Ah cette douce musique…

Vainqueur de Soyaux 10-0 pendant que le PSG s’inclinait 3-0 à Lyon, les Féminines du MHSC ont assuré leur qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Europe, nous revoilà !

 

Sept ans que la section féminine du MHSC attendait une nouvelle qualification européenne. Alors forcément, au coup de sifflet final, lorsque le speaker a lancé cette douce musique de la Ligue des Champions, l’émotion était très forte pour les dirigeants, le staff, les joueuses et l’ensemble des fidèles du club. Au premier rang d’entre eux, le Président-Délégué Laurent Nicollin, venu assister à cette rencontre face à Soyaux comme ce fut souvent le cas cette saison, affichait un bonheur aussi palpable que sincère. « Il y a beaucoup d’émotion. Je suis très heureux pour tout le club, Jean Louis (Saez), les filles et toutes les personnes qui oeuvrent pour la section féminine. C’est la victoire de tout un club. »

C’est sans doute parce que cette attente de 7 ans sans Europe a été longue, que les Montpelliéraines n’ont pas tardé à se mettre dans le bain. Obligées de l’emporter contre Soyaux et de voir dans le même temps le PSG s’incliner à Lyon pour valider définitivement leur billet au soir de cette avant dernière journée, les Héraultaises ont mis moins d’une minute pour remplir leur part du contrat : un ballon récupéré avec hargne dans les pieds d’une défenseur Soljadicienne et Valérie Gauvin filait au but avant de fusiller la gardienne d’une frappe surpuissante sous la barre (1-0, 1ère) Le premier but d’une longue série. « Malgré l’enjeu du match les filles ont complètement assumé, estime le coach Jean-Louis Saez. On a marqué très tôt, ce qui devient une bonne habitude depuis quelques semaines et cela facilite beaucoup de choses. Ça nous a mis en confiance et permis de bien imposer notre jeu ensuite.» Dès lors, le plus dur était fait. Clarisse Le Bihan puis Stina Blackstenius par deux fois permettaient aux Héraultaises d’atteindre la pause avec 4 buts d’avance. Dans le même temps, alors que le PSG était mené 3-0 à Lyon, la qualification était acquise. « Nos performances ces derniers matchs constituent une réelle satisfaction, poursuit le coach. Le contenu y est, on sent les filles très relâchées : tactiquement et techniquement on a franchi un palier aussi. C’est un groupe qui doit croire en lui et cette qualification doit nous y aider. »

La suite ne fut qu’une formalité. Solides et solidaires, les Montpelliéraines s’en donnaient à coeur joie avec un jeu chatoyant ponctué de 6 buts supplémentaires (3 de Thomas, un de Gauvin et 2 de Blackstenius). Histoire d’atteindre la barre symbolique du 10-0 avant d’exploser de joie au coup de sifflet final. « Je suis très contente et très fière de cette équipe, soulignait la capitaine Linda Sembrant. Décrocher cette seconde place et la qualification pour la ligue des champions c’est vraiment quelque chose de fort. Quand je suis arrivée ici il y a 3 ans, j’ai senti qu’avec ce club et cette équipe c’était possible d’y parvenir. On a dû lutter avec Paris et Lyon, ce qui n’est pas simple, mais c’est génial d’y être aujourd’hui. »

Arrivé en juillet 2013 pour donner une nouvelle impulsion à la section féminine, Jean-Louis Saez pouvait, lui, savourer le fruit du travail accompli. Mais ce fut à l’image du personnage, tout en retenu, sans fanfaronnerie et avec le sens de la famille, cette famille pailladine qu’il connait si bien. « C’est un soulagement et une belle récompense collective. En étant 2e nous n’avons rien gagné mais nous aurons 3 compétitions à disputer l’an prochain avec le championnat, la Coupe de France et la Coupe d’Europe et nous les jouerons avec l’objectif de gagner quelque chose dans l’une des trois. C’est un groupe qui grandit peut-être plus vite que je ne l’avais prévu et on va profiter de cette compétition pour poursuivre notre travail et notre progression. Grace à la famille Nicollin, les filles ont de super conditions de travail et je suis très heureux qu’on leur rende cette confiance sur le terrain. Je sais que Louis Nicollin, Laurent mais aussi Colette qui est la marraine de cette équipe sont à fond derrière nous. »

Très investi auprès de la section féminine depuis plusieurs années, Laurent Nicollin poursuit. « On a essayé de créer une dynamique pour que les filles ne soient pas à l’écart mais au contraire partie intégrante de la vie du club… Et la plus grande fierté c’est que ce soit le cas aujourd’hui. Nous ne sommes pas champion donc on ne va pas sauter au plafond non plus, mais, pour un club comme nous, pouvoir rivaliser avec le PSG et se rapprocher de Lyon c’est une bonne chose. On essaie de progresser, de recruter intelligemment, de mettre des choses en place et cela fonctionne peu à peu. On a pris des joueuses étrangères qui nous apportent un plus, nos jeunes progressent aussi… Désormais on va essayer de conserver ce groupe et de prendre une ou deux recrues pour le renforcer afin d’avoir une équipe encore plus compétitive. Emotionnellement c’est une belle journée. Maintenant on va savourer avant de se projeter. » Et d’entendre à nouveau cette magnifique musique de la Ligue des Champions. 7 ans plus tard, Europe, nous revoilà !

MHSC 10-0 ASJ SOYAUX

Samedi 13 mai 2017. 21e journée de D1. Stade Mama Ouattara – Grammont. Mi-temps : 4-0. Arbitre : Mlle Dallongeville

Buts : Gauvin (1ère, 60e), Le Bihan (15e), Blackstenius (28e, 45e, 46e, 57e), Thomas (73e, 75e, 92e)

Avertissement à Soyaux : Dumont (89e)

MHSC : Philippe – Torrent, Sembrant (cap.), Agard, Daughetee – Le Bihan (Léger 39e), Torrecilla, Toletti, Cayman – Blackstenius (Romanelli 66e), Gauvin (Thomas 60e). Entr. : Jean-Louis Saez

SOYAUX : Munich – Dumont (cap), Viana, Thibaud, Boudaud – Blais (Davy 66e), Tandia, Bourgouin, Deschamps, Hurault (Clérac 70e) – Babinga (Nakkach 58e). Entr. : Juan Paredes

MHSC - Soyaux (Fem) : Les photos du match

A lire également

27mai2017

Jeunes

Après 1996 et 2009, 2017 marque la troisième victoire en Coupe Gambardella pour le MHSC !Les jeunes Pailladins n'ont pas attendu pour rentrer dans la partie et ont cueilli à froid les Marseillais dès la 3ème minute de jeu. Yanis Ammour profitait
Lire la suite

Jeunes

Ultime membre encore au club de la dernière génération montpelliéraine vainqueur de la Coupe Gambardella en 2009, le gardien pailladin revient sur cette aventure avec plaisir et bonne humeur et donne quelques conseils aux jeunes du MHSC qui
Lire la suite

26mai2017

Jeunes

Jeudi à Poussan, les U15 du MHSC ont remporté la finale de la Coupe de la Région de leur catégorie. Un grand bravo aux jeunes PailladinsLes sourires étaient francs et faisaient plaisir à voir ce jeudi à Poussan sur les coups de midi. A l’
Lire la suite