Nérilia Mondésir, le Mondial U20 en ligne de mire

A l’aube de se déplacer à Marseille ce dimanche après-midi en 8e de finale de la Coupe de France (15h) l’attaquante montpelliéraine revient sur l’exploit de l’équipe d’Haïti qui s’est qualifiée pour la prochaine Coupe du Monde U20 cet été en France et dont elle est la capitaine. 

Son sourire est vissé sur son visage et ses yeux semblent encore à Trinité et Tobago, cet état insulaire des Caraïbes situé dans la mer des Antilles, au large du Venezuela. Il faut dire que fin janvier, Nérilia Mondésir et son équipe des moins de 20 ans d’Haïti y ont réalisé un authentique exploit en terminant 3e du tournoi de la Concacaf, décrochant ainsi leur billet pour la prochaine Coupe du Monde U20 féminine qui se déroulera cet été en France. « C’est un rêve de jouer cette compétition, encore plus en France qui est le pays où je vis, résume Nérilia dans un large sourire. Nous étions vraiment la petite équipe de la compétition mais nous avons réussi à obtenir la qualification. »

C’est un rêve de jouer cette compétition, encore plus en France

D’abord vainqueur du pays hôte Trinité et Tobago (3-2) - « Ce premier match a été très difficile car nous avons rapidement été menées 2-0 mais nous sommes parvenues à inverser le score et j’ai inscrit un triplé ce qui m’a fait beaucoup de bien au niveau de la confiance » -, les Haïtiennes ont ensuite battu le Costa Rica sur le même score « Mais cette fois le scénario était différent, précise Nérilia.  Nous avons rapidement mené 3-0 à la mi-temps et ensuite nous avons pris 2 buts mais, heureusement, nous avons réussi à conserver cette victoire qui était très importante pour nous.» Titulaire lors de ces deux premiers matchs, la capitaine haïtienne a ensuite été mise au repos lors de la 3e rencontre face au Canada (défaite 0-4) mais son pays était déjà qualifié pour les demi-finales contre les Etats-Unis avec un enjeu simple : Un succès face aux USA leur assurait une place en finale de ce tournoi et une qualification directe pour la Coupe du Monde. Dans le cas contraire, il leur faudrait remporter le match pour la 3e place pour décrocher le dernier ticket gagnant. Il s’en est d’ailleurs fallu d’un rien pour qu’elles y parviennent face à l’ogre américain puisque Nérilia a inscrit le but de l’égalisation de son équipe à la dernière seconde (1-1) avant de voir son équipe s’incliner de justesse aux tirs au but. « Ce nul contre les États-Unis était une grosse performance. Nous avons fait tout ce qu'il fallait et étions forcément déçues de perdre aux tirs au but mais on savait qu’il nous restait encore une chance de nous qualifier. Mon but ? Sur un dernier long ballon, je me suis retrouvée seule devant la gardienne mais, comme elle est vite sortie, je savais que je n'avais pas le temps de contrôler ou de dribbler, donc j’ai marqué du genou » (sourire).

Cela va permettre de mieux faire connaitre le foot féminin en Haïti

Le destin réserve parfois des clins d’œil assez improbables. Au moment d’affronter le Canada lors du match pour la 3e place et donc peut-être celui de la qualification, les Haïtiennes retrouvaient donc les Canadiennes qui les avaient battues au même stade lors des éliminatoires de la Coupe du Monde U17 deux ans plus tôt. « On savait que ce serait difficile mais on avait une petite revanche à prendre et nous avons gagné (1-0 avec une passe décisive pour Nérilia). C’était une véritable délivrance, un moment extraordinaire, souligne la n°19 montpelliéraine. Après notre échec en U17, c'était notre dernière chance de participer à une Coupe du Monde et nous y sommes parvenues. C'est un grand bonheur. » Une victoire qui va bien au-delà d’une simple qualification. « C’est une fierté, poursuit-elle. On a beaucoup chanté pour fêter ça. De mon côté, je suis rentrée directement en France mais mes coéquipières rentrées en Haïti m'ont dit que le retour au pays avait été fantastique et que les gens étaient vraiment très heureux. Le Président nous a également félicitées... Cela va aussi permettre de mieux faire connaitre le foot féminin en Haïti. »

En attendant de retrouver la France avec sa sélection l’été prochain, c’est à Montpellier que Nérilia va terminer la saison. Une ville et un club où elle est arrivée il y a un an et où elle apprécie sa nouvelle vie. « Je me sens bien ici, tout le monde est très gentil avec moi, souligne celle qui a également évolué en sélection A avec son pays. Cette saison, je joue beaucoup en U19 où j’ai du mal à marquer. Je dois encore beaucoup progresser mais le fait de m’entraîner avec la D1 m’aide beaucoup. Le coach Jean-Louis Saez me conseille beaucoup, j'ai confiance en lui et je sais que je dois marquer en U19 pour qu’il me convoque lors des matchs de D1. »

Le coach montpelliérain l’a d’ailleurs faite entrer pour la première fois lundi lors du déplacement à Lyon en championnat cette saison. Ce sera peut-être à nouveau le cas cet après-midi face à l’OM en Coupe de France. Mais, si elle l’espère sans doute secrètement, Nérilia Mondésir préfère rester focalisée sur son objectif de progression. « J’ai encore beaucoup de déchet sur le plan technique et dois m’améliorer là-dessus, conclut-elle. De plus, nous avons une bonne équipe en D1 mais aussi en U19 où nous sommes qualifiées en phase élite et venons de battre Lyon sur le score de 3-0. C'est une très bonne équipe, jeune, disciplinée, qui fait beaucoup d’efforts sur le terrain et je suis persuadée qu'on peut vivre une belle aventure ensemble. » Après et seulement après il sera temps de penser à cette Coupe du Monde U20 avec Haïti, où, brassard de capitaine à l’épaule, Nérilia Mondésir est la fierté de tout un pays…Et de son club aussi

A lire également

18juin2018

Féminines

En ce 18 juin, la Suède fait son entrée dans la Coupe du Monde en Russie face à la Corée du Sud (14h). Présentation de l’équipe scandinave avec Sofia Jackobsson, Linda Sembrant et Stina BlacksteniusQuand on vous parle de la Coupe du monde,
Lire la suite

15juin2018

Info Club

La campagne d’abonnement pour la saison 2018-2019 débutera le mardi 19 juin prochain. Une fois de plus, les Pailladins comptent sur votre soutien dans ces nouvelles aventures.LOCALISATIONLa campagne d’abonnement 2018/2019 se
Lire la suite

14juin2018

Équipe pro

Tout au long du Mondial en Russie, les joueurs et joueuses du MHSC présentent leur sélection. En ce 14 juin, zoom sur le Portugal de Pedro MendesPedro, quand je te parle de la Coupe du Monde, quel est le premier souvenir qui te vient à l’
Lire la suite