Nouveautés 2017-2018

Directeur développement en charge notamment de la stratégie de remplissage et d’accueil au stade, Jean-Christophe Rouvière explique la stratégie du club dans ce domaine

L'accessibilité au Stade

Cliquez sur le visuel ci-dessus pour avoir toutes les infos complémentaires

Le premier axe visait à faciliter la venue des supporters au stade. Pour ce faire, nous avons mis en place

  • 2 lignes de bus qui permettent au public de venir à La Mosson depuis Agde et Lunel. Si on arrive à optimiser ces lignes de bus, on réduira le nombre de voitures et donc les contraintes de stationnement. Le tarif de ces lignes de bus est de 7€ depuis Agde avec 2€ à dépenser dans nos buvettes et de 5€ depuis Lunel avec 2€ à dépenser dans nos buvettes. Cela équivaut à un prix de transport on ne peut plus raisonnable à 3 ou 5€. Ces places peuvent-être réservées sur notre site Internet (espace billetterie) ou dans nos boutiques (Odysseum et rue de la Loge).
  • L’augmentation du nombre de trams à des prix dérisoires va également dans ce sens
  • tout comme la mise en place d’un parking moto, gratuit, gardé et sécurisé sur l’emplacement de l’ancien parking Père-Jourdan 3.

La création de la tribune famille

Cliquez sur le visuel ci-dessus pour avoir toutes les infos complémentaires

Cette tribune a été ouverte lors du match contre Nantes. Il y a notamment des structures gonflables, un photomaton, des maquilleuses, des baby-foot. Cette zone est vraiment dédiée aux enfants et leur permet avant les rencontres et à la mi-temps d’avoir une activité supplémentaire au sein du stade de La Mosson, avec également des possibilités de se restaurer. L’objectif est d’amener à ce que le stade devienne peu à peu un lieu de vie, avant, pendant et après le match. Nous sommes dans une stratégie globale.

La baisse des tarifs des abonnements

Depuis plusieurs années, le nombre d’abonnés s’érodait. Avec la direction et Patrick Corbolin (le Responsable billetterie NDLR), nous avons élaboré un tarif d’abonnement avec une baisse de l’ordre de 30 %. Dans le même temps, nous avons mis en place un système permettant aux abonnés de parrainer un nouvel abonné avec en prime un bon d’achat de 15€ à dépenser dans nos boutiques pour le parrain et le filleul. Cela a bien fonctionné puisque nous avons constaté une augmentation de notre nombre d’abonnés.

Nous avons également mis en place un abonnement club avec un tarif préférentiel qui permet aux clubs de la région de disposer de 25 places pour chacun des 19 matchs de championnat moyennant 950€. Cette initiative a rencontré un franc succès puisque 21 clubs y ont souscrit à ce jour. Cela créé un lien avec nos clubs de proximité autour de Montpellier voir de plus loin puisque certains viennent d’Alès par exemple. C’est une très bonne chose d’avoir des enfants dans le stade. C’est notre public de demain.

réduction de la capacité du stade / Vente de proximité / VENTE EN PACK et priorités abonnés

Cette réduction de la capacité du stade de 28500 à 22000 place a été décidée en début de saison. Nous ne pouvions pas changer car si une place de plus avait été vendue, c’est cette capacité maximale qui aurait été retenue par la Ligue de football professionnel (LFP) pour l’ensemble de la saison. Nous avions fait ce choix pour que notre offre soit plus en adéquation avec la demande. Sur les trois dernières années nous n’avons fait que deux matchs à plus de 22 000 personnes. Nous avons également décidé dans cette même optique de ne plus délivrer d’abonnement en Cévennes et de basculer les abonnés de cette tribune en Gévaudan. Cette tribune Cévennes sera d’ailleurs fermée sur plusieurs matchs cette saison. Cela nous permet d’avoir une tribune plus remplie plutôt que deux tribunes à moitié vides. Pour revenir à cette réduction, c’est une stratégie qui s’étend sur les 3 à 5 ans à venir.

Nous voulons enlever de l’offre afin de mieux maîtriser notre capacité commerciale et les offres que nous allons faire pour les matchs. L’idée c’est d’amener le public à venir voir plusieurs matchs et non pas seulement un match événement comme celui du PSG. C’est pour cela que nous avions mis en place des packs qui permettent d’acheter simultanément des places pour les rencontres face à Paris, Marseille, Monaco et Lyon. C’est en créant cette fidélisation que nous arriverons petit à petit  à attirer plus de public. Je souligne également que nous avons souhaité valoriser nos abonnés qui ont eu des priorités d’achat sur cette rencontre. À la vitesse à laquelle se sont vendues les places, ce n’était pas négligeable. Je précise également que lors de cette rencontre face au PSG, nous avons ouvert la vente via les réseaux, uniquement aux régions Occitanie, Paca et Rhône-Alpes afin de privilégier un public régional ou limitrophe. C’est très important pour nous sur une telle rencontre de valoriser la proximité.

Une démarche globale

Oui. Je n’oublie pas non plus que cette décision de réduction du stade est le résultat de recommandations faites par la LFP depuis plusieurs saisons. La Ligue auditionne tous les clubs et s’est rendue compte que beaucoup de stades en France étaient surdimensionnés. Elle a donc préconisé de réduire la capacité des stades. Plus globalement, la LFP a établi un cahier des charges à suivre pour les clubs : la licence club. Celle-ci s’appuie sur plusieurs critères comme l’accueil, le taux de remplissage, la qualité de la pelouse et bien d’autres choses. Au fil des années, toutes ces préconisations deviennent tour à tour obligatoires. Nous répondons donc dès à présent aux exigences d’aujourd’hui et de demain de la LFP. Pour conclure, des bâches ont également été installées dans les tribunes Cévennes et Aigoual. C’est plus agréable visuellement que des tribunes vides.

Les chantiers en cours

Nous continuons à travailler pour mieux recevoir notre public, que ce soit au niveau des parkings, des tribunes… Je rappelle d’ailleurs que le parking du marché aux fleurs est mis à disposition par la ville les soirs de match et permet au public de se garer moyennant 2€. Une fan zone étudiante est également à l’étude. Montpellier compte 70 000 étudiants, donc, si nous arrivons à amener au stade ne serait-ce que 1% d’entre eux, ce serait une belle plus-value.