MHSC 0-1 FC Nantes: Quand ça ne veut pas...

Battus contre le cours du jeu dans un match fermé, les montpelliérains ont de quoi être déçus... Mais certainement pas abattus

Deux semaines après leur défaite à Dijon et trois après leur dernière sortie à La Mosson contre Strasbourg, les Montpelliérains retrouvaient leur antre pour la réception du FC Nantes. A cette occasion, Michel Der Zakarian avait opéré 4 changements par rapport au dernier match avec les titularisations d’Ikoné, Bérigaud, Skhiri et Hilton en lieu et place de Congré, Piriz, Ninga et Dolly. Pour le défenseur brésilien, il s’agissait même de sa première apparition sur le terrain en match officiel depuis le début de la saison après sa blessure contractée durant la préparation.

Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’y eut pas de round d’observation. Si d’entrée, Sala faisait frissonner le public de La Mosson en envoyant une tête juste à côté (6e), Sio lui répondait dans la même minute. Passée cette première passe d’armes, les Montpelliérains tentaient d’imprégner un pressing constant et privaient leurs adversaires de ballon. Cette domination se caractérisait par de nombreux centres : Sur l’un d’eux, Bérigaud se heurtait à la sortie autoritaire de Tatarusanu (9e), puis Sio buttait lui aussi sur le portier roumain (15e) avant de frapper à côté (32e). En face, les Canaris ne se créaient qu’une autre occasion par Thomasson dont la frappe était captée sans souci par Lecomte (39e). Bref, si on était loin d’un combat de boxe, à la mi-temps, les Montpelliérains menaient aux points tant leur combattivité et leur volonté faisaient plaisir à voir. Mais pas au score malheureusement.

Pour voir le tableau d’affichage bouger il faudra attendre la 74e minute et ce coup-franc direct magnifique du Nantais Diego Carlos. Un scénario contraire et cruel tant les Héraultais avaient dominé les débats et mis de l’envie et de la conviction au cours de ce second acte. Ikoné s’était essayé à la frappe (malheureusement trop écrasée, 53e), Mbenza, Dolly, Sio et Bérigaud aux percussions volontaires et même volontaristes, mais rien n’y faisait. Sur leur première frappe cadrée du match, voilà les Nantais devant et les Languedociens contraints de courir après le score. Ils le firent avec abnégation jusqu’au coup de sifflet final, mais hélas, hélas, 3 fois hélas, sans succès. Un scénario dur à accepter mais qui ne doit pas faire oublier les progrès affichés samedi soir. Le public et les joueurs montpelliérains ont de quoi être déçus mais certainement pas abattus. Prochaine étape dès samedi à Troyes.

MHSC 0-1 FC Nantes

Stade de La Mosson. 5e journée de Ligue 1 Conforama. Mi-temps :0-0. 10298 spectateurs. Arbitre : M. Miguelgorry. But pour Nantes : Diego Carlos (74e). Avertissements au MHSC: Mukiele (34e); à Nantes : Sala (43e), Gandi (71e). Expulsion : Sio (82e)

MHSC : Lecomte – Mukiele, Hilton (cap.), Mendes, Roussillon – Skhiri, Lasne – Ikoné (Dolly, 66e), Bérigaud (Camara, 81e), Mbenza (Ninga 72e) – Sio. Entr. : Michel Der Zakarian

FC NANTES : Tatarusanu – Djidji, Diego Carlos, Pallois, Dubois (cap.) – Iloki (El Ghanassy 71e), Girotto, A. Touré, Lima (Gandi, 64e) – Sala (Coulibaly 73e), Thomasson. Entr. : Claudio Ranieri.

A lire également

20sep2017

Info Club

Directeur développement en charge notamment de la stratégie de remplissage et d’accueil au stade, l’ancien milieu de terrain du MHSC s’explique sur la stratégie du club dans ce domaineLe MHSC a mis en place plusieurs chantiers pour
Lire la suite

Équipe pro

Samedi après-midi (17h à La Mosson), le MHSC accueille le Paris Saint-Germain dans le cadre de la 7e journée de Ligue 1 Conforama. Zoom sur le leader parisien qui compte 6 victoires en 6 matchs de championnat avant de débarquer à Montpellier.Le
Lire la suite

Équipe Réserve

Retour avec Romain Pitau sur le début de saison de l'équipe National 3 du MHSC.
Lire la suite