Pluie d'hommages pour un homme d'exception

Depuis l'annonce du décès de notre Président, Louis Nicollin, jeudi soir, les hommages se sont multipliés sur la toile. Panorama non exhaustif des messages et vidéos postés sur le net

Personnalités

Michel Platini : « Louis Nicollin ? Je l’aimais tout simplement comme on aime un frère. Une partie de moi-même vient de disparaître. "Louis était mon ami le plus proche dans le foot depuis 30 ans. La simplicité de Louis était sa noblesse. »

Nicolas Sarkozy‏ : « Entrepreneur, leader, supporter, passionné, excessif, Louis Nicollin ne laissait pas indifférent. C'était mon ami. Je l'aimais ainsi. »

Noël Le Graët (Président de la Fédération Française de Football) : « C’était un homme pour qui j’avais la plus profonde estime, on est dans le football depuis le même âge. C’est vraiment quelqu’un d’attachant et une famille exemplaire, il n’y a pas de mot, je suis vraiment très touché. Tout le football français est très touché, que ce soit le football amateur ou le football professionnel, il a toujours été proche de tout le monde. C’est un personnage, certes atypique mais tellement généreux, tellement football. La France du football va être en deuil. »

Nasser Al-Khelaifi (Président du PSG) : « C'est avec une très grande tristesse que je viens d'apprendre le décès de mon ami Louis Nicollin. Mes premières pensées vont à sa femme Colette et à ses enfants Olivier et Laurent. Louis Nicollin était un grand homme bienveillant, chaleureux, passionné de football et de sport. J’adorais sa franchise, sa gouaille incomparable et sa sensibilité qui le rendaient si attachant. A mon arrivée à la tête du Paris Saint-Germain en 2011, il m’avait réservé un accueil formidable. Nos deux clubs luttaient pour le titre, cela a été le début d’une belle amitié. Je garde un souvenir extraordinaire de ma visite avec Loulou dans son musée. Avec passion, il avait rassemblé au fil des ans une collection unique d’objets liés à l’histoire du sport et du football. Il avait des anecdotes sur chacun d’entre eux et pouvait en parler pendant des heures. Le football français perd un grand homme. Louis Nicollin a beaucoup œuvré pour son rayonnement, comme Président de Montpellier et au sein des instances footballistiques. Il aimait notre sport et je sais que tous les amoureux du football l’aimaient aussi. Louis Nicollin restera à jamais dans ma mémoire et dans celle du football. »

Jean-Michel Aulas (Président de l’Olympique Lyonnais) : « La disparition de Loulou est la perte humaine la plus importante que pouvait connaître le football français, voire européen, tant Loulou était un entrepreneur hors pair, un dirigeant historique et un compagnon savoureux. Personnellement, il m’a guidé dans le football professionnel et il m’a initié dans son fonctionnement avec sa faconde légendaire et toujours un grand professionnalisme. Je lui dois beaucoup et pas seulement pour le développement du football féminin auquel il a été le premier à s’intéresser, à structurer et à développer. Merci pour tout ce que tu as apporté à notre football, Loulou. Toutes mes pensées vont pour sa femme, Colette, et ses fils Olivier et Laurent pour lesquels j’ai une affection immense ».

Nathalie Boy de la Tour (Présidente de la LFP) « Nous perdons un grand dirigeant du football français mais surtout un grand homme. Son humanité, son authenticité et sa générosité ont fait de Louis un être exceptionnel. Derrière sa personnalité incomparable se cachait un homme d’une grande sensibilité. Grâce à ses qualités professionnelles et humaines, il a installé Montpellier au sommet du football français en décrochant notamment un titre de champion de France. Loulou nous manque déjà. »

Gervais Martel (Président du RC Lens) : « C’est un super mec, une grande figure du foot. Evidemment on retient ses coups de gueule mais à côté de ça, faut pas oublier que c’est lui qui a fait la Paillade de A à Z, qui a fait ce club de Montpellier où il a avancé contre vents et marées pour finir champion de France. Et puis après c’est un mec fabuleux, quelque fois excessif. Moi j’ai vécu des moments extraordinaires avec lui. On va tous garder cette jovialité qui emmenait tout sur son passage, de temps en temps il était idiot et excessif mais c’était Nicollin. »

Vadim Vasilyev (Vice-Président AS Monaco) : « C'est avec une grande émotion que nous apprenons le décès de Louis Nicollin. C'est un jour très triste pour le football français qui perd un dirigeant historique et l'une de ses plus grandes figures. Ce qu'il a construit avec le Montpellier HSC, de la division d'honneur au titre de champion de France, est un exemple pour tous les dirigeants de club. J'ai appris à connaître et apprécier cet homme d'une très grande richesse. Pour ses qualités humaines et sa liberté d'expression, il restera comme un homme à part et un des personnages les plus marquants de l'histoire du football français. »

Communiqué de l’Olympique de Marseille : « Fondateur et président du Montpellier HSC, monsieur Louis Nicollin s'est éteint le jour de ses 74 ans. Dirigeant historique du football français, amoureux et passionné de sport, "Loulou" avait pour l'OM une affection particulière. En avril 1981, son équipe de Montpellier-La-Paillade, assurée de monter en D1, espérait s'imposer au Vélodrome en champion de France. Battu logiquement par les "Minots" survoltés (3-1), le jeune président Louis Nicollin enthousiasmé par l'ambiance, faisait cadeau de sa part de la recette à l'OM sous perfusion. L'hémorragie financière était enrayée. La marche en avant pouvait reprendre... L'Olympique de Marseille salue la mémoire d'un très grand amoureux du Football et d'un grand entrepreneur et l'ensemble du club tient à présenter ses plus sincères condoléances à sa famille, au Montpellier HSC et à l'ensemble de ses supporters. »

Jean-Pierre Rivère (Président de l'OGC Nice) : « C’est un personnage, que tout le monde connaissait et appréciait, qui nous quitte. Un grand passionné qui a créé son club, l'a amené au haut niveau et l'y a installé. C'est une grande perte pour le football français, car il était unique ».

Olivier Sadran (Président du TFC) : « C'est une figure qui a toujours été fidèle au sport et qui s'est toujours impliqué dans sa ville et pas que pour le foot d'ailleurs. Nos rapports ont toujours été excellents et c'est sûr qu'il va nous manquer »

Claude Michy (Président du Clermont Foot Auvergne) : « La tristesse a envahi le football français. Un monument vient de disparaître. Nos sincères condoléances à la famille et aux proches de Louis Nicollin. »

Nikola Karabatic‏ : « RIP Loulou. Toutes mes condoléances à la famille Nicollin »

Olivier Girault : « Nous avons perdu notre Président. Je n'ai pas de mot pour l'exprimer mais toutes mes pensées vont vers ses proches. »

Olivier Nyokas : « Toutes nos condoléances et tout notre soutien à toute la famille. On a tous perdu un grand homme ! »

Kevynn Nyokas : « C'est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de Loulou, grand homme d’une immense générosité. Il nous avait toujours traité avec beaucoup d’amitié et de considération. Olivier, ma famille et moi, nous présentons nos profondes et sincères condoléances à la famille Nicollin. Beaucoup de courage dans cette épreuve. »

Frédérique Jossinet (Responsable secteur féminin - FFF) : « Quelle tristesse #RIP à un grand Monsieur du football et du football Féminin

Saïd Chabane‏ (Président du SCO Angers) : « Immense tristesse d'apprendre le décès de Louis Nicollin, un exemple pour moi. Reposez en paix mon ami. Sincères condoléances à ses proches »

Valentin Porte‏ (Handballeur) : « Une grande tristesse mais un honneur d'avoir rencontré cet homme au grand cœur et d'avoir mon maillot dans son antre. »

Julien Doré‏ (chanteur) : « Tristesse, grande tristesse. »

Entraîneurs

René Girard : « Loulou, on l'aimait ou on l'aimait pas, mais c'était quelqu'un de reconnu, dans la région, au niveau national. « On ne s’imagine pas qu’un personnage comme ça puisse partir et que de beaux souvenirs aussi, j’ai connu Claude Bez, j’ai connu Louis Nicollin et c’est déjà hors du commun, ce sont des gens de parole, des gens qui ont du caractère mais des gens extraordinaires. (…) Ce qu’on a vécu c’était unique, on a passé des moments, quatre années merveilleuses, je crois que ça on ne peut pas l’oublier, c’est quelque chose de très fort.»

Rolland Courbis (source : So Foot) : « Je ne vais pas vous dire les traditionnels mots que l’on entend quand quelqu’un décède, on lui trouve alors toutes les plus grandes qualités. Loulou, c’était quelqu’un de spécial, hors norme. C’était un personnage incontournable. Je le taquinais parfois avec ce mot incontournable dans le sens difficile à contourner. Chaque fois, il me disait : "Oh ferme-la toi", mais toujours en rigolant. Avec Loulou, j’ai eu des problèmes sur le plan sportif uniquement, jamais sur le plan humain. Avec l’expérience et les compétences de Loulou sur le plan footballistique, quand on n’était pas d’accord avec lui, on n’était pas sûr d’avoir raison. C’est pour ça que c’était quand même assez sympa pour moi les accrochages qu’on avait, si on peut qualifier de sympa un accrochage. Il n’y a jamais rien eu de grave. Ça m’aurait ennuyé de ne pas faire ces quatre saisons aux côtés de lui, de sa famille et de ses proches. De ces quatre saisons, qui ont été pleines de satisfaction, je retiens un souvenir qui résume tout. Quand on s’est sauvé de la descente en National, j’ai trouvé Loulou content de façon exagérée. Pour moi, c’était le minimum, que Montpellier soit en Ligue 2, c’était la moindre des choses. Je ne comprenais pas qu’on puisse être aussi heureux de ne pas descendre en National. Quand j’ai dit à son fils : "Mais pourquoi il est aussi content ? Je suis content aussi, mais ça va, pas à ce point", il m’a dit : "Tu ne peux pas savoir depuis combien de temps il ne dort pas. Rien qu’à l’idée de savoir que si on descend, il va être obligé de licencier 25 à 30 personnes, des pères et des mères de famille, il ne le supporte pas. Et là ce soir, tu ne le vois pas content, tu le vois soulagé". C’était pour lui une catastrophe. Et ça, ça résume tout pour moi. » .

Robert Nouzaret : « C’est difficile de rendre hommage à un personnage de cette grandeur, un personnage tant sur le plan amitié et professionnel, c’est un gars irremplaçable, je n’arrive pas à y croire, je lui ai souhaité son anniversaire ce matin (hier), il m’a répondu, je lui ai dit que y en aurait beaucoup d’autres. Il m’a dit « un de plus c’est bon ça va », deux heures après il meurt… Le vide que va laisser Louis Nicollin auprès de ses amis, ses proches et auprès du football tout entier, on va s’en rendre compte du personnage que c’était, même moi je n’arrive pas à le croire encore, j’ai l’impression que je suis en train de vivre un rêve là, c’est pas possible. »

Michel Mézy : « Hier j’étais totalement désemparé. Les mots me manquent. On a partagé beaucoup de choses ensemble depuis 1979. Je pense qu’aujourd’hui, tout le monde va comprendre à quel niveau il était. Aujourd’hui, il est entré dans la légende et les légendes ne meurent jamais. Ça m’est difficile d’en parler à l’imparfait. Il avait toujours un coup d’avance. Je pense que personne ne pourra dire que Louis Nicollin a laissé tomber qui que ce soit. Les joueurs, les entraîneurs et les dirigeants doivent tout faire pour faire honneur à ce grand homme. »  

Luis Fernandez‏ : « Très touché par la disparition de notre Loulou Nicollin national . Grand homme, grand président du Football Français… il va nous manquer.»

Rudi Garcia‏ : « Hommage à Loulou Nicollin, un Président qui aura toujours géré son Club avec amour. »

Pascal Dupraz : « Toutes mes condoléances à la famille Nicollin après le décès de Loulou. Une grande figure du football que j'aime s'en va. »

Joueurs

Olivier Giroud‏ : « Loulou, mon parcours d'homme et de joueur n'aurait jamais été le même sans ton appel... ... par ces mots je te transmets toute ma reconnaissance et je présente à ta famille toutes mes condoléances les plus sincères. »

Rémy Cabella‏ :  « Un Président unique que j'oublierai jamais !! A jamais dans mon cœur. Toutes mes pensées à toute sa famille et surtout à Laurent. »

John Utaka : « Les mots me manquent pour exprimer à quel point l'annonce de son départ fut un choc, comme pour beaucoup... Cela m'a replongé dans de forts souvenirs, le titre évidemment mais aussi les rassemblements, la convivialité, cette passion du foot et de la vie en général. Je n'ai jamais connu ailleurs un Président avec une si forte figure paternelle. Une grande gueule avec un grand cœur ! Évidemment, des milliers de messages se joindront au mien car celui qui a croisé un jour dans sa vie Loulou, ne peux l'oublier et voudra lui rendre hommage. Alors, par ces mots, je voulais dire « Merci Président pour cet homme que tu étais! Avec toi le club aura vécu de belles émotions, et pour toi il continuera de perdurer ces belles valeurs, j'en suis sûr. Que ton âme repose en Paix cher Loulou... »

Ousmane Dembélé : « Le football français perd un personnage emblématique RIP Loulou Nicollin »

Ramy Bensebaini ‏ : « Mes condoléances à la famille Nicollin ainsi qu'au MHSC. Reposez en paix, Président !! »

Jamel Saihi : « Toutes mes condoléances et mes pensées les plus sincères à Laurent, sa famille et la famille du MHSC »

Younes Belhanda‏ : « Une pensée très émue pour Louis Nicollin, sa famille et ses proches. Reste en paix. »

Robert Malm ‏ : « Une pensée pour la famille de M. Nicolin mes sincères condoléances et merci pour tout Loulou je vous embrasse. »

Toifilou Maoulida : « Vous avez toujours été comme un père pour moi. Je ne vous oublierai jamais. Merci pour tout président. Reposez en paix. »

Serge Aurier : « Une pensée à la ville et au club de Montpellier Qui perd un grand Monsieur toutes mes condoléances à toutes la famille »

Karim‏ Aït-Fana : « Vraiment choqué par cette triste nouvelle, grosse pensée à Laurent et toute la famille Nicollin »

Ryad Boudebouz‏ : « Président, Reposez en paix !! Merci pour tout. »

Victor-Hugo Montaño : « Mon président préféré, triste pour cette nouvelles pense à la famille Nicollin. Repose en paix mon Président. »

André-Pierre Gignac : « Mon président préféré, quelle tristesse, une pensée pour Laurent Nicollin et sa famille »

Rio Mavuba‏ : « Je l'aimais malgré nos prises de becs & mes nombreux maillots taxés. Un grand Président, un grand monsieur qui s'en va »

Ludovic Obraniak : « Il va nous manquer Loulou »

Anthony Le Tallec‏ : « RIP à ce monument du football français. Très triste d’apprendre cela. Celui qui était tellement addict de nos maillots »

Ibrahima Bakayoko : « Je ressens une immense tristesse. Mon frère, qui est à Montpellier, m'a appelé automatiquement pour m'informer. Pour moi, monsieur Nicollin était un père. J'ai connu beaucoup de présidents, mais avec lui, j'avais une relation exceptionnelle. Il avait insisté pour que je sois présent à la cérémonie des quarante ans du MHSC, il m'avait très bien reçu. En Côte d'Ivoire, j'ai créé un groupe scolaire qui porte son nom, il m'avait confié qu'il se souviendrait toujours de cela. C'est un homme qui a énormément compté dans ma carrière. Il n'y a pas longtemps, il m'a invité chez lui. Simplement pour discuter, parce qu'il avait énormément de considération pour moi. »

Joueuses

 

Sandie Toletti : Toutes mes pensées au MHSC et à la famille Nicollin. Merci pour tout Président. »

Laetitia Tonazzi‏ : « Triste nouvelle... Un Grand Monsieur nous quitte. Merci pour tout »

Janice Cayman : « RIP M. Le Président »

Camille Abily‏ : « Toutes mes pensées à la famille Nicollin et au MHSC !! Merci pour tout Président !! »

Morgane Nicoli‏ : « Terrible nouvelle qui s'abat sur le monde du football. Nous perdons un grand homme aujourd'hui. Merci pour tout, reposez en paix président. »

Sofia Jakobsson‏ : « R.I.P Président Loulou! An extraordinary person left us today, but with out doubt the history he… »

Marie-Laure Delie: « Tellement triste de cette nouvelle. Fière d'avoir eu un Président comme lui dans ma carrière. Merci pour tout Loulou Nicollin »

Valérie Gauvin : « Président Nicollin, vous étiez un grand homme. Reposez en paix. »

Anouk Dekker : « Repose en paix Président Nicollin »

Laëtitia Philippe « Un grand Président, un grand Homme rejoint les étoiles...Loulou vous nous manquez déjà...Merci pour ces 10 années à vos côtés »

Laura Agard : « Merci pour tout Loulou »

Laure Boulleau : « Quelle tristesse d'appendre le décès de Louis Nicollin. Merci pour tout ce que tu as apporté au foot français. Repose en paix »

Kelly Gadéa‏ : « Un grand homme qui a fait beaucoup pour le football féminin !!! Très touchée R.I.P Loulou. »

Jessica HOUARA-d'H‏ommeaux « Louis Nicollin nous a quitté ...Une grosse pensée à sa famille, ses proches, au club du MHSC »

Kheira Hamraoui : « Pensée émue pour la famille et les proches de Louis Nicollin... Un grand Homme du Football vient de nous quitter ! Qu'il repose en paix »

Kenza Dali: « Une énorme perte pour le football français et pour tous les passionnés de football.Courage à sa famille et ses proches »| @MontpellierHSC| RIP

Claire Lavogez : « M. Nicollin, Grand monsieur, Grand président ! J'adresse mes sincères condoléances à ses proches et à mon ancien Club du MHSC »

Céline Deville: « Repose en paix mon loulou rip »

Rumi Utsugi : « C'est avec une grande tristesse que j'ai appris le décès soudain de Monsieur Nicollin. En ces moments difficiles, je tenais à vous faire part de mes sincères condoléances et à partager votre peine. Je pense à vous. »

Presse

Xavier Domergue‏ : « Profondément touché par le décès de Loulou Nicollin. Un grand Président mais surtout un grand Homme. Vous allez nous manquer. »

Arnaud Ramsay‏ : « Je ne connais pas un journaliste ayant interviewé Louis Nicollin qui en sus de repartir avec une valise de bons mots ne tombait pas sous le charme »

Michel Denisot‏ : « Louis Nicollin emmène avec lui un football très personnalisé et chaleureux. Il a beaucoup donné pour sa passion. Pensées au MontpellierHSC. »

France Pierron‏ : « Ho non Loulou ! Jamais un Président de club ne m'avait reçu aussi gentiment, tu vas énormément manquer à ce milieu! Grosses pensées à sa famille »

Herve Penot : « Grande tristesse de perdre un personnage unique, symbole d'un  football plus humain. Excessif oui mais tendrement excessif... »

Nabil Djellit‏ : « Énorme pensée pour  Loulou #Nicollin. Il a fait le football français. Il nous manquera. Respect.

Eric Barrère‏ : « Attristé par le décès de Loulou Nicollin, président truculent. Un vrai chef d'entreprise aussi. Franc-parler, sincérité. »

Le MHSC tient à remercier les dizaines de milliers de personnes que nous n'avons pas pu citer et qui ont posté des hommages et témoigné de leur soutien à la famille et aux proches du Président Louis Nicollin ainsi qu'au MHSC dans son ensemble 

A lire également

17nov2018

Féminines

Samedi après-midi (14h30 à grammont), la n°8 montpelliéraine va retrouver un club avec lequel elle entretient une relation particulièreLe football réserve parfois des anecdotes dont lui seul a le secret… le lien invisible qui lie Sandie
Lire la suite

16nov2018

Fonds de dotation

Espoir Orange et Rêve Bleu a eu l’honneur de recevoir l’AS Cecifoot Saint-Mandé pour une journée au centre d’entraînement Bernard-Gasset Mutuelles du Soleil, et le moins que l’on puisse dire c’est que ce n’était
Lire la suite