Mapou Yanga-Mbiwa : « Heureux » | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Mapou Yanga-Mbiwa : « Heureux »

Appelé mardi par le sélectionneur Laurent Blanc pour faire partie de la pré-liste en vue de l'Euro 2012, le défenseur montpelliérain nous livre ses premières impressions sur cette pré- convocation chez les Bleus.

 

Mapou, en premier lieu, comment as-tu appris la nouvelle de ta pré-sélection ?
A la sortie de l’entraînement, on m’a bloqué et mes coéquipiers Mapou1.jpgm’ont demandé de regarder la liste. J’ai répondu « Ouais, pourquoi pas ? » J’ai regardé la liste et à ce moment-là, mes coéquipiers m’ont fait une belle acclamation. C’était super, très chaleureux et je tiens vraiment à remercier mes coéquipiers pour leur réaction. Ça fait vraiment plaisir.

 

Qu'as-tu ressenti au moment de l’annonce de cette présélection ?
Honnêtement, ça fait bizarre. Même maintenant, je n'arrive pas à trouver mots pour retranscrire exactement ce que je ressens, si ce n'est de dire que je suis content et vraiment très heureux. Je suis surtout très ému. Cette présélection est un peu à l'image de notre groupe, de notre équipe. C'est une récompense pour moi, mais je le prends aussi comme une récompense pour l'ensemble de l'équipe. Plusieurs d'entre nous avons été récompensés ces derniers temps, que ce soit à travers des sélections, des présélections ou même les trophées UNFP. C'est une très bonne chose pour nous mais aussi et surtout pour le club.

 

Tu étais annoncé comme sélectionnable potentiel depuis plusieurs mois déjà, mais cela n'arrivait pas. Honnêtement, commençais-tu à douter ?
Non. Douter, certainement pas. Pour moi, si je n'étais pas en sélection, c'est tout simplement que je ne le méritais pas. J'ai beaucoup de respect pour les gens qui sont en équipe de France et les performances qu’ils réalisent. Le coach fait ses choix et quoi qu'il arrive, il faut les respecter. Ce serait trop prétentieux de dire que je regrette quoi que ce soit. C'est à moi de faire mes preuves. Maintenant, c'est seulement une pré liste et je vais tout faire pour, pourquoi pas, aller à l'Euro.

 

Aller en Equipe de France était-il objectif ancré dans ta tête depuis longtemps ?
Mapou regard.jpgOui, parce que ça fait partie de la progression d’un joueur d'être appelé en sélection nationale. Maintenant, de là à penser que ça arriverait maintenant, je n'y aurais jamais pensé. Je suis ambitieux mais il faut savoir être lucide et ne pas se griller non plus. Ce qui est sûr, c'est que c'est une fierté. J'ai déjà porté le maillot Bleu en en Equipe de France Espoirs et c'était un profond bonheur pour moi. J'étais vraiment très heureux. Quand on repense aux grand joueurs qui ont porté le maillot de l'équipe de France, on ressent une vraie flamme, quelque chose de fort. Je suis sûr que là, si j'ai la chance de le porter en équipe de France A, ça fera sans doute la même chose multipliée par 1000.

 

Que de chemin parcouru depuis le début de ta carrière, en 2006 ?
Ce n'est que du bonheur. Il faut vraiment être dans le foot pour avoir la chance de vivre de tels moments. C’est déjà beaucoup mais je ne veux pas m’arrêter là. Je sais que je dois encore progresser et cela passe par le travail. Pour cela, il ne faut pas s’enflammer, garder les pieds sur terre, continuer à bosser, rester simple et aller de l’avant.

 

Dans tous tes propos, on sent que tu es vraiment un passionné de foot…
J’aime ça. Pour moi, le foot c’est à la fois un sport, un amusement et un métMapou jeu seul.jpgier. Je pourrais presque dire un 3 en 1 (rires)…. Alors, j’essaie de mélanger tout ça et surtout de donner le maximum vu qu’une carrière ne dure pas 40 ou 50 ans… alors, il faut en profiter. Pendant cette durée, j’essaie de m’amuser, de prendre un maximum de plaisir et de ne rien regretter.

 

Pour conclure, on ne peut bien évidemment pas terminer cette interview sans évoquer la dernière journée de championnat, dimanche à Auxerre. Comment l’abordes-tu ?
Comment l’aborder ? ça va être tout simple : La semaine dernière, on a tout donné pour battre Lille et nous avons réussi. Contre Auxerre, qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il vente, on se doit de gagner pour ramener le titre à Montpellier. Ce serait super de pouvoir offrir ça au Président car il le mérite vraiment. Il s’investit depuis tellement longtemps, il attend une Coupe ou un titre depuis tant d’années… J’espère vraiment qu’on va faire le nécessaire pour pouvoir lui ramener ça. Ça nous ferait plaisir à tous, les joueurs, les dirigeants mais aussi au public montpelliérain. En plus, j’ai été formé au MHSC et beaucoup de mes coéquipiers sont dans le même cas. Ce club nous a tout donné, nous a lancé au haut niveau… Il ne faut pas l’oublier. On espère lui rendre cette confiance en ramenant le titre à Montpellier.
 

A lire également

02juin2022

Supporters

LA CAMPAGNE D'ABONNEMENT DÉBUTERA LE MARDI 28 JUIN sur la billetterie en ligne et au Club House du MHSC à Grammont ! LE CALENDRIER DES ABONNEMENTSA partir du mardi 28 juin 2022 sur la billetterie en ligne du clubau Club House du MHSC à
Lire la suite

21juin2022

Équipe pro

Le jeune latéral gauche (24 ans) débarque en prêt au MHSC, en provenance du Club Bruges (D1 belge)En pleine reconstruction de son couloir gauche défensif après les départs de Mihailo Ristić et Ambroise Oyongo, le MHSC officialise aujourd’hui l
Lire la suite

17juin2022

Équipe pro

La LFP vient de révéler le calendrier de la prochaine saison de Ligue 1 Uber eatsPour le MHSC, la saison 2022-2023 débutera le week-end du 7 août 2022 avec la réception de l'ESTAC Troyes. Cette saison que l’on espère réussie se clôturera
Lire la suite