Anthony Ribelin : « On va relever la tête »

Titulaire pour la première fois avec son club formateur hier à Marseille après être apparu lors de quelques matchs à partir du début de saison dernière, Anthony Ribelin n'a pas à rougir d'une prestation honorable face à l'OM.

Anthony, pour un jeune joueur comme toi, un match à Marseille en Coupe de France cela a forcément dû être particulier. Comment l'as tu vécu ?
Forcément c'est quelque chose de beau, surtout du fait que c'était ma première titularisation et de surcroit au Vélodrome. Malheureusement il y a une défaite au bout. D'un point de vue personnel je suis assez content de mon match. On manque des opportunités en début de rencontre qu'on aurait pu concrétiser, c'est dommage, car on prend deux buts ensuite au fil du match et on part avec cette défaite.

Avec ta titularisation ou encore celle d'un autre minot comme Mamad Ndiaye et d'autres changements sur le front de l'attaque ou en défense, quel était le mot d'ordre avant cette rencontre ?
C'était de jouer les coups à fond, bien sûr. En étant jeune et un peu fougueux, on peut apporter notre vivacité et notre vitesse. Le coach nous avait aussi dit de prendre du plaisir. C'est ce qu'on a fait même si on n'a pas réussi à marquer un but, c'est le seul regret que j'aurai de ce match.

 

on a toujours envie d'aider l'équipe. d'autant plus quand on a été formé dans ce club

Les coachs avaient dit que certains allaient avoir leur chance lors de ce match de prouver qu'ils pouvaient prétendre à plus de temps de jeu en championnat. As-tu le sentiment d'avoir répondu à leurs attentes ?
Ce sont les coachs qui jugeront d'eux-même. Pour ma part, je peux juste dire que je suis sorti avec des crampes, ce qui veut dire que je me suis donné à fond durant ce match.

L'équipe traverse une période compliquée en championnat, cela était déjà le cas en début de saison. Quand on est souvent dans le groupe, mais peu utilisé, on piaffe d'impatience de pouvoir aider le club sur le terrain ?
Bien évidemment on a toujours envie d'aider l'équipe, d'autant plus en ce qui me concerne car je suis formé dans ce club. Quand je vois l'équipe en bas, cela me fait de la peine, mais je pense que lors des prochains matchs on va relever la tête et samedi on va gagner contre Caen.

Tout le monde positive, dit que ça bosse bien à l'entraînement, que l'ambiance est bonne. On te voit entretenir une relation conviviale avec certains, jeunes comme anciens, tu confirmes alors ces choses qu'on attribut au groupe ?
Oui toute la semaine on travaille très bien même, il y a une très bonne ambiance dans l'équipe et personne n'est mis à l'écart. C'est effectivement pour ces raisons que tout le monde positive et pense qu'on va réussir. Je suis confiant.

A lire également

18nov2018

Équipe pro

En cette période de trêve internationale, MHSCTV a rencontré le milieu de terrain pailladin pour faire le point à un peu plus d'un tiers du championnat écoulé. Ecoutez Florent Mollet ci-dessous.
Lire la suite

17nov2018

Féminines

grâce notamment à un triplé de clarisse le bihan, les féminines du mhsc ont fait la différence juste avant et juste après le repos. Sous une pluie battante et dans des conditions difficiles, elles décrochent ainsi leur troisième succès de rang à
Lire la suite

Féminines

Samedi après-midi (14h30 à grammont), la n°8 montpelliéraine va retrouver un club avec lequel elle entretient une relation particulièreLe football réserve parfois des anecdotes dont lui seul a le secret… le lien invisible qui lie Sandie
Lire la suite