Jonas Martin : « Ça marque forcément » | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Jonas Martin : « Ça marque forcément »

Arrivé à Strasbourg cet été, le milieu de terrain formé au MHSC a accepté de se confier avant son retour à La Mosson sous son nouveau maillot samedi soir… toujours avec le sourire

Il y a un an tu quittais le MHSC pour le Betis Séville. Avec le recul, que retiens-tu de cette expérience ?
Je ne regrette rien. J’ai beaucoup appris là-bas. J’ai appris que l’étranger ce n’est pas facile. Quand tu joues, que les gens t’aiment, c’est magnifique à vivre et c’était une belle expérience pour moi… Quand tu joues moins c’est plus compliqué. C’était très enrichissant, que ce soit au niveau du foot mais aussi culturel. Je pense avoir également progressé sur le plan mental.

Qu’est-ce qui t’a poussé à relever le défi strasbourgeois ?
Le projet tout d’abord. J’ai eu le coach, le Président… ils m’ont présenté le projet à long terme et cela m’a plu. Je voulais revenir en France pour diverses raisons, plusieurs clubs français étaient intéressés mais dans ma tête je voulais tenter l’aventure à Strasbourg.

Comment présenterais-tu le Racing ?
C’est une équipe promue qui, pour le moment, est assez inexpérimentée en Ligue 1 Conforama mais il y a beaucoup de qualité dans l’effectif. Je suis persuadé qu’il y a vraiment de quoi faire cette saison. Je pense qu’on va monter en régime au fil des matchs. Il y a une super ambiance dans le groupe ce qui est une très bonne chose. Pour ma part, mon objectif est de faire ce que je sais faire, d’apporter mon esprit de compétiteur ainsi que l’expérience que j’ai acquise en Ligue 1 avec Montpellier. Nous sommes plusieurs dans l’effectif à avoir connu la L1 et nous voulons tirer l’effectif vers le haut. C’est à nous de montrer l’exemple.

A Strasbourg, tu retrouves aussi plusieurs anciens Montpelliérains dont Fabien Lefèvre qui a été un de tes entraîneurs au Centre de Formation…
Oui. C’est vrai que ça fait du bien d’entendre l’accent du Sud. Maintenant je ne l’avais pas perdu non plus (rires).

Fabi te chambre toujours un peu ?
Un peu oui ! Il n’a pas changé (sourires).

As-tu suivi le MHSC pendant la période où tu étais à l’étranger ?
Bien sûr que oui ! Je continue évidemment de les suivre. Même si je suis parti au Betis Séville et puis maintenant à Strasbourg, le MHSC reste quand même mon club. Même s’ils ont perdu Ryad Boudebouz, je trouve qu’ils ont fait un recrutement assez intelligent, ils se sont renforcés dans toutes les lignes et ont pris des joueurs qui connaissent bien la Ligue 1 Conforama. C’est quelque chose d’important. Le nouveau coach, Michel Der Zakarian, connaît aussi bien le club et je pense que cela s’inscrit dans une certaine continuité. J’espère pour eux qu’ils vont faire une bonne saison. J’ai aussi une pensée pour le Président Louis Nicollin. Quand j’ai appris la nouvelle de son décès, j’ai été profondément touché. J’étais présent aux obsèques et cela m’a fait du bien de retrouver toute la famille montpelliéraine même si c’était dur de les voir dans un tel moment. Louis Nicollin était mon  Président ; si je dois n’en sortir qu’un, c’est lui parce que j’ai fait mes gammes à Montpellier, parce que le Président a mis de belles valeurs dans le club et c’est avec ces valeurs-là que j’ai été éduqué notamment lorsque j’étais au Centre de Formation. J’ai donc eu forcément beaucoup de tristesse. Louis Nicollin laisse une trace indélébile dans le football.

J’ai passé 12 ans au MHSC. ce club m’a permis de grandir en tant que footballeur mais aussi en tant qu’homme

À quel genre de match t’attends-tu samedi soir ?
Ça va être assez serré. Je ne pense pas qu’il y aura de round d’observation. Le MHSC est une équipe qui, à la maison, met souvent beaucoup de rythme et d’impact, donc, ce sera à nous de répondre présent, de ne pas concéder de buts dans nos temps faibles et d’essayer de marquer dans nos temps forts.

Quel effet cela te fait de revenir à La Mosson ?
Je suis déjà revenu la saison dernière avec le Betis en match amical mais là, ce sera forcément différent puisque nous serons en match officiel. Ça va faire bizarre quand même… L’entrée au stade, aller dans le vestiaire visiteur, ça va forcément être une émotion à gérer mais après, une fois que le match commence, on essaie de faire abstraction de ça et on se concentre sur son match. Il est certain qu’il y aura beaucoup de souvenirs qui remonteront la surface. J’essaierai de me concentrer pendant 90 minutes, mais avant et après le match, il y aura forcément beaucoup d’émotion.

Si tu devais retenir un souvenir...
C’est difficile de n’en sortir qu’un. Je pense à mon but contre Troyes il y a deux ans à La Mosson, je me rappelle aussi que j’étais dans le groupe lors de la demi-finale de la Coupe de la Ligue contre le PSG en 2011… il y a évidemment la Gambardella… Mais j’ai une pensée particulière pour ce match contre Angers lors de la saison 2015-2016 où j’étais capitaine des pros pour la première fois… C’est quelque chose qui m’a profondément marqué.

Quel message ferais-tu passer à tes anciens coéquipiers montpelliérains ?
J’ai gardé quelques contacts avec Vitorino Hilton et Laurent Pionnier notamment. Ça m’arrive de croiser d’autres anciens coéquipiers lorsque je redescends sur Montpellier. Je leur donne évidemment rendez-vous samedi soir et je leur souhaite une bonne saison. Je n’oublie pas non plus les supporters. Je les remercie déjà, car, quand je suis parti, bon nombre d’entre eux m’ont envoyé des messages ce qui m’a profondément touché. Il est certain que si un jour je peux revenir au MHSC, et apporter ce que je peux apporter pour les supporters, le club et la famille montpelliéraine, c’est avec grand plaisir que je reviendrai. J’ai passé 12 ans au MHSC, de 14 à 26 ans, ce club m’a permis de grandir en tant que footballeur mais aussi en tant qu’homme. Ça ne s’oublie pas.

Crédit photo : Franck Kobi/RCSA et MHSC

A lire également

02juin2022

Supporters

LA CAMPAGNE D'ABONNEMENT DÉBUTERA LE MARDI 28 JUIN sur la billetterie en ligne et au Club House du MHSC à Grammont ! LE CALENDRIER DES ABONNEMENTSA partir du mardi 28 juin 2022 sur la billetterie en ligne du clubau Club House du MHSC à
Lire la suite

21juin2022

Équipe pro

Le jeune latéral gauche (24 ans) débarque en prêt au MHSC, en provenance du Club Bruges (D1 belge)En pleine reconstruction de son couloir gauche défensif après les départs de Mihailo Ristić et Ambroise Oyongo, le MHSC officialise aujourd’hui l
Lire la suite

17juin2022

Équipe pro

La LFP vient de révéler le calendrier de la prochaine saison de Ligue 1 Uber eatsPour le MHSC, la saison 2022-2023 débutera le week-end du 7 août 2022 avec la réception de l'ESTAC Troyes. Cette saison que l’on espère réussie se clôturera
Lire la suite