Le Père de la Paillade s’en est allé...

Le Président Louis Nicollin est subitement décédé ce jeudi après-midi. Le MHSC pleure son Président fondateur et le football français, une de ses plus grandes figures.

Parler au passé d'un homme si présent est difficile ce soir. Tout comme définir Louis Nicollin en quelques lignes est impossible tant ses facettes sont multiples. Ce dont chacune des personnes qui l’ont côtoyé est certaine, c’est qu’il laissera un vide énorme. Louis Nicollin c’était d’abord un chef d’entreprises, patron du groupe éponyme devenu l’un des plus puissant dans son secteur d’activité. Après avoir pris la suite de son père dans l’entreprise familiale, il a su la développer, la faire prospérer pour en faire ce qu’elle est aujourd’hui.

Louis Nicollin côté foot, c’est l’histoire d’une passion fusionnelle démarrée à Lyon, le club de son enfance puis concrétisée à Montpellier sa ville d’adoption où il a bâti « sa » Paillade pierre par pierre. La Paillade, née en 1974 d’un rêve fou avec son ami Bernard Gasset, plus qu’un club, une passion. Cette « fille qu’il n’a jamais eue » comme il le disait régulièrement a occupé ses jours et ses nuits sans discontinuer. Il a façonné le club jusqu’à le mener à son graal : remporter la Coupe de France (1990) mais surtout le titre de champion de France en 2012, un soir de liesse à Auxerre avant de fréquenter le gratin européen la saison suivante.

Une récompense pour un homme fidèle et dévoué qui a énormément apporté au sport montpelliérain et à l’Occitanie dans son ensemble. Le MHSC, le Président Louis Nicollin l’a façonné à son image : travailleur, familial et sans chichis « Moi je travaille dans les poubelles » disait-il le sourire en coin comme pour rappeler qu’il n’oubliait jamais d’où il venait. Des valeurs humaines et de bâtisseur qui l’ont notamment poussé à être un des premiers Présidents de club à miser sur la formation pour assurer la pérennité de ce qu’il avait construit. Un côté visionnaire et des valeurs qui poussent à parler de l’homme : Jovial, franc et sincère. Toutes celles et ceux qui l’ont connu vous le diront : Louis Nicollin c’était affection, gentillesse et simplicité. Derrière le grand chef d’entreprise se cachait un homme pudique mais au grand cœur, qui aimait être entouré des siens, et qui a souvent tendu la main à ceux qui en avaient besoin.

Il y aurait des dizaines, des centaines de lignes à écrire mais que dire de plus ? En ce 29 juin 2017, la tristesse est immense. Au-delà du chef d’entreprise et du Président de club, c’est avant tout un grand homme s’en est allé le jour de ses 74 ans… 74, comme l’année de création du MHSC auquel il a tant donné. Symbole de cet attachement indéfectible qui le lie à son club pour toujours.

Reposez en paix Président. Vous étiez, vous êtes et vous resterez La Paillade

Merci pour tout !  

A lire également

22juil2019

Équipe pro

Vivez en INSIDE le dernier jour de cette semaine de préparation à Washington, jour de match des EALigue1Games face à Bordeaux !
Lire la suite

Info Club

Zoom sur les informations relatives à la campagne d’abonnement pour la saison 2019-2020.Une fois de plus, les Pailladins comptent sur votre soutien dans ces nouvelles aventures.LOCALISATIONLa campagne d’abonnement 2019/2020 se
Lire la suite

Féminines

Retrouvez la séance de ce lundi matin des féminines du MHSC en quelques clichés ci-dessous.[[nid:20413]] 
Lire la suite