Bryan Dabo : « C'est surtout un collectif qu'on a vu » | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Bryan Dabo : « C'est surtout un collectif qu'on a vu »

Vainqueur par quatre buts d'écart, c'est la soirée parfaite  qu'a connu le MHSC hier à Ajaccio et de surcroit pour la première d'un nouvel entraîneur. Plus large victoire de la saison aussi alors que le MHSC restait sur quatre défaites et un doublé à titre personnel pour Bryan Dabo qui revient sur cette rencontre contre le GFCA.

Bryan, collectivement et d'un point de vu personnel vous ne pouviez pas rêver mieux hier à Ajaccio...
C'est vrai qu'on peut appeler ça une soirée parfaite. Après, au-delà du penalty provoqué et du doublé que j'ai inscrit, même si je suis très content, c'est surtout un collectif qu'on a vu ce samedi soir. On a ainsi vu des attaquants qui courent vers l'avant, qui font des courses vers l'avant, un milieu solide, on n'a pas craqué quand ils ont eu la balle et on était très présents défensivement. On a vu une équipe très professionnelle et c'est le niveau normal qu'on se doit d'avoir quand on joue au Montpellier Hérault. C'était aussi la première du monsieur Hantz, coach Hantz, donc c'est toujours bon pour la confiance et pour le moral, et comme je l'avais dit la semaine passée, je pense qu'on n'est pas à notre place. Mais pour le prouver, il faut continuer sur notre lancée. C'est quand même de bonne augure et j'espère vraiment que cela va continuer.

 

je ne sais pas si c'est l'effet hantz, c'est l'avenir qui nous le dira et c'est encore un peu tôt pour parler de cela

Il y a eu une nouvelle approche tactique avec le nouveau coach, on a eu le sentiment que vous vous épanouissiez davantage dans ce système-là. Toi aussi ?
Oui, c'est clair. On a un coach qui venait juste d'arriver mais qui connaissais déjà très bien notre effectif ! Il sait que je suis un milieu de terrain « box to box » et effectivement j'aime beaucoup les espaces où je peux exprimer mes qualités de percussion. Ça s'est vu hier soir et on a aussi un milieu de terrain très compact. Contre Ajaccio c'était moi, Ryad Boudebouz, Jonas Martin et William Rémy, ça peut varier mais je pense qu'à part avec le PSG on n'a pas grand chose à envier aux autres. On a des joueurs de qualité et on est très contents de cette victoire à Ajaccio. J'en profite pour parler une nouvelle fois de l'arbitrage car la semaine passée j'ai fait passer un mauvais message et je pense que c'est être un homme aussi parfois de s'excuser. Parce que quand on fait des erreurs, c'est normal de s'excuser. Donc je m'excuse encore une fois auprès de l'arbitre. Voilà, j'espère que tout finira par bien aller pour le Montpellier Hérault cette saison et qu'on va continuer sur cette lancée car cela serait dommage de nous voir en Ligue 2 la saison prochaine.

Vous parliez de tout le monde qui a fait des efforts en défense et sur les replis défensifs on a vu une énorme solidarité, ce qui n'avait peut-être pas été le cas cette saison. Pourquoi ? C'est l'effet Hantz ou la volonté de montrer au nouveau coach que vous avez toutes les qualités pour qu'il vous fasse confiance ?
Vous savez, on parle souvent de ce choc psychologique quand un nouveau coach arrive. Hier, je ne sais pas si c'était l'effet Hantz, ça c'est l'avenir qui nous le dira. Je pense que c'est un peu tôt pour parler de ça. Mais dans tous les cas on s'est parlé entre hommes. Car dans le vestiaire il y a beaucoup d' « hommes », des pères de famille ou même quelques jeunes comme moi ou certains qui ont quand même un peu d'expérience dans le club. Et quand je vois qu'on fait beaucoup d'efforts comme ça, on a envie de voir jouer ce Montpellier plus souvent. On a envie de faire à nouveau les efforts qu'il faut pour cela : un MHSC collectivement soudé, techniquement propre, très adroit devant le but. Toutes les soirées ne seront pas les mêmes que celle qu'on a vécue à Ajaccio mais si on y met le travail qu'on a mis ce samedi, ce n'est pas qu'on n'a rien à craindre, car le foot ça peut aller très vite, mais on rendra la tâche difficile à plus d'une équipe d'ici la fin de saison. C'est ce qu'il faut dans tous les cas si on veut espérer se maintenir.

A lire également

02juin2022

Supporters

LA CAMPAGNE D'ABONNEMENT DÉBUTERA LE MARDI 28 JUIN sur la billetterie en ligne et au Club House du MHSC à Grammont ! LE CALENDRIER DES ABONNEMENTSA partir du mardi 28 juin 2022 sur la billetterie en ligne du clubau Club House du MHSC à
Lire la suite

21juin2022

Équipe pro

Le jeune latéral gauche (24 ans) débarque en prêt au MHSC, en provenance du Club Bruges (D1 belge)En pleine reconstruction de son couloir gauche défensif après les départs de Mihailo Ristić et Ambroise Oyongo, le MHSC officialise aujourd’hui l
Lire la suite

17juin2022

Équipe pro

La LFP vient de révéler le calendrier de la prochaine saison de Ligue 1 Uber eatsPour le MHSC, la saison 2022-2023 débutera le week-end du 7 août 2022 avec la réception de l'ESTAC Troyes. Cette saison que l’on espère réussie se clôturera
Lire la suite