Casimir Ninga veut danser à nouveau | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Casimir Ninga veut danser à nouveau

Victime d’une rupture du ligament croisé du genou il y a un peu plus d’un an, l’attaquant montpelliérain revient peu à peu à son meilleur niveau. Pour la première fois, il évoque sa blessure, son retour et sa foi en l’avenir.

L’image fait plaisir à voir. Au moment de nous rejoindre pour nous accorder cet entretien dans le salon du centre d’entraînement Bernard-Gasset à Grammont, Casimir Ninga, tout sourire et accompagné par un peu de musique, ne peut s’empêcher de mimer quelques pas de danse. Quelques jours plus tôt, l’international tchadien a appris la naissance de son deuxième enfant. « Ma femme a accouché juste après le match d’Amiens. C’était le bon moment car ma mère était là. Toute la famille était contente  quant à moi, je suis vraiment heureux. »

Un bonheur n’arrive jamais seul me direz-vous. Celui-ci intervient dans la foulée d’un autre, sportif celui-là,  qui a vu Casimir Ninga revenir à la compétition en début de saison après avoir été victime d’une rupture du ligament croisé du genou intervenu à l’entraînement en octobre 2016. « On préparait le match contre Monaco, il ne reste que quelques minutes d’entraînement et sur un choc, j’ai tout de suite senti qu’il y avait quelque chose de grave, se souvient-il au moment d’évoquer ce jour si particulier. C’est la première fois qu’une longue blessure m’arrivait. J’avais tellement mal que la première chose que j’ai fait c’est pleurer pour évacuer ; je suis rentré dans le vestiaire, les kinés m’ont calmé et les examens ont confirmé ce que l’on redoutait à savoir une rupture du ligament croisé du genou. »

je n’ai jamais douté

S’en sont suivis de longs mois de travail, de rééducation et de réathlétisation pour un joueur stoppé net dans son élan alors qu’il venait d’inscrire 5 buts sur les deux matchs précédents (triplé à Dijon et doublé contre Caen). « Tout le monde le sait, ce ne sont pas des moments faciles. Je ne les souhaite à personne mais quand ça t’arrive, il faut travailler et penser à l’avenir. J’ai bien écouté les conseils des kinés et du staff médical qui m’ont énormément soutenu durant cette période. Ils ont fait du super boulot et je tiens à les remercier. Ça n’a pas été facile mais je n’ai jamais douté. Je savais que ce serait long et qu’il fallait être patient. Les médecins m’avaient donné 8 mois. J’ai tout fait pour revenir avant et j’y suis parvenu », explique-t-il avant de se montrer philosophe lorsqu’on évoque la dureté de la blessure pour le sportif de haut niveau. « De ce point de vue-là, le foot est un métier risqué, tous les joueurs le savent, mais il faut voir le bon côté des choses. Le foot est aussi un don que Dieu nous a donné et il faut en accepter les contreparties à savoir ce fameux risque de blessure. » Après une bonne campagne de matchs de préparation, son retour à la compétition officielle a coïncidé avec l’ouverture du championnat face à Caen à La Mosson. « C’était forcément un match particulier pour moi parce que c’était mon retour mais la priorité ce n’était pas ça, coupe Casimir. Je pensais d’abord au Président qui est quelqu’un que j’appréciais beaucoup. C’était son match hommage ; c’était important de le gagner pour lui et l’équipe a gagné pour lui. »

Apporter un maximum à l’équipe

Depuis, Casimir a enchainé les matchs (12 toutes compétitions confondues dont 5 titularisations) et retrouve peu à peu ses sensations. Mais quand on a un jeu basé sur la prise de risque individuelle, la vitesse et la percussion, cela prend forcément du temps. « Je ne suis pas encore à 100 %, concède-t-il d’emblée. J’ai besoin de continuer à travailler et à enchaîner les matchs pour retrouver un maximum de repères. Le coach me fait confiance, il me donne du temps de jeu et je l’en remercie. Je me sens bien dans ce club, dans cette ville, ma famille aussi et je suis vraiment heureux d’avoir mis un terme à ces moments difficiles pour en être là aujourd’hui Le staff et mes coéquipiers sont à fond derrière moi et ça fait plaisir de les retrouver et de pouvoir les aider sur le terrain.  »

Ce sera peut-être le cas ce soir face à Lille dans le cadre de la 14e journée de Ligue 1 Conforama avec pour objectif de retrouver le chemin du succès après deux matchs consécutifs à domicile sans victoire. « Nous avons fait une série positive face à des grosses équipes du championnat et puis il y a eu ces deux fameux matchs contre Rennes et Amiens où nous n’avons pas gagné mais l’équipe est vraiment bien ces derniers temps. On applique bien ce que le coach nous demande. Il faut rester optimiste, tempère l’international tchadien. Face à Rennes, nous avons raté beaucoup d’occasions et contre Amiens nous étions en bonne position pour gagner avant cette égalisation en fin de match. Il ne faut pas s’affoler. » Face à Lille samedi soir, Casimir Ninga sait qu’il va rencontrer une équipe « qui est en difficulté depuis le début de la saison mais on ne peut pas dire que ce sera un match facile car il n’y a pas de petites équipes dans ce championnat ». il sait cependant  que son équipe « va tout faire pour obtenir un résultat positif ».

Avec pourquoi pas un but de Casimir Ninga ? « Mon objectif c’est d’essayer d’aider l’équipe au maximum pour qu’elle conserve sa position actuelle au classement qui est très positive. Je suis persuadé que l’on a le potentiel pour finir dans les 10 premiers si on garde notre bon état d’esprit actuel, avoue-t-il. Sur un plan plus personnel, j’espère évidemment jouer et marquer car c’est le meilleur moyen pour un attaquant d’aider son équipe. J’ai vraiment faim de buts Celui que j’ai marqué à Guingamp en Coupe de la Ligue m’a fait énormément de bien mais il faut que je retrouve également le chemin des filets en championnat. » Ah cette douce musique des filets qui tremblent… Elle ferait tant de bien à Casimir et lui permettrait là-aussi d’improviser quelques pas de danse… Sur l’air de l’île aux enfants entonné par la Butte Paillade, évidemment…

A lire également

02juin2022

Supporters

LA CAMPAGNE D'ABONNEMENT DÉBUTERA LE MARDI 28 JUIN sur la billetterie en ligne et au Club House du MHSC à Grammont ! LE CALENDRIER DES ABONNEMENTSA partir du mardi 28 juin 2022 sur la billetterie en ligne du clubau Club House du MHSC à
Lire la suite

21juin2022

Équipe pro

Le jeune latéral gauche (24 ans) débarque en prêt au MHSC, en provenance du Club Bruges (D1 belge)En pleine reconstruction de son couloir gauche défensif après les départs de Mihailo Ristić et Ambroise Oyongo, le MHSC officialise aujourd’hui l
Lire la suite

17juin2022

Équipe pro

La LFP vient de révéler le calendrier de la prochaine saison de Ligue 1 Uber eatsPour le MHSC, la saison 2022-2023 débutera le week-end du 7 août 2022 avec la réception de l'ESTAC Troyes. Cette saison que l’on espère réussie se clôturera
Lire la suite