Toletti – Torrecilla, sourires franco-espagnols | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Toletti – Torrecilla, sourires franco-espagnols

Ce lundi, l’équipe de France féminine affronte l’Espagne en amical à Calais. A cette occasion, Sandie Toletti et Virginia Torrecilla, équipières sous le maillot du MHSC seront face-à-face. Football, amitié, culture, un duel aux multiples facettes qu’elles évoquent avec simplicité et une certaine complicité. Sourires garantis !

Ça fait quoi de savoir que vous allez jouer l’une contre l’autre lors de ce match entre la France et l’Espagne ?
Virginia Torrecilla :
Pour moi, c’est très intéressant d’avoir l’opportunité de jouer cette rencontre. J’évolue dans le championnat de France depuis un peu plus de 2 saisons maintenant (j’attaque ma troisième), je connais beaucoup de joueuses de la sélection française, donc ce sera forcément très particulier. Je suis très contente de disputer un match comme celui-là. Ce sera aussi un bon moyen de voir quel est notre niveau. Pour nous, la France est une nation forte du football avec de très bonnes cadres mais aussi de jeunes joueuses de qualité. Pour toutes ces raisons, c’est très intéressant pour moi que notre équipe rencontre les Bleues.
Sandie Toletti : C’est un match particulier, forcément. L’Espagne est une grande nation. De notre côté, ce sera aussi le début d’une nouvelle aventure puisque le groupe a pas mal changé, on va découvrir un nouveau sélectionneur aussi. Ce qui est certain, c’est que ça va être un gros match.

Vous jouez dans la même zone en club au poste de milieu axial. Comment vous répartissez vous les rôles sur le terrain ?
Sandie
: Comme on s’entend bien en dehors, du coup, sur le terrain, on sent à peu près le même football. On n’a pas besoin de se dire qui fait quoi, on le sait. Simplement en un regard, on, sait celle qui va jouer plus haut, celle qui va rester en place selon les actions. On se parle beaucoup. En plus on se parle français car Virginia le parle de mieux en mieux c’est une vraie Française maintenant (sourire). Il est certain que j’ai un profil un peu plus offensif que celui de Virginia mais cela dépend des matchs. Parfois c’est plus elle qui va monter et moi on peu moins
Virginia : Je suis d’accord avec Sandie. Quand tu t’entends bien en dehors du terrain avec quelqu’un, sur le terrain les choses se font toutes seules. C’est quelque chose d’assez irrationnel

Si vous deviez décrire vos jeux respectifs l’une de l’autre comment le feriez-vous ?
Virginia :
Décrire Sandie en quelques mots c’est un peu difficile mais je dirais qu’elle est comme Iniesta, magique ! Quand tu te déplaces, quand tu vas faire un appel, tu sais qu’elle va te donner le ballon dans l’espace exactement là où il faut. Techniquement elle est très forte, mais surtout elle sent le foot. Pour moi elle est magique (sourire).
Sandie : Pour décrire Virginia, je dirais Sergio Busquets. C’est une technicienne qui sent très bien le foot. Elle incarne très bien le jeu à l’Espagnole comme j’en entends parler en France : c’est simple et efficace tout le temps.

En dehors du terrain comment vous décririez-vous ?
Sandie
 : On se parle beaucoup depuis la saison dernière. La décrire en un mot ? Folle (éclat de rire). Comme on s’entend bien, on rigole souvent ensemble, on aime ça ! Elle s’est super bien adaptée à la culture française mais elle garde ce côté espagnol avec son accent inimitable !
Virginia : Sandie est un peu folle aussi je vous rassure (éclat de rire). C’est quelqu’un de très discrète mais quand tu la connais mieux elle a tout de même une part de folie. C’est quelqu’un avec qui j’aime beaucoup discuter et rire. Elle est très cool.

Ce match arrive après l’Euro. Quel bilan faites-vous de cette compétition avec vos sélections respectives ?
Sandie :
Pour nous l’Euro a été compliqué. On devait faire plus, aller plus loin dans la compétition mais nous n’y sommes pas parvenues. Maintenant, on repart sur quelque chose de nouveau, il faut passer à autre chose et redémarrer une nouvelle saison du mieux possible. En plus il y a la Coupe du Monde en France qui se profile. À nous de bien la préparer.
Virginia : L’euro a aussi été difficile pour nous. On a beaucoup travaillé avant la compétition, on pensait que l’on pouvait faire un peu mieux mais nous n’y sommes pas parvenues. C’est comme ça, c’est le foot. Parfois on gagne, parfois on perd. Le mieux que l’on a à faire désormais, c’est de travailler encore plus fort pour continuer à progresser. Désormais, on commence une nouvelle saison et on va tout faire pour se préparer du mieux possible pour cette Coupe du monde.

Quand on évoque la France ou l’Espagne, à quoi pensez-vous en premier ?
Virginia
: Avant d’arriver, je ne connaissais pas trop la France mais aujourd’hui, quand je pense à ce pays, je pense en priorité à Montpellier. C’est vraiment différent de l’Espagne au niveau du foot, en dehors aussi, mais j’ai rencontré ici des gens adorables et qui sont devenus important pour moi. Même si un jour, dans quelques années, je devais partir, je sais que des filles du foot et d’autres personnes vont rester dans ma vie. Ça c’est important. Ça va au-delà du football. Montpellier est une très belle ville et le MHSC un bon club. Mon footballeur français préféré ? Griezmann. J’aime énormément son jeu, il est très fort.
Sandie : C’est forcément particulier pour moi puisque j’ai des origines espagnoles par ma mère et ma grand-mère. Quand je pense à l’Espagne, ce sont d’abord elles qui me viennent à l’esprit. Ensuite je pense à la Paëlla qui est mon plat préféré (sourire). Au-delà de ça et pour être plus sérieuse, de par mes origines c’est un pays auquel je suis attachée. J’aime beaucoup le football espagnol et notamment le jeu pratiqué par le FC Barcelone. Récemment, nous sommes allées disputer un tournoi à Madrid avec l’équipe et nous avons eu l’opportunité de voir un classico Real-Barça à Bernabeu c’était vraiment un moment fort, un moment magnifique, même si Barcelone a perdu. Le Real a vraiment très bien joué. J’aime bien partir en Espagne de temps en temps à Barcelone ou ailleurs. Mon footballeur espagnol préféré ? Un seul c’est difficile alors je dirais Iniesta et Asensio mais je retiens aussi Isco et Alcantara.

Avez-vous un message à vous adresser mutuellement avant cette confrontation ?

Virginia : Je dirais simplement à Sandie qu’elle se fasse plaisir et qu’elle montre à tout le monde l’étendue de son talent. Au dernier Euro cet été, elle n’a pas joué une minute et je tiens vraiment à ce qu’elle se fasse plaisir contre nous. Même si elle fait un match de fou je ne lui en voudrai pas (rires). Je veux le meilleur pour elle c’est tout. Mon pronostic ? 2-0 pour l’Espagne.
Sandie : Sa réponse me touche beaucoup. Je lui souhaite bonne chance également. J’espère qu’elle va jouer et prendre un maximum de plaisir. J’espère qu’on ne se fera pas de petits ponts (sourire) mon pronostic ? 2-0 pour la France

Est-ce que vous avez prévu d’échanger vos maillots à la fin ?
En cœur : c’est la première chose à laquelle nous avons pensé !

A lire également

20fév2020

Équipe pro

LE 14 mars prochain (17h30), le mhsc recevra l'actuel dauphin du psg en tête du championnat, dans le cadre de la 29ème journée de lIgue 1 conforama. Venez nombreux soutenir les Montpelliérains ! Les infos billetterie sont ici  
Lire la suite

06fév2020

Équipe pro

LE 29 février prochain (20h), après deux déplacements consécutifs, le mhsc retrouvera son stade de la mosson avec la réception ru rc strasbourg alsace dans le cadre de la 27ème journée de lIgue 1 conforama. Venez nombreux soutenir les
Lire la suite