est vrai qu’il fait humide, sourit-elle dans un grand éclat de rire. Ce n'est pas le soleil du Sud, ça c’est certain, mais dire qu’en Bretagne il pleut toujours, ça reste un cliché quand même. » Côté culinaire, l’attaquante montpelliéraine s’est découvert une passion pour la seiche à la plancha. – « Je n'en mangeais jamais avant et ici j'en prends une presque chaque fois que je vais au resto, sans aïoli par contre. J’adore ! » – et évoque aussi sa spécialité bretonne préférée. « Je ne vais pas dire les crêpes, là aussi ça fait cliché, mais c’est quand même un peu le cas. » Une chose est sûre, pas question d’évoquer le caramel au beurre salé, spécialité bretonne par excellence. « Ça, ce sera plutôt pour ma fin de carrière, pas avant ! (sourire). Je pense surtout aux fruits de mer car j'en mangeais beaucoup en Bretagne et beaucoup moins ici. »

c'est un privilège de jouer la ligue des champions

Au menu footballistique ce dimanche, un plat typiquement sudiste avec un derby face à l’OM à Grammont. « Pour les joueuses originaires d’ici, c’est un match particulier ; un derby ça transcende collectivement. J’adore ce genre de match, c'est très motivant, galvanisant même, explique-t-elle. Ça va être compliqué mais nous sommes focalisées sur nos objectifs. »

Au moment d’évoquer la première partie de saison de son équipe, l’ancienne joueuse de l’En Avant de Guingamp est assez positive : « Mis à part le match contre Lyon où nous sommes passées un peu au travers, je pense que nous avons fait une bonne première partie de saison. Si on regarde le classement, nous sommes au même niveau que l’an passé à la même époque et notre phase retour nous avait ensuite permis de décrocher la qualification pour la Ligue des champions ; Notre objectif est identique cette année. »

Ligue des Champions : Trois mots qui résonnent comme un fil conducteur dans la tête de Clarisse Le Bihan et de ses coéquipières, d’abord pour s’y qualifier pour la saison prochaine, mais aussi pour y faire le plus beau des parcours possible dès cette saison. Prochaine étape, Chelsea en mars prochain. « Je profite car c'est un privilège de jouer cette compétition. On a tout donné pour décrocher la saison passée et je suis heureuse qu'on puisse la disputer ensemble », explique Clarisse qui était titulaire lors du 16e de finale retour à Zvezda-2005 puis lors du 8e de finale aller à Brescia. « Une très belle affiche nous attend contre Chelsea, c'est super de préparer un match comme ça. Je suis certaine que ça va être un moment fort. J'ai hâte d’y être depuis le tirage. Ça donne vraiment envie. On va aussi pouvoir s’étalonner face à un top club comme celui-là. Nous avons rencontré Manchester City et Liverpool et on a vu que ces équipes anglaises jouaient bien au ballon. Je pense que ça peut donner un beau match mais il sera temps d’y penser le moment venu. Nous sommes encore en lice dans les trois compétitions et nous allons essayer d'aller le plus loin possible dans chacune d’elles. »

Je suis déterminée, motivée à fond

Côté objectifs personnels, Clarisse avoue d’ailleurs qu’elle « aimerait vraiment marquer mon premier but dans cette compétition. » L’occasion d’une passerelle (ou plutôt d’un passement de jambes) idéal pour évoquer sa saison personnelle. « C'est un peu plus compliqué que l’année dernière car je n'ai pas eu autant de temps de jeu que je l’aurai espéré, mais j'ai mes objectifs, explique Clarisse. Je suis déterminée, motivée à fond et je continue de travailler pour progresser et apporter un maximum à l'équipe. »

Buteuse à 7 reprises depuis le début de la saison, l’attaquante bretonne a en tout cas montré qu’elle savait être efficace dans toutes les situations, que ce soit en tant que joker comme contre Albi en championnat où elle a inscrit un doublé en sortant du banc, ou en position de titulaire comme la semaine dernière à Portet en Coupe de France, avec, là-aussi 2 buts à la clé. Un atout de plus pour une joueuse talentueuse et volontaire qui aura sans doute un beau rôle à jouer en cette 2e partie de saison et peut-être même dès aujourd’hui face à l’OM. Et au fait Clarisse, le soleil et la seiche à la plancha c’est bien mais l’accent du Sud, tu t’y es mise aussi ? « Oui, mais c’est uniquement pour imiter Sandie Toletti », conclut-elle avec un beau et large sourire. Sur bien des points, le Sud lui va si bien…  

 

A lire également

09nov2019

Supporters

Faites-vous plaisir tout en réalisant une bonne action avec le Calendrier de l’Avent solidaire du MHSC !Les trois raisons d’acheter le Calendrier de l’Avent solidaire du MHSC :Des chocolats de qualité pour les gourmands40
Lire la suite

08nov2019

Équipe pro

La venue du Champion de France en titre, le psg, se profile. Ce sera à La mosson, le 7 décembre à 17h30. A cette occasion, le MHSC met en place un pack paris-brest incluant la venue des bretons le 21 décembre pour le dernier match de l'année
Lire la suite

14nov2019

Féminines

Samedi dernier contre la Serbie dans le cadre des éliminatoires de l’Euro 2021, la défenseur montpelliéraine est devenue la première joueuse évoluant au MHSC à porter le brassard de capitaine de l’équipe de France féminine au coup d
Lire la suite