COMPTE-RENDU : MHSC 2-1 EA Guingamp

Samedi soir, le MHSC recevait l’EA Guingamp dans le cadre de la 18e journée de L1. Un match entre concurrents directs qui opposait deux équipes à égalité de points au classement et qui avaient toutes les deux l’objectif de s’éloigner de la zone rouge.

Passées 10 premières minutes assez fébriles, le scénario de cette première période ressemblait à s’y méprendre à celui face au GFC Ajaccio il y a 10 jours. Les Montpelliérains tenaient le ballon, tentaient de trouver la faille mais n’y parvenaient pas alors que leur domination territoriale était très franche. Yatabaré redressait bien de la tête un coup-franc de Boudebouz (22e), mais Jonas Martin ne pouvait conclure (22e). On se disait bien qu’à force d’essayer, les Pailladins allaient y arriver… Mais sur leur seule sortie de balle, les visiteurs allaient faire mouche : un centre de Salibur, un coup de tête de Privat et voilà le MHSC mené au score contre le cours du jeu (0-1, 33e). Le coup était rude et le scénario cruel rappelait à s’y méprendre celui face au GFCA. A un détail près : Une minute plus tard, Bénézet était expulsé pour un 2e carton jaune et les Bretons se retrouvaient à dix contre onze (35e). Dès lors, Rolland Courbis lançait Souleymane Camara en lieu et place de Mathieu Deplagne et tentait le pari de l’offensive : Boudebouz obligeait Lössl à réaliser un très bel arrêt sur une reprise en demi-volée (38e), mais à la pause, le MHSC était mené à la marque et le public de La Mosson tremblait d’effroi.

Au retour des vestiaires, le scénario était bien celui annoncé : Onze Montpelliérains faisaient le siège des buts bretons face à des Guingampais arc-boutés en défense. Du mouvement, des centres, le temps passait… et puis il y eut ce merveilleux centre de Boudebouz, version « main à la place du pied » qui déposait le ballon sur la tête de Souleymane Camara. Celui-ci justifiait son statut de remplaçant le plus prolifique du 21e siècle et égalisait d’une superbe tête (1-1, 55e). L’attaquant sénégalais allait même être le grand bonhomme de la soirée : 5 minutes plus tard, parti à la limite du hors-jeu, il effaçait Lössl d’un petit centre en retrait et servait Casimir Ninga qui n’avait plus qu’à pousser le ballon dans le but vide (2-1, 60e) . Dès lors, le public de La Mosson pouvait mieux respirer. Les Montpelliérains s’efforçaient ensuite de conserver le score et d’essayer de le corser en contre. Finalement, celui-ci n’évoluera plus et les Pailladins ont pu pousser un grand ouf de soulagement. Une joie qui allait en appeler une autre avec l’entrée en jeu de Jamel Saihi à dix minutes de la fin. Un retour qui fait vraiment plaisir après une longue période d’indisponibilité, surtou quand on connait l’importance de Jamel et sa mentalité exemplaire. Dans cette soirée aussi importante que mal engagée, les Montpelliérains ont eu le mérite de rester calmes et de ne pas se désunir. Menés au score, ils ont fait preuve de beaucoup de caractère pour revenir au score et arracher la victoire. De bon augure pour la suite… Après avoir bien négocié leur dernier match de l’année civile à domicile, les joueurs du MHSC tenteront de bien terminer 2015 la semaine prochaine à Nice pour la dernière journée de championnat avant la trêve. En attendant, ils vont sans doute quelque peu savourer ce succès très important. 

MHSC 2-1 EA Guingamp

Buts pour le MHSC : Camara (55e), Ninga (60e; pour Guingamp : Privat (33e)

MHSC : Pionnier – Deplagne (Camara 32e) , Hilton (cap.), Congré, Roussillon – Dabo, Martin, Sanson (Saihi, 81e), Boudebouz – Yatabaré (Bensebaini, 65e), Ninga. Entr. : Rolland Courbis

EA GUINGAMP : Lössl – Jacobsen, Sorbon, Kerbrat, Lemaitre – Bénézet, Cardy (De Pauw 86e), Blas, Giresse – Privat (Dembelé 65e), Salibur. Entr. : Jocelyn Gourvennec

A lire également

17nov2018

Féminines

Samedi après-midi (14h30 à grammont), la n°8 montpelliéraine va retrouver un club avec lequel elle entretient une relation particulièreLe football réserve parfois des anecdotes dont lui seul a le secret… le lien invisible qui lie Sandie
Lire la suite

16nov2018

Fonds de dotation

Espoir Orange et Rêve Bleu a eu l’honneur de recevoir l’AS Cecifoot Saint-Mandé pour une journée au centre d’entraînement Bernard-Gasset Mutuelles du Soleil, et le moins que l’on puisse dire c’est que ce n’était
Lire la suite